aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/06/17 : Charente-Maritime : le chômage est à la hausse (+0,3%) avec 57 210 demandeurs d'emploi, soit +2% en 12 mois. Le nombre de chômeurs sans aucune activité (catégorie A) augmente également de 1,3%, même s'il a baissé de 2% par rapport à l'an dernier.

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Centre des Jeunes Dirigeants de la Gironde - Soirée du 27 juin 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/06/17 | Nouvelle Aquitaine: Chômage à la hausse en mai

    Lire

    Fin mai 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 296 780: + 1,2 % sur trois mois (soit +3 560 personnes),+ 1,4 % sur un mois et - 1,5 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre augmente de 0,9 % sur trois mois, de 0,6 % sur un mois et diminue de 0,8 % sur un an. Le nombre total de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), était de 503 340 fin mai: +0,6 % sur 3 mois (+2 870 personnes), de +0,2 % sur un mois et de + 2,1 % sur un an .

  • 26/06/17 | Convention de partenariat entre bailleurs sociaux et le département des Landes

    Lire

    Le département des Landes, XL Habitat, l'Association régionale des organismes sociaux Arosha et 6 bailleurs sociaux ont signé lundi une convention de partenariat devant permettre de faciliter la production de logements sociaux, notamment sur les zones en tension de la côte. 400 logements sociaux sont construits chaque année; l'objectif est de 600 dans un département à forte croissance démographique, où le parc social est de 12.000 logements. Quelque 7.000 demandes ne sont aujourd'hui pas satisfaites.

  • 26/06/17 | Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lasserre va quitter le Sénat

    Lire

    Jean-Jacques Lasserre, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de sénateur. Il estime en effet qu'il sera plus utile au cours des prochaines années à la tête de l'exécutif départemental, sur un territoire "à la pointe de l'innovation des politiques publiques". "Je pense également que le combat politique pour les départements n’est pas terminé" dit-il, soucieux de "contribuer au maintien et à l’épanouissement d'une collectivité de plus en plus indispensable à la société".

  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Une filière cuir régionale à haut potentiel

08/03/2017 | En Nouvelle-Aquitaine, la filière cuir est identifiée comme prioritaire par le Conseil régional. Le cluster cuir a été officiellement lancé mardi 7 mars.

De nouvelles formations sont prévues à la rentrée  à Thiviers

La Dordogne, la Charente, la Haute Vienne concentrent un nombre important d'entreprises qui ont à la fois une activité nécessitant de compétences et des connaissances liées au travail du cuir. Certaines ont une renommée internationale et ont un positionnement haut de gamme. La Région s'est mobilisée autour de ces professionnels pour faciliter l'émergence d'un cluster cuir qui a tenu sa première assemblée générale. Mardi, en déplacement dans le Nord Dordogne et en Haute-Vienne, Alain Rousset a pu se rendre compte de la dynamique la filière et du potentiel économique qu'elle représente.

L'idée remonte à près de cinq  ans : l'ancienne région Aquitaine souhaitait constituer une filière d'excellence et d'innovation autour des métiers du cuir et du luxe, comme elle a su le faire avec l'aréonautique par le passé. Le point de départ de la réflexion  a été de répondre à la demande de formation de personnel qualifié de ces entreprises dont certaines, parmi les plus renommées, ont hésité à délocaliser, car elle ne trouvait plus de main d'oeuvre qualifiée sur place. 
La première étape de structuration de cette filière cuir et luxe, qui concentre beaucoup d'entreprises dans le Nord Dordogne, en Charente et en Haute-Vienne a été la création, dès 2014, d'un pôle d'excellence du cuir et du luxe, dans les locaux du lycée Porte d'Aquitaine de Thiviers. Les ateliers, salle de conférence, show room sont mis à disposition des personnels des professionnels du secteur pour se former ou compléter leurs compétences. Et la demande ne cesse de croître, comme en témoigne Serge Granieri, le proviseur du lycée. De nouvelles formations sont prévues à la prochaine rentrée : ouverture d'un CAP maroquinerie par apprentissage, et sous statut scolaire en formation initiale, ouverture d'un CAP maroquinerie et d'un CAP sellerie générale et maroquinerie. 
En déplacement ce mardi à Thiviers, Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine, a pu se rendre compte du travail accompli sur ce dossier qui est un peu "son bébé". "Nous démontrons que le privé peut collaborer main dans la main avec les collectivités sur le maintien d'activités économiques sur un territoire rural."
Le Conseil régional accompagne cette filière par la formation, par l'aide aux entreprises qui investissent (ou souffrent encore pour certains...), mais aussi en structurant la filière de l'élevage à la tannerie-mégisserie jusqu'à la transformation finale et à la création.

Un cluster pour conforter la dynamique

Un homme a beaucoup oeuvré. Depuis plusieurs années, le PDG de CWD,  Laurent Duray s'est engagé, aux côtés d'autres partenaires autour d'un projet  d'abord expérimental de création d'une filière de cuirs de qualité. Circonscrit sur le Périgord vert, ce projet regroupe plusieurs acteurs de la filière : les tanneries de Chamont, deux abattoirs (Thiviers et Ribérac) et des éleveurs bovins. C'est à partir de cet historique que le Conseil régional a souhaité conforter cette dynamique en créant un cluster (un groupement d'entreprises) à l'échelle désormais de la Nouvelle Aquitaine. Le cluster cuir de la Nouvelle-Aquitaine a tenu sa première assemblée générale ce mardi, en présence d'Alain Rousset, puisque la Région en est un des membres fondateurs au côté du Département de la Dordogne. Cette filière est désormais jugée prioritaire par la Région.
Le poids de l'industrie du cuir et de la chaussure est 1,5 fois plus important qu'au niveau national. Dans les secteurs du cuir chaussures - habillement, textile, on dénombre 7760 salariés pour 413 établissements (données 2015). Et pour le président de la Région, le potentiel est énorme, en matière de créations d'emplois : - une centaine d'emplois par an estime-til- et de développement économique sur des territoires ruraux.  Il s'agit d'emplois non délocalisables.
"Quelques mois après sa création, le cluster compte une trentaine d'adhérents de la production, de la transformation. D'autres nous rejoindront. Nous sommes dans une dynamique. L'objectif, c'est bien sûr d'assurer le développement de nos entreprises au travers d'initiatives collaboratives et innovantes dédiées à l'ensemble de la filière. Nous envisageons aussi des services mutualisés : exemples des bourses d'emplois,  des outils de veille technologique " précise Laurent Duray, président du groupe CWD Devoucoux. Autre particularité, la filière s'appuie sur un maillage territorial diversifié d'entreprises, de la matière première jusqu'à la production artisanale et industrielle : ganterie, maroquinerie, sellerie, chaussure. Les clusters se situent au cœur de la stratégie de développement économique et d'innovation de la Région.
Le cluster organisera la prochaine édition annuelle des Portes du cuir, qui aura lieu les 29, 30 et 1er septembre. La commission permanente de la Région du 13 mars devrait valider une aide de 149 000 euros : 80 000 € pour l'animation et 69 400  € pour la manifestation. 

 Une future cité du cuir à Saint Junien (87)

Le lancement du chantier de la future cité du cuir à Saint Junien

Mardi, après le Nord Dordogne, Alain Rousset a poursuivi cette journée dédiée à l'économie, à la formation et au tourisme, à Saint Junien en Haute-Vienne. Après avoir visité l'entreprise Daguet, spécialisée dans la maroquinerie et positionnée haut de gamme, il a inauguré le début des travaux de la future cité du cuir.  Ce projet, dont le coût s'élève à 9,3 millions d'euros, sera une vitrine  pour le grand public, donc touristique, pour les métiers et les savoirs-faire. Elle réunira un espace muséographique, une scénographie, un lieu d'expositions ou encore des ateliers grand public.
L'ouverture est prévue dans trois ans car les travaux sont importants. La contribution financière de la Région devrait s'élever à 800 000 euros, à la même hauteur que le Conseil départemental de la Haute-Vienne. Les fonds européens, au titre de FEDER, devraient représenter une somme de 2,8 millions d'euros, soit 28 % du budget global. Mais aussi, à proximité de la future cité, la marque Hermès ouvrira dans trois mois sa nouvelle unité de production, pour la fabrication de sa petite maroquinerie, avec 70 emplois à la clé. Une illustration concrète du potentiel économique de la filière. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard et Conseil régional N-A

Partager sur Facebook
Vu par vous
13220
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !