Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

12/12/18 : La Mairie de Billère (64), met en garde sur des démarchages abusifs proposant une intervention pour détruire un nid de frelons ou pour réclamer un paiement pour une intervention déjà effectuée. Ces personnes ne sont pas mandatées par la Mairie.

11/12/18 : 70 ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme la Ligue des Droits de l'Homme organise une conférence-débat avec Henri Leclerc pdt d’honneur de la LDH France, le mardi 18 déc à 19h30 à l’Athénée municipal à Bordeaux.

11/12/18 : Vendredi 14 décembre à 20h30, concert de fin d'année de l'Orchestre universitaire de Bordeaux, dans l'amphi 700 de l'Université Bordeaux Montaigne, avec au programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Antonín Dvořák.

11/12/18 : Ouverture des Halles de Talence ! Après 9 mois de travaux et 18 mois d’élaboration cet équipement a fait peau neuve. Prochainement, il accueillera 16 commerces de bouche dans l’hypercentre.

11/12/18 : 3ème « Partage - Groove for Food », dimanche 16 déc, où 12 des meilleurs DJs bordelais se mobiliseront en faveur des plus démunis de 12 h à 19 h, en se relayant aux platines du restaurant L’Épicerie Bordelaise, 14 rue Ravez.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

  • 12/12/18 | Don du sang: l'EFS appelle à une mobilisation continue

    Lire

    L'EFS lance un appel aux dons pour mobiliser les donneurs de sang à l’approche des fêtes, car, comme chaque fin d'année, le nombre de dons diminue et les réserves de sang avec. Or la durée de vie des produits sanguins est limitée (7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges), et les besoins des malades eux, restent constants: 850 à 1 000 dons sont nécessaires chaque jour en Nouvelle-Aquitaine. Les donneurs de tous groupes, et plus particulièrement les donneurs universels (O-) sont invités à venir donner leur sang. Où donner: dondesang.efs.sante.fr

  • 12/12/18 | Impact économique de la mobilisation des gilets jaunes : la CCI47 solidaire de ses entreprises

    Lire

    Les 15 000 ressortissants de la CCI47 sont actuellement sondés pour faire un état des lieux à date des impacts suite aux blocages des « gilets jaunes ». Le sondage est accessible via le site web de la CCI www.cci47.fr. Une cellule d’aide et de soutien aux entreprises est également mise en place.

  • 12/12/18 | En Dordogne, patrouilles renforcées sur les marchés de Noël

    Lire

    Après le drame qui a frappé Strasbourg, mardi, le préfet appelle chacun à la vigilance. Dans un communiqué, la préfecture indique que des mesures de sécurisation des marchés de Noël et des rassemblements festifs en Dordogne ont été prises avant la fusillade de Strasbourg, mais l'ensemble des dispositions de sécurité initiales sera au besoin renforcé conformément au plan Vigipirate. Les patrouilles de police et de gendarmerie seront plus fréquentes et l'ensemble des acteurs de sécurité sont mobilisés.

  • 12/12/18 | Electricité publique : Limoges re-signe pour 30 ans

    Lire

    Une nouvelle convention de concession vient d'être signée entre la ville de Limoges, Enedis et EDF, respectivement pour la gestion du service public de distribution d'électricité et la fourniture d'énergie électrique (tarif règlementé) pour trente ans. Ce contrat, visant notamment, selon la ville, à "améliorer les indicateurs de performance et de suivi de service public d'électricité", permet aussi aux clients de bénéficier de e.quilibre, une solution numérique pour les aider à maîtriser leur consommation énergétique.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Une nouvelle feuille de route pour la chambre de métiers de la Dordogne

11/02/2018 | Cette semaine, le président Didier Gouraud a présenté les priorités et les axes de développement de la chambre consulaire pour la nouvelle mandature.

Didier Gouraud, artisan boucher et président de la CMAI 24 entouré de son équipe

Un an après son entrée en fonction, la nouvelle équipe dirigeante de la chambre de métiers de la Dordogne a fait le point des sujets d'actualité et présenté les axes de développement de cette nouvelle mandature qui s'achèvera en 2021. Parmi les objectifs, la chambre consulaire souhaite davantage venir en aide aux entreprises artisanales en créant une cellule de crise pour limiter les défaillances, accompagner le développement de villages d'artisans, développer l'entrepreunariat au féminin et être au plus près des artisans.

En Dordogne, un tiers des entreprises est une entreprise artisanale. La chambre de Métiers de la Dordogne (CMAI24) compte 12655 ressortissants dont 4103 auto-entrepreneurs. La densité artisanale est supérieure à la moyenne nationale : 1 artisan pour 41 habitants en Dordogne, contre 1 artisan pour 52 habitants en France. Pour la nouvelle équipe de la chambre de métiers de la Dordogne, qui s'est mise en place en novembre 2016, les chantiers en cours ne manquent pas en cette période de débats sur des réformes très importantes pour le milieu artisanal  : réforme de l'apprentissage, de la formation professionnelle, disparition du RSI ( régime social des indépendants). Face à ses chantiers nationaux, et pour accompagner au mieux les artisans de Dordogne, que ce soit dans la création, dans leurs projets de développement ou dans les difficultés, la chambre de métiers de la Dordogne a défini une nouvelle feuille de route. Parmi les mesures concrètes, elle va créer une cellule de crise pour aider les artisans en difficulté dans le but d'agir afin d'éviter les défaillances d'entreprises. "Les artisans n'ont pas dans leurs habitudes d'évoquer leurs difficultés quand elles surviennent. Le but est d'agir en amont pour éviter la disparition de l'entreprise. Nous alllons travailler avec les banques, les comptables, les élus, explique Laurent Beaudout, administrateur et sécrétaire adjoint de la chambre régionale. La cellule "sos artisans" prendrait la forme d'un numéro vert accessible à tous les ressortissants de la chambre de métiers.


Un travail de lobbyingDeuxième axe, la chambre de métiers  veut être un levier du développement économique local. "La désertification en milieu rural a pris ces dernières années, un vrai coup d'accélérateur. C'est un gros souci, précise Didier Gouraud, président de la délégation Dordogne et artisan boucher à Saint-Pardoux la Rivière. La chambre consulaire va multiplier les contacts avec les élus locaux, les communautés de communes et développer une offre de services pour les collectivités. Elle veut créer une vraie force de lobbying à travers notamment le lancement d'une campagne de communication "consommons local, consommons artisanat, qui sera lancée pendant la mandature. L'objectif est d'inciter à recourir aux savoir faire locaux. La chambre de métiers veut aussi se faire le relais de la politique  du conseil départemental qui vise à favoriser la création de villages d'artisans. "Notre rôle est de susciter le besoin dans les zones où c'est envisageable. Certains projets sont bien avancés, celui de Coulounieix Chamiers notamment, précise Sylvie Mérigeau, directrice territoriale de la CMAI24. 

Des services novateursUn axe important concerne l'accompagnement de l'entreprise artisanale dès l'émergence d'un projet, ou ensuite lors d'une phase de développement. Depuis quelques temps, le stage préparatoire est proposé en ligne. Et sachant que 10 % des ressortissants et des porteurs de projets n'ont pas la nationalité française, des réunions d'information en anglais ont été instaurées à l'intention des créateurs et repreneurs britanniques notamment, qui restent nombreux sur le département. Après une diminution, on assiste à un retour des ressortissants britanniques qui ont un projet de devenir artisan . A noter que depuis 2001, la CMAI 24 est certifiée Afnor pour la qualité de son offre de services. Pour développer l'entrepeunariat au féminin, la CMA reconduit le trophée Elle M'l'artisanat en mars et instaure un système ou chaque créatrice d'entreprise sera accompagnée par une élue de la chambre consulaire. En octobre, une session 100 % féminine du diplôme universitaire outils pour entreprendre sera organisée. Malgré une baisse de son budget,  entre 9 et 10 millions d'euros avec le CFA, l'organisme consulaire souhaite maintenir la gratuité de ses interventions auprès des artisans. 

Campus de la formation et apprentissage

Actualité oblige, Didier Gouraud a réagi "positivement" à la réforme de l'apprentissage  et voit plutôt d'un bon oeil que le contenu des formations échoue aux branches professionnelles. Là, il faudra pourtant être vigilant sur les branches professionnelles qui sont moins bien organisées. "Elles devraient plus réactives aux évolutions des métiers. C'est une réforme courageuse." Il a fait le point sur le chantier du futur campus de la formation, résultat d'un partenariat 50-50 avec la chambre de commerce et d'industrie, qui comprend 180 lits pour des apprentis et des stagiaires de la formation professionnelle.  Le campus devrait totalement être opérationnel début 2019.
Alors qu’un rapport du gouvernement préconise la fusion des deux chambres consulaires, Didier Gouraud, à la fin de son intervention, a défendu la nécessité de maintenir l’indépendance des deux institutions. "Je n’ai aucun problème avec mon homologue de la CCI, Christophe Fauvel. On s'entend très bien.  Mais, il y a des particularités artisanales à prendre en compte. Le risque, ce serait de voir notre chambre noyée dans un gigantesque ensemble". Je ne nous vois pas au côté des dirigeants de la grande distribution," a expliqué Didier Gouraud.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
20503
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !