17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/06/22 | Partons à la découverte du Mas d'Agenais

    Lire

    Afin de valoriser son patrimoine, le Mas d'Agenais va se doter d'un espace de médiation patrimoniale. Pour cela, la municipalité va restaurer une maison à pans de bois en face de la collégiale pour y installer un espace de médiation patrimoniale, valorisant ainsi l'histoire du Mas d'Agenais, la collégiale et l’œuvre exceptionnelle qu’elle abrite : le "Christ en Croix" par Rembrandt. L'espace abordera plusieurs thématiques comme la collégiale, le Rembrandt, le patrimoine bâti et l'histoire du Mas d'Agenais accessibles aux petits et aux grands au moyen d'outils numériques, de maquettes, d'archives visuelles ou sonores.

  • 24/06/22 | Restauration collective: "Nourrir l'Avenir" pour mieux se nourrir

    Lire

    A Périgueux, l'Association Collectif les Pieds dans le Plat propose une restauration collective bio-locale depuis 15 ans. Pour mieux accompagner l'intérêt croissant des collectivités et de la société civile pour la restauration collective bio-locale, une société coopérative d'intérêt collectif va être montée (SCIC), Nourrir l'Avenir, qui aura pour mission de porter l'activité économique de formation et d'accompagnement notamment dans la mise en œuvre d’une transition alimentaire biologique, saine et durable au sein des collectivités et des établissements.

  • 23/06/22 | Le député des Landes, Boris Vallaud, président du groupe PS à l'Assemblée

    Lire

    Elu député PS des Landes en 2017, réélu confortablement dimanche dernier dans la troisième circonscription, Boris Vallaud est depuis ce jeudi 23 juin, président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale. Enarque âgé de 46 ans, négociateur de la Nupes pour le PS, il succède à Valérie Rabault (Lot et Garonne) qui ne se représentait pas. Il a emporté l'élection avec 26 voix d'avance sur son collègue de la Mayenne, Guillaume Garot.

  • 23/06/22 | "1 million d'arbres" : Votez pour vos projets de plantations préférés

    Lire

    En janvier dernier, Bordeaux Métropole a lancé le 1er budget participatif lié au programme « Plantons 1 million d'arbres ». Suite au dépôt des projets par les associations, vous avez jusqu'au 30 juin pour voter pour votre projet de plantation préféré : verger urbain, micro-forêt, parc, jardin... Les projets lauréats seront dévoilés début juillet et les plantations auront lieu cet hiver. Pour découvrir les projets et voter: budgetparticipatif.bordeaux-metropole.fr

  • 23/06/22 | Landes : Enedis soutient l'insertion des jeunes

    Lire

    Pour faciliter les actions de la Mission Locale des Landes en faveur de l'insertion professionnelle durable des jeunes, Enedis a remis le 21 juin dernier un véhicule reconditionné à la structure. Ce véhicule sera mis à disposition en auto-partage des jeunes de Sabres résidants dans l'ancienne gendarmerie réhabilitée en logements sociaux pour qu'ils puissent palier aux difficultés de mobilité sur le territoire landais.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Une centaine de postes à saisir pour le 1er job dating de Limoges Métropole

25/05/2022 | Yoann Sarrazy, directeur du centre AFTRAL de Limoges et Sabine Garaboeuf, responsable de formation du GEIC papier carton emballages et bois proposeront offres de formation et CDI

Yoann Sarrazy, directeur du centre AFTRAL de Limoges et Sabine Garaboeuf, responsable de formation du GEIC papier carton emballages et bois  proposeront offres de formation et CDI

Le 2 juin est une date à entourer en rouge. Pour la première fois, Limoges Métropole va organiser en partenariat avec Pôle emploi et la mairie de Feytiat un job dating multi-secteurs avec une centaine d’emplois. Une vingtaine d’entreprises, de centres de formation et d’accompagnement vers l’emploi seront présents à la salle Georges-Brassens de Feytiat, de 9h à 12h, pour accueillir les demandeurs d’emploi avec ou sans qualification. Un seul impératif : venez avec un stock de CV !

Le 2 juin à Feyatiat, entre 80 et 100 postes seront à pourvoir. L’occasion de retrouver le chemin de l’emploi dans une période où les entreprises sont à la recherche de nombreux profils tous secteurs confondus, ce que confirme Michel Caujolle, Directeur territorial Creuse et Haute-Vienne de Pôle Emploi. « Hier, certains secteurs étaient qualifiés en tension, aujourd’hui ce qualificatif peut s’appliquer à la quasi-totalité du marché du travail » remarque-t-il. « Sur un an, les offres ont progressé de 50 %, une hausse inédite avec en même temps une baisse de la demande d’emploi de 8,4 %. Cela explique les tensions sur l’ensemble des secteurs. » C’est naturellement que Pôle emploi a souhaité s’impliquer dans ce job dating. « Aux côtés de Limoges Métropole, nos équipes s’engagent pour mobiliser les publics et créer les conditions de rencontres réussies avec les recruteurs, poursuit-il, nous relèverons ensemble ce défi inédit mais porteur d’une belle ambition pour notre territoire. »

Un taux de chômage faible à Limoges

La volonté des organisateurs est bien de rendre visible un maximum d’offres et de permettre aux candidats de trouver des opportunités d’emploi. Sur la zone d’emploi de Limoges, le taux de chômage est relativement faible avec 7,1 % en septembre 2021. Le niveau de formation des demandeurs d’emploi est assez élevé, 31% ayant un niveau supérieur au Bac.

Ce job dating tenait à coeur du maire de Limoges, Emile Roger Lombertie, vice-président de Limoges Métropole chargé du développement économique. « Étant directement en lien avec bon nombre d’entreprises du territoire, j’ai souhaité en particulier accompagner la dynamique de l’emploi. Il faut savoir que, par exemple, les recrutements hors intérim ont progressé de 30% sur un an et que le nombre de demandeurs d’emploi a atteint son niveau le plus bas depuis septembre 2013. Cette tendance se poursuit, il y a donc un véritable enjeu à faire se rencontrer les recruteurs et les talents, y compris les talents en devenir. » Ce job dating ne sera pas le dernier puisque cet événement est programmé, tous les quatre mois, sur une commune différente de Limoges Métropole.

Une initiative qui s'inscrit dans la feuille de route fixée par Guillaume Guérin, président de Limoges Métropole. « J’ai souhaité faire du développement économique une des priorités de ce mandat en consacrant notre énergie à la structuration de nos filières locales, au développement des entreprises du territoire et à la recherche de nouveaux talents. Pour atteindre cet objectif, la mise en place d’évènements locaux au profit des entreprises de notre territoire qui souhaitent recruter et former du personnel dans leur secteur d’activité est essentielle. Grâce à ces job dating, nous nous donnons enfin les moyens de nos ambitions en se faisant les facilitateurs entre les recruteurs locaux et nos habitants en recherche d’emploi. »

 Limoges Métropole et Pôle Emploi organisent leur 1er job dating à Feytiat le 2 juin. Limoges Métropole et Pôle Emploi organisent leur 1er job dating à Feytiat le 2 juin. 

 

Quels recruteurs seront présents ?

Dix-neuf entreprises locales proposeront entre 80 et 100 postes. Elles représentent différents secteurs d’activités à savoir, cinq structures d’aide à domicile, cinq entreprises industrielles, cinq dans le BTP et quatre dans le tri des déchets, l’hôtellerie-restauration, le transport et la grande distribution.

Cinq centres de formation seront présents pour les demandeurs d’emploi en quête d’une reconversion ou d’une qualification que ce soit le CFA BTP, l’AFPA bâtiment, l’IUMM pour l’industrie, le CFA Jean Monnet pour l’hôtellerie-restauration, l’AFTRAL pour le transport, Pôle Emploi, les missions locales, CAP emploi, le PLIE et l’Office français de l’immigration et de l’intégration accompagneront les participants. La Région sera également à leurs côtés pour les informer sur l’offre de formation. La mairie de Feytiat proposera sa bourse de l’emploi. Des visites guidées seront également proposées aux demandeurs d’emploi pour les aider à repérer les entreprises et centres de formation pouvant les intéresser ou leur ouvrir de nouveaux horizons professionnels.

Parmi la centaine d’offres d’emploi, les entreprises recrutent des auxiliaires de vie, des gardes d’enfants, électriciens, plombiers, conducteurs de travaux, dessinateurs métreurs, contrôleurs de gestion, imprimeurs, décorateurs sur porcelaine, conducteurs routiers, magasiniers caristes, agents de tri de déchets, bouchers...

« Nous recherchons d'abord des gens motivés »

L’ADPAD 87 embauche des aides à domicile pour cet été. Une vingtaine de CDI sont à pourvoir annonce Stéphanie Sorrel, directrice des ressources humaines « nous formerons les candidats. Aucun diplôme n’est exigé et les hommes peuvent aussi postuler. Nous recherchons d’abord des gens motivés qui ont envie d’avoir une utilité sociale. »

L’AFTRAL forme des professionnels du transport et de la logistique. « Nous recrutons pour de nombreuses entreprises qui cherchent des apprentis du CAP jusqu’au Bac + 2 pour la logistique» précise Yoann Sarrazy, directeur du centre. « Une trentaine de postes en alternance sont disponibles pour octobre. Une dizaine de postes en CDI sont aussi à pourvoir, ils sont bien sûr ouverts aux femmes. Le pré requis est d’avoir 18 ans dans le secteur de la logistique et le permis B, C ou CE pour le secteur du transport. Après trois mois de formation, l’employabilité est de 100%.»

La première transformation du bois est un secteur qui recrute mais il est confronté à un manque de main d’oeuvre qualifiée. Le groupement d’employeurs GEIQ papier carton emballages s’est ouvert récemment au bois. « Le GEIQ a été sollicité en début d'année par l’État et le Rectorat pour monter la première formation d’opérateur de scierie explique Sabine Garaboeuf, responsable administrative et formation, nous allons former six à huit opérateurs de scierie à Limoges et Tulle avec des modules qui auront lieu au CFA de Meymac ou à Ambert dans le Puy-de-Dôme. La formation débutera en septembre en partenariat avec l’interprofession Fibois Nouvelle-Aquitaine et le Syndicat des exploitants forestiers, scieurs et industriels du Limousin. » Ce job dating sera l’occasion de promouvoir cette nouvelle offre de formation.

Les offres d’emploi de ce job dating sont à découvrir sur www.limoges-metropole.fr

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Merigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
5071
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !