Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | « Un bâtiment beau mais pas ostentatoire, à l’image du Crédit Agricole » Jack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine

18/12/2018 | Début novembre, les 450 salariés du siège du Crédit Agricole Aquitaine ont découvert leur nouvel environnement de travail Quai Bacalan à Bordeaux…

Espace collaboratif crédit agricole

« Plus digital, plus connecté, plus ouvert, plus collaboratif, plus lumineux et plus accueillant afin de conjuguer performance et bien-être au travail ». Telles sont les caractéristiques du nouveau siège du Crédit Agricole Aquitaine situé Quai Bacalan à Bordeaux énumérées par Jack Bouin, le directeur général. Après 22 mois de travaux, ce bâtiment a ouvert ses portes aux salariés début novembre…

12 260 m2 de bâtiment, six niveaux, huit terrasses pouvant accueillir entre 50 et 200 personnes, cinq plateaux de travail open space, 510 fenêtres assurant une luminosité optimale. Voici les chiffres clés du nouveau siège social du Crédit Agricole Aquitaine situé quai Bacalan à Bordeaux. « Au début, notre réflexion se portait plutôt sur la rénovation d’anciens espaces, se remémore Jack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine. Mais, en fin de compte, nous nous sommes aperçus que la construction d’un nouveau bâtiment serait moins coûteuse. Aussi, pour choisir le lieu d’implantation de nos bureaux, nous avons regardé où logent nos 450 collaborateurs. D’où le choix du quai Bacalan sur le site Lesieur. » « Le choix du terrain était intéressant, ajoute Jean-Michel Wilmotte, l’architecte en charge de ce projet. En effet, c’était un véritable challenge car nous sommes au cœur d’une friche agricole. Il était donc indispensable de respecter certains codes. D’où l’omniprésence de l’acier anodisé qui permet le reflet de l’environnement sur la façade de ce bâtiment caméléon. » Cette construction conduite par le Groupe Fayat a été confiée à 95 % à des entreprises locales. Après 22 mois de travaux, les salariés ont pu fouler pour la première fois le sol de leur nouvel espace de travail le 5 novembre dernier.

Open Space

Le bien-être au travail « Et les salariés s’y sentent bien ! », assure le directeur général. En effet, fort de ses 510 fenêtres, la lumière est omniprésente. « A chaque fois qu’un salarié tourne la tête, il a la possibilité de dialoguer soit avec la Garonne soit avec le Bassin à Flots », précise, judicieusement, Juliette Léard, chef de projet construction au Crédit Agricole. Installé dans des fauteuils rembourrés, un regard posé sur la Garonne, un café à la main, le salarié, souris en main a tout loisir de travailler confortablement au sein de la tisanerie. En effet, « plus digital, plus connecté, plus ouvert et plus collaboratif », cet environnement de travail permet aux collaborateurs d’être connectés partout dans le bâtiment et, ainsi, de ne pas obligatoirement travailler à son bureau, car « nous avons souhaité conjuguer performance et bien-être au travail et que tous puissent dialoguer ensemble », précise Jack Bouin. Dans cet esprit-là, le bâtiment propose différents espaces de travail collaboratif, des salles de réunions cloisonnées, un auditorium de 360 places, 2 400 m2 de terrasse dont 1 000 m2 de plantations, un restaurant d’entreprise, des espaces détente…

Auditorium

Aussi, un espace des grandes entreprises du vin a été érigé au rez-de-chaussée. Là, les grands comptes notamment de crus classés de ce secteur d’activité y sont hébergés. Eric Peigneguy, responsable de l’espace, se dit « très heureux d’avoir été embarqué dans ce beau projet de siège ». Un aménagement spécifique composé de sièges design, de panneaux déco fabriqués par l’entreprise Saint-Gobain et de matériaux nobles permettent « un accueil optimal de notre clientèle ».

Espace de grandes entreprises du vin

HQE, BREEAM, GTB, BIM… Ce bâtiment a également obtenu une double certification environnementale, HQE, Haute Qualité Environnementale, niveau excellent et BREEAM niveau good. « Nous avons fait en sorte que confort thermique rime avec confort acoustique pour permettre un meilleur environnement de travail, souligne Juliette Léard. La température, l’aération, l’éclairage, tout a été pensé avec le souci de la préservation de l’environnement. » Par exemple, l’isolation a été réalisée par l’extérieur et un mécanisme de récupération des eaux pluviales a été mis en place sur les terrasses. Aussi, et c’est une première, à Bordeaux, ce bâtiment abrite une gestion 100 % digitale. Grâce à la GTB -Gestion Technique du Bâtiment – et au BIM – Building Information Modeling – ce bâtiment offre un confort automatisé à l’ensemble des salariés. « Nous possédons une maquette numérique de cet établissement sur tous nos supports, ordinateur, tablette et smartphone. Ainsi, par exemple, lorsque survient un dysfonctionnement dans l’éclairage, nous pouvons visualiser la source du problème sur la maquette virtuelle. »
Bref, « plus qu’un déménagement, nous avons souhaité que le nouveau siège épouse aussi les lignes de notre projet d’entreprise », conclut Jack Bouin.

Espace collaboratif

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
9127
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !