aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Un producteur d'huile de noix distingué par les Périgourdins de Paris

18/08/2016 | Charlie le Gallo a repris en juin 2013, l'activité du Moulin de Maneyrol à Pazayzac, qui produit de l'huile de noix. Ce jeune entrepreneur vient d'être distingué.

A droite, Charlie Le Gallo se voit remettre le prix d'un montant de 3000 euros par Jean Luc Soulé, président de la Truffe

Un chèque d'un montant de 3000 euros a été remis ce mercredi matin à Périgueux à Charlie Le Gallo, jeune chef d'entreprise de 32 ans, par la société amicale des Périgourdins de Paris, dénommée la Truffe. Cette distinction vient récompenser le jeune entrepreneur qui a fait le choix il y trois ans de s'installer à Pazayac, près de Terrasson et de reprendre l'activité du Moulin de Maneyol, producteur d'huile de noix. Le jeune chef d'entreprise souhaite aujourd'hui doubler sa production et créer un ou deux emplois supplémentaires, en investissant dans un nouveau bâtiment.

Alors rien que ne le prédisposait à exercer une activité agricole et artisanale de producteur d'huile de noix, Charlie le Gallo vient d'être distingué par les Périgourdins de Paris, plus connus sous le nom de la Truffe. Cette association qui date de 1881 vient de lui décerner son douzième prix. "Ce prix est destiné à encourager et soutenir les talents, et ce quel que soit le domaine d'activité, tout ceux qui participent au développement économique du Périgord," tient à rappeler Jean-Luc Soulé, président de l'association. Le parcours de Charlie Le Gallo est pour le moins original : après l'obtention d'une licence d'histoire, il est tenté par l'enseignement mais finalement il "ne se voit pas passer sa vie devant des élèves". Il obtient ensuite un BTS d'aménagement paysager et va ensuite travailler quatre ans à Paris. Cette vie parisienne ne lui convient pas, non plus.

Huile de noix bioEt finalement, ce sera le retour à la terre, en Périgord, où vit sa grand-mère. En juin 2013, il reprend le moulin de Maneyrol, près de Terrasson, qui produit de l'huile de noix. Il apprend le métier avec l'aide et le soutien de l'ancien propriétaire, un homme de 80 ans. Dès la première année de production en 2014, ce sera une médaille d'or au concours général agricole.  En peu de temps, le jeune homme parvient à convaincre les clients traditionnels de lui faire confiance. Il trouve de nouveaux clients en misant sur une huile de noix biologique. "Ce qui a séduit les membres du jury, c'est son parcours personnel et sa tenacité, surtout qu'il s'agit d'une reprise d'activité," souligne  Jacques Bernot, président du jury.
Aujourd'hui, la petite entreprise compte un salarié mais la demande est là. Elle est forte, notamment à l'international. "L'huile de noix est l'un des produits du Périgord, que l'on peut le plus facilement exporter," précise Christophe Fauvel, président de la Chambre de commerce de la Dordogne. Charlie Le Gallo est conscient du potentiel de son activité. "Actuellement, j'ai dix hectares de vergers en production. Cela représente 8 tonnes par an. Pour ma production d'huile, qui se situe autour de 15 000 litres par an, je suis obligé de faire appel à d'autres producteurs pour la matière première. " Le jeune entrepreneur sait que pour faire face à la demande commerciale et développer son activité, il doit acquérir et équiper un nouveau site, sans doute sur le secteur de Montignac.   Il souhaite doubler sa production et produire 30 000 litres. Ce développement s'accompagnerait de la création de deux emplois supplémentaires. Après trois ans d'existence, il a constitué une demande de prêt d'honneur auprès d'Initiative Périgord, structure départementale qui accompagne les porteurs de projets en phase de création, de reprise d'entreprise ou les jeunes entreprises qui ont des projets de développement. Pour "la Truffe", ce prix est aussi destiné à accompagner le travail en profondeur mené depuis plusieurs années par la filière noix en Dordogne. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène YVARD

Partager sur Facebook
Vu par vous
6244
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !