Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Un numéro vert pour les artisans girondins

11/07/2018 | Depuis le 25 juin dernier, une nouvelle ligne gratuite dédiée aux professionnels "dans le besoin" a été lancée par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Gironde.

Chambre Métiers Artisanat

Un numéro vert pour anticiper les problèmes rencontrés par les artisans dans l'exercice de leur profession, c'est la dernière opération lancée par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Gironde depuis le 25 juin pour tenter de faire de la prévention et éviter le dépôt de bilan après une période économique particulièrement compliquée pour le secteur depuis 2008. Au moment où l'Inspection générale des Finances préconise 400 millions d'euros d'économies sur les Chambres de Commerce et d'Artisanat, l'initiative ressemblerait presque à un acte de résistance... Si vous n'êtes pas artisan, on vous dit pourquoi. Si vous l'êtes, on vous dit comment ça marche.

Numéro vert

C'est un baromètre ARTI Santé BTP (2017) qui le révèle : 39% des artisans du secteur interrogés se déclarent en mauvaise santé et 37% déclarent avoir été victimes ou proches d'un burn-out. Après la crise qui a frappé le secteur entre 2008 et 2016 et malgré une embellie de l'activité économique des artisans au second semestre 2017, ces chiffres restent tout de même relativement alarmants. Les raisons peuvent cependant être multiples : les difficultés financières sonnent comme l'un des principaux arguments, mais les problèmes administratifs ou internes peuvent aussi être un facteur de "risque". Depuis le 25 juin dernier, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Gironde a mis en place deux nouveaux dispositifs de prévention pour tenter de les éviter. Le premier, et sans doute le plus important, est un numéro vert (0 805 950 006) pour orienter les artisans en cas de difficultés.

Prévention

Concrètement, ces appels sont gérés par une agence extérieure qui fait remonter à la vingtaine d'agents de la CMA33 les cas nécessitant un suivi sous 24h au travers de ce dispositif téléphonique accessible de 8h à 20h. La CMA a aussi mis en place un autodiagnostic en ligne : le professionnel y rentre ses coordonnées (nom, mail, nom de la société, numéro SIRET et téléphone) et répond à une série de questions binaires sur "l'environnement" de son entreprise, l'état de son activité commerciale et des "éléments financiers". Le but est là aussi, de pouvoir prendre en charge rapidement les cas les plus complexes : "si on a plus de cinq "oui", c'est que la situation est quand même urgente. S'il y en a moins, on laisse la possibilité à la personne qui a répondu au questionnaire de nous recontacter", commente Carole Ponard, l'une des conseillères de l'antenne girondine. "Notre but", ajoute Béatrice Secondy, en charge du développement économique à la CMA33, "c'est de démultiplier les canaux pour que les artisans rentrent en contact avec nous et puissent rompre leur isolement. Il faut donc multiplier les façons de rentrer en contact avec eux, pour que ce soit facile".

Même si pour l'instant il est encore tôt pour savoir combien, sur les 36 000 entreprises artisanales girondines, sont en difficulté et ont osé composé le numéro ou remplir le questionnaire. Mais l'idée est évidemment d'en faire bénéficier le plus grand nombre possible, avec des mesures adaptées aux besoins spécifiques : accompagnement individuel, formation, mise en relations avec des partenaires (avocats, huissiers ou associations). Et le dispositif, s'il est pour l'instant uniquement actif en Gironde, pourrait voir le jour dans d'autres départements de la Nouvelle-Aquitaine. "En tout cas, si un artisan hors Gironde appelle ce numéro, on rentrera de toute façon en contact avec les autres CMA", confie Nathalie Laporte, Présidente de la CMA33.

Soft Power

La CMA de Gironde semble en tout cas bien décidée à renforcer son accompagnement, dans un contexte politique plutôt tendu. En effet, un dernier rapport de l'inspection générale des Finances proposait déjà, en mars, "a minima un recentrage des missions financées par la taxe pour frais de chambres (TFC) sur l'appui aux entreprises et la représentation, conjugué à des mesures de rationalisation". La volonté clairement affichée des auteurs du rapport d'aller à l'économie (58 millions pour les CMA, 320 millions pour les CCI) a récemment poussé la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux à manifester une opposition claire.

La CMA de Gironde, elle a visiblement choisi l'action : en plus du fameux numéro vert "SOS prévention pour les artisans" (qui s'axe clairement, d'ailleurs, sur le volet "appui aux entreprises" prôné par les auteurs du rapport national), elle met en place des itinéraires d'artisans (L'itinéraire des Artisans Gourmands" et des "Artisans du Patrimoine et des Métires d'Art") pour faire découvrir une soixantaine de professionnels qui ouvrent leurs portes toute l'année, même l'été. En septembre, la CMA33 mettra sur les routes de Gironde un "bus de l'artisanat", à raison de douze jours par mois : vous les trouverez près des mairies mais aussi dans les collèges (une opération qui a bénéficié d'un financement FSE) pour sensibiliser autour de l'apprentissage, au moment où un projet de loi est actuellement en discussion au Sénat. Chacun sa stratégie, donc, mais celle de la CMA est clairement d'être force de proposition. Outre-Atlantique, on appelle ça le "soft power"....

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : CMA

Partager sur Facebook
Vu par vous
2797
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !