Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : Charente-Maritime: Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports visitera l’entreprise STELIA-Aerospace à Rochefort ce vendredi à 15h.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/01/20 | Elevage bovins et carbone, au coeur des Rencontres de la viande bovine 64

    Lire

    La chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques organise les Rencontres de la viande bovine jeudi 23 janvier à St Palais. L'occasion pour les professionnels de se pencher sur "l'élevage bovin viande bas carbone : piège ou opportunité ?". Au menu notamment trois tables rondes: "L’élevage bas carbone : une utopie ?", "Quelle valorisation économique pour l’élevage allaitant bas carbone ?" et " Marché du carbone, mirage ou réalité ?". Infos et inscription: f.marque@pa.chambagri.fr

  • 22/01/20 | Bordeaux: Les métiers du transport et de la logistique pour tous

    Lire

    Ce 23 janvier de 10h à 12h30, la CCI de Bordeaux accueillera une rencontre entre les travailleurs handicapés et les emplois du secteur du transport et de la logistique. Ce sera l'occasion de présenter les secteurs qui recrutent et les opportunités de formations ouvertes aux publics en situation de handicap. Ils pourront aussi s'inspirer des témoignages d'employeurs et de salariés. De plus, grâce aux stands animés par l’Agefiph et ses partenaires, la centaine de participants pourront s'informer sur les parcours de formation.

  • 22/01/20 | Bordeaux : une motion pour soutenir la filière vins

    Lire

    Dans une note datant du 15 janvier, le président du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur Marc Médeville qualifiait les droits d'importation américains de 25% sur les vins français de "situation inadmissible". Ce lundi, la mairie de Bordeaux a annoncé que le maire soumettrait, lors du conseil municipal du 27 janvier, une motion de soutien au monde du vin et proposerait la mise en place "d’un groupe rassemblant les maires de communes concernées ou impactées par ces mesures américaines". Il en appelle également à l'État pour que ce dernier "soutienne le second poste excédentaire de sa balance commerciale".

  • 22/01/20 | Des acteurs régionaux de l'Edtech présents au Bett Show de Londres

    Lire

    Du 22 au 25 janvier, 11 acteurs néo-aquitains de l'Edtech (technologies de l'éducation) seront présents au salon Bett Show de Londres. C'est l'équivalent du CES de Las Vegas pour les professionnels de l'éducatif du numérique. Parmi eux, le SPN (réseau des professionnels du numérique et de l'image) y accompagne 3 start-up et 2 partenaires. Il y aura également 4 entreprises bordelaises, le CNED et Canopé. L'objectif, découvrir les dernières tendances sur le marché international de l'Edtech.

  • 22/01/20 | Déclenchement du plan hiverval charentais

    Lire

    Le niveau jaune du dispositif d'hébergement d'urgence hivernal de Charente a été déclenché le 20 janvier en soirée par la Préfète. Conséquences: les équipes du 115 et de maraudes sont renforcées sur le Grand Angoulême et à Cognac ; à Angoulême un lieu d’accueil géré par l’association L’Eclaircie, a été ouvert afin de permettre, jour et nuit, une mise à l’abri momentanée et une restauration chaude pour les personnes refusant d'intégrer un hébergement d'urgence, et enfin à La Couronne ouverture de 12 places d’accueil de nuit gérées par Emmaüs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Un numéro vert pour les artisans girondins

11/07/2018 | Depuis le 25 juin dernier, une nouvelle ligne gratuite dédiée aux professionnels "dans le besoin" a été lancée par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Gironde.

Chambre Métiers Artisanat

Un numéro vert pour anticiper les problèmes rencontrés par les artisans dans l'exercice de leur profession, c'est la dernière opération lancée par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Gironde depuis le 25 juin pour tenter de faire de la prévention et éviter le dépôt de bilan après une période économique particulièrement compliquée pour le secteur depuis 2008. Au moment où l'Inspection générale des Finances préconise 400 millions d'euros d'économies sur les Chambres de Commerce et d'Artisanat, l'initiative ressemblerait presque à un acte de résistance... Si vous n'êtes pas artisan, on vous dit pourquoi. Si vous l'êtes, on vous dit comment ça marche.

Numéro vert

C'est un baromètre ARTI Santé BTP (2017) qui le révèle : 39% des artisans du secteur interrogés se déclarent en mauvaise santé et 37% déclarent avoir été victimes ou proches d'un burn-out. Après la crise qui a frappé le secteur entre 2008 et 2016 et malgré une embellie de l'activité économique des artisans au second semestre 2017, ces chiffres restent tout de même relativement alarmants. Les raisons peuvent cependant être multiples : les difficultés financières sonnent comme l'un des principaux arguments, mais les problèmes administratifs ou internes peuvent aussi être un facteur de "risque". Depuis le 25 juin dernier, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Gironde a mis en place deux nouveaux dispositifs de prévention pour tenter de les éviter. Le premier, et sans doute le plus important, est un numéro vert (0 805 950 006) pour orienter les artisans en cas de difficultés.

Prévention

Concrètement, ces appels sont gérés par une agence extérieure qui fait remonter à la vingtaine d'agents de la CMA33 les cas nécessitant un suivi sous 24h au travers de ce dispositif téléphonique accessible de 8h à 20h. La CMA a aussi mis en place un autodiagnostic en ligne : le professionnel y rentre ses coordonnées (nom, mail, nom de la société, numéro SIRET et téléphone) et répond à une série de questions binaires sur "l'environnement" de son entreprise, l'état de son activité commerciale et des "éléments financiers". Le but est là aussi, de pouvoir prendre en charge rapidement les cas les plus complexes : "si on a plus de cinq "oui", c'est que la situation est quand même urgente. S'il y en a moins, on laisse la possibilité à la personne qui a répondu au questionnaire de nous recontacter", commente Carole Ponard, l'une des conseillères de l'antenne girondine. "Notre but", ajoute Béatrice Secondy, en charge du développement économique à la CMA33, "c'est de démultiplier les canaux pour que les artisans rentrent en contact avec nous et puissent rompre leur isolement. Il faut donc multiplier les façons de rentrer en contact avec eux, pour que ce soit facile".

Même si pour l'instant il est encore tôt pour savoir combien, sur les 36 000 entreprises artisanales girondines, sont en difficulté et ont osé composé le numéro ou remplir le questionnaire. Mais l'idée est évidemment d'en faire bénéficier le plus grand nombre possible, avec des mesures adaptées aux besoins spécifiques : accompagnement individuel, formation, mise en relations avec des partenaires (avocats, huissiers ou associations). Et le dispositif, s'il est pour l'instant uniquement actif en Gironde, pourrait voir le jour dans d'autres départements de la Nouvelle-Aquitaine. "En tout cas, si un artisan hors Gironde appelle ce numéro, on rentrera de toute façon en contact avec les autres CMA", confie Nathalie Laporte, Présidente de la CMA33.

Soft Power

La CMA de Gironde semble en tout cas bien décidée à renforcer son accompagnement, dans un contexte politique plutôt tendu. En effet, un dernier rapport de l'inspection générale des Finances proposait déjà, en mars, "a minima un recentrage des missions financées par la taxe pour frais de chambres (TFC) sur l'appui aux entreprises et la représentation, conjugué à des mesures de rationalisation". La volonté clairement affichée des auteurs du rapport d'aller à l'économie (58 millions pour les CMA, 320 millions pour les CCI) a récemment poussé la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux à manifester une opposition claire.

La CMA de Gironde, elle a visiblement choisi l'action : en plus du fameux numéro vert "SOS prévention pour les artisans" (qui s'axe clairement, d'ailleurs, sur le volet "appui aux entreprises" prôné par les auteurs du rapport national), elle met en place des itinéraires d'artisans (L'itinéraire des Artisans Gourmands" et des "Artisans du Patrimoine et des Métires d'Art") pour faire découvrir une soixantaine de professionnels qui ouvrent leurs portes toute l'année, même l'été. En septembre, la CMA33 mettra sur les routes de Gironde un "bus de l'artisanat", à raison de douze jours par mois : vous les trouverez près des mairies mais aussi dans les collèges (une opération qui a bénéficié d'un financement FSE) pour sensibiliser autour de l'apprentissage, au moment où un projet de loi est actuellement en discussion au Sénat. Chacun sa stratégie, donc, mais celle de la CMA est clairement d'être force de proposition. Outre-Atlantique, on appelle ça le "soft power"....

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : CMA

Partager sur Facebook
Vu par vous
5376
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !