Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Une pétition pour soutenir le village des marques de Saint-André-de-Cubzac

02/08/2012 | Alain Juppé, le maire de Bordeaux a déposé un recours administratif contre le projet de village des marques de Saint-André-de-Cubzac

Christian Mabille, le président de la communauté de communes du Cubzaguais et son équipe

C'est une bataille de territoires, entre la ville-centre, Bordeaux et une commune de sa périphérie, Saint-André-de-Cubzac. D'un côté, les élus de Haute-Gironde défendent leur projet de village des marques, près de l'autoroute A10, au carrefour de la RN 10, qui pourrait créer 1 200 emplois dans un secteur, où le chômage est assez élevé. De l'autre, les commerçants bordelais arguent que ce village des marques à prix "cassés" va leur faire perdre de la clientèle. Ces derniers ont déposé un recours administratif. Les élus du Cubzaguais ont répliqué par une pétition.

Validé le 6 juin en Commission départementale d'aménagement commercial, le village des marques de Saint-André-de-Cubzac (23 404 m2) qui devrait faire éclore une centaine de boutiques de vêtements à prix dégriffés (de -30 à -70%), inquiète les commerçants bordelais. Il sera situé à une vingtaine de kilomètres de la capitale aquitaine, en bordure de l'autoroute A10 Bordeaux-Paris. Le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, a déposé le 13 juillet un recours contre ce projet pour "la défense du commerce de centre-ville" devant la Commission nationale d'aménagement commercial (CNAC). Christian Mabille, président de la communauté de communes du Cubzaguais, qui représente 10 communes et 21 500 habitants, n'entend pas se laisser faire. "À lui seul, ce village devrait créer 750 emplois à temps plein. Des emplois locaux. C'est 200 millions d'euros d'investissement au total. Pourquoi refuse-t-on à nos territoires de se développer en pleine période de crise ?", s'insurge-t-il.

"Le village des marques va booster le bassin bordelais"
L'élu assure que les Villages des marques, installés près de grands axes autoroutiers captent une clientèle bien spécifique. C'est aussi l'avis du socialiste Philippe Dorthe. Conseiller général à Bordeaux, il se dit "très étonné par la position des commerçants bordelais, qui, au demeurant, doivent être par principe pour la libre entreprise et pour la concurrence, essence même de la dynamique commerciale. Pourquoi crier au loup et dénoncer cette bonne initiative qui va « booster » le bassin bordelais ?". "Contrairement à ce que peuvent dire certains, un Village des Marques aux portes d’une grande ville apporte un appel d’air commercial aux agglomérations limitrophes. Un village des marques est avant tout un produit de « tourisme commercial", avance-t-il. La réponse de la CNAC sur le recours doit intervenir d'ici novembre. Si elle valide le projet, le chantier pourrait débuter en 2013 avec pour objectif d'ouvrir une première tranche (15 000 m²) en 2014. « On ira jusqu'au bout », prévient Christian Mabille. « Dans le contexte actuel de crise, ce serait injuste que ce projet ne voit pas le jour », conclut-il.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : CDC Cubzaguais

Partager sur Facebook
Vu par vous
1170
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
6 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
brieu virginie | 05/09/2012

La communauté bordelaise n'a vraiment pas conscience que dans le haut de gironde, nous avons besoin de créer des emplois, que tous le monde ne peut pas se permettre d'aller sur Bordeaux ... Qu'ils nous laisse faire ce village des marques, ont en a besoin, et surement que cela pourrait attirer encore de monde d'autres départements, qui par suite pourraient finir leur journée en ville....je souhaite vraiment que ce projet aboutissent.

Thierry Merger | 06/08/2012

C'est triste que les élus locaux tablent encore sur ce genre de projets gaspilleurs en fonds publics, en ressources naturelles, en pétrole...
Ces projets, si encore ils marchent (ce qui n'est pas évident à l'heure de l'essor du commerce en ligne), déplacent des emplois mais n'en créent pas. Les autorités nationales ou régionales devraient s'opposer à ce jeu local à somme nulle, mais si coûteux et destructeur pour la collectivité.

delphine | 07/10/2012

les élus de Bordeaux n'ont absolument rien compris à la loi du marché de l'offre et de la demande. Si ils sondaient un peu plus la haute Giroinde, ils s'apercevraient que la plupart des habitants vont plus facilement vers les centres commerciaux que Bx Centre Ville. Messieurs et dames élus, bougez vous, renseignez vous sur ce qui se passe autour de vous. eh oui.... il y a une vie (très trépidante) en dehors de Bordeaux.... !!! c qui se passe à St André est inacceptable en ce qui concerne la reconnaissance du peuple Haute Gironde.... une future fan du Quai des Marques.

ivelyse | 11/02/2013

oui pour le village des marques!!!!!! quand on fait le choix de s'éloigner de bordeaux ça n'est pas pour y retourner faire les boutiques nous n'avons rien à proximité ni méme de loisirs c'est un super projet .

nat | 20/09/2012

je soutiens l'action de St André, en effet il est important à ce jour de relancer l'économie, les boutiques située à Troyes sont en plein essor et accueillent chaque années un bon nombre de chaland, si l'on veut créer des emplois il faut implanter cette zone à St ANDR2 n'en déplaise aux commerçants de la rue STE Catherine souvent hors de prix.

baillou | 24/08/2013

il est un fait c'est que les parties politiques sont généreux avec l'argent des citoyens , combien coute ce projet au habitants de st andré de cubzac ? des emplois oui lesquels ? et de plus Mr. Mabille a tout interet a voir aboutir ce projet ( voir condamnation corruption sud ouest ) ...........

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !