Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Un site mobile pour découvrir les richesses de la région Aquitaine.

04/07/2012 | Ce lundi 2 juillet, le site Aquitaine-Bordeaux.fr du CRTA s'ouvrait au grand public, et surtout au touriste, afin de le convaincre de venir en sol aquitain.

Aquitaine-bordeaux.fr ou Aquitaine-bordeaux.mobi, un site adapté aux nouveaux usages des touristes.

En ligne seulement depuis quelques jours, le voici lancé officiellement ce lundi 2 juillet : le site Aquitaine-Bordeaux.fr est enfin accessible à chaque touriste qui rêve de poser un pied dans notre belle région. En effet, l'objectif du Comité régional de tourisme d'Aquitaine (CRTA), qui en est à l'origine, est très clair : dans un quotidien où le smartphone est omniprésent, il fallait à la région son site mobile. Ce dernier fait la promotion de dix destinations emblématiques, proposant pour chacune descriptions, visuels et bons plans, afin de séduire les mobinautes du monde entier.

"Le but premier, c'est d'inciter les touristes à venir en Aquitaine, de le séduire", affiche franchement la présidente du CRTA, Régine Marchand. De ce fait, il n'était aucunement question de se positionner dans l'offre mobile par une application smartphone, consacrée davantage à un usage de service immédiat. Il s'agit plutôt ici d'encourager les touristes, étrangers ou non, à choisir l'Aquitaine comme lieu de vacances, de l'aiguiller vers quelques destinations assez larges puis de le convaincre définitivement grâce à une présentation simple et pratique du séjour qu'il pourrait y passer. Ensuite, par divers onglets, l'internaute pourra organiser son voyage.

Dans la séduction du touriste.
Notamment grâce à l'onglet "Mobile", qui lui permettra d'installer de nombreuses applications et sites mobiles (soit 38 applis, sites et autoguides recensés pour le moment sur le territoire aquitain), portant sur la destination qu'il aura sélectionnée. Pour cela, il aura sûrement jeté un coup d'œil aux photos et vidéos proposés, lu quelques avis et forgé sa propre opinion sur les divers endroits à visiter dans son secteur de prédilection. Entre le Pays Basque intérieur et sa côte atlantique, le paysage urbain bordelais, le Bassin d'Arcachon et sa célèbre dune du Pilat, la gastronomie du Périgord ou encore la route des châteaux et vignobles girondins, il lui faudra décider.
Adaptable sur tous les formats (en responsive web design), le site n'a pas été conçu comme un annuaire de destinations touristiques, mais véritablement comme une vitrine régionale. Les termes "aquitaine" et "bordeaux" ont d'ailleurs été regroupés dans l'adresse principale pour lier les deux dans l'esprit des touristes étrangers. Sans objectif de chiffres, le site permettra peut-être à la région de s'éveiller d'un juin touristiquement maussade : la politique, la crise et le mauvais temps n'ayant pas fait beaucoup de vacanciers heureux, 67% des professionnels interrogés estimant celui-ci moins bon que l'exceptionnel mois de juin de l'an passé.

Le site Aquitaine-Bordeaux.fr et sa version mobile Aquitaine-Bordeaux.mobi.
Crédit photo : Comité régional de Tourisme d'Aquitaine - Tous droits réservés.

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : Comité régional de tourisme d'Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
969
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !