aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Une situation économique en Dordogne morose mais des entrepreneurs plus confiants

13/03/2015 | Le climat économique de la Dordogne reste morose mais les entrepreneurs périgourdins laissent entrevoir de meilleures perspectives pour le 1er semestre 2015.

Les représentants des trois chambres consulaires de la Dordogne ont fait le bilan  de la situation économique 2014

Selon l'étude réalisée par la Chambre économique de la Dordogne auprès de 572 chefs d'entreprises, artisans et agriculteurs, le second semestre 2014 a été perçue de manière négative mais l'activité des entreprises montre quelques signes de reprise. 85 % des chefs d'entreprises déclarent avoir maintenu ou augmenté leur effectif. Selon les secteurs d'activité, on enregistre de fortes disparités : l'hôtellerie de plein air, l'agritourisme et la GMS s'en sortent mieux contrairement aux commerces de détail non alimentaires et au secteur de la construction, souffrent depuis plusieurs années.

Les indicateurs de la note de conjoncture économique du second semestre 2014 présentée ce mardi matin par la chambre économique de la Dordogne ne sont pas bons.  La crise perdure. Mais cette fois, l'activité des entreprises périgourdines montre quelques signes de reprises et des perspectives d'avenir un peu plus optimistes. Cette étude a été réalisée  auprès de 572 chefs d'entreprises de tout le département. Ils ont été questionnés sur des thèmes précis (effectifs, clients, chiffre d'affaires, trésorerie ou encore investissements). "La dégradation financière ralentit légèrement par rapport au début de l'année 2014" : 35 % des dirigeants interrogés constatent une dégradation de leurs marges, contre 37 % début 2014. Malgré la situation, un patron périgourdin sur deux se déclare confiant en l'avenir, contre 46 % l'année précédente.", indique Chantal Caro, responsable de l'étude.  Au regard de ce moindre ralentissement des indicateurs financiers, 85 % des chefs d'entreprises déclarent avoir maintenu ou progressé leurs effectifs salariés au semestre passé. Ce taux devrait passer à 92 % pour la période à venir. Au niveau des carnets de commandes, 72 % onrt déclaré une stabilisation ou une progression, une part estimée à 79 % pour les six mois à venir.

De fortes disparités selon les secteursCe contexte général laisse apparaître de fortes disparités selon les secteurs d'activités : les grandes et moyennes surfaces, hôtellerie de plein air ou l'agritourisme s'en sortent mieux. Les entreprises de commerce de détail non alimentaire enregistrent de fortes désagrations sur le chiffre d'affaires et les marges. Ce secteur est particulièrement concurrencé par le commerce en ligne, et les changements qui s'opèrent sur les modes de consommation. La production artisanale enregistre une baisse d'activité et une forte dégration de la trésorerie. "Ceux qui s'en sortent le mieux sont les entreprises qui font le choix de l'innovation, "souligne Patrick Meynier, président de la chambre de métiers et de l'artisanat de la Dordogne. Le secteur qui souffre le plus est celui du bâtiment, qu'il s'agisse des petites structures  ou de structures de plus de 10 salariés. Concernant l'artisanat du bâtiment, le seul point positif est qu'on assiste pour la première fois depuis 2011 à un léger rebond des carnets de commandes. Sur la construction, tous les indicateurs pour le premier semestre 2015 sont négatifs.

Une année agricole décevante Après une année 2013 catastrophique, les filières agricoles espèraient pour 2014 de meilleurs jours. Ces espoirs ont été vite déçus par une météo capricieuse, des cours mondiaux volatils et des incertitudes concernant les changements régementaires en cours. Les élevages de bovins lait et viande sont les plus concernés par la crise. La diminution du prix du lait depuis la fin de l'année 2014 et inquiète les producteurs. Le nombre d'élevage laitiers poursuit sa diminution En volailles, la filière a besoin d'installer de nouveaux éleveurs pour assurer le renouvellement des générations. Par contre, les éleveurs de canards et d'oies s'en sortent bien, que ce soit en terme de volume, de prix et aussi à l'exportation.
Concernant les fruits et légumes, les situations des productions sont variables. Les fraisiculteurs, eux, ont souffert de la baisse des cours au printemps 2014 et doivent faire face à des dégâts importants causés par la mouche drosophila suzukii. La pomme du Limousin accuse une forte baisse dans un contexte mondial tendu : baisse de la consommation, embargo russe. Les marchés de la noix et du pruneau restent porteurs avec une demande en hausse. Pour les céréales, les rendements sont en progression sauf pour le blé. Par contre, les cours mondiaux sont en chute pour la deuxième année consécutive. En viticulture, la situation s'améliore après une récolte en 2013 qui avait été désastreuse en Bergeracois en raison des conditions météorogiques.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6668
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !