Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/09/19 | Deux réacteurs de la centrale du Blayais concernés par des malfaçons

    Lire

    EDF a confirmé ce mercredi que six des 58 réacteurs nucléaires français présentaient des "problèmes de conformité" et de fabrication de certains composants. Parmi ces réacteurs, on retrouve les numéro trois et quatre de la centrale du Blayais, qui comporte des malfaçons au niveau de ses générateurs de vapeur, pourtant remplacés entre 2014 et 2015. Au travers d'un communiqué, EDF a estimé que "les écarts constatés ne remettent pas en cause l’aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".

  • 18/09/19 | EDUCNUM : un salon pour répondre aux énigmes du numérique à Poitiers

    Lire

    Les journées EDUCNUM sont organisées à Poitiers du 20 au 22 septembre par la CNIL, le groupe VYV et l’An@é. L’objectif est de sensibiliser enfants, parents et enseignants aux défis du numérique. Un espace ludique de 130m2 a été imaginé pour les enfants, les adolescents et leurs familles. Un escape game inédit et gratuit va être proposé pour sensibiliser aux enjeux du numérique. Le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer sera présent à Poitiers ce 20 septembre pour inaugurer ce salon.

  • 18/09/19 | Tourisme : "bilan très positif" pour Charentes Tourisme cet été

    Lire

    Le tourisme dans les Charentes se porte bien, selon le bilan estival de Charentes Tourisme. Si l'avant saison et juillet sont mitigés, avec 58% des professionnels satisfaits, le mois d'août fut en revanche exceptionnel, avec des records de fréquentation. Si elle a d'abord profité à l’intérieur des terres en début de saison, la tendance s'est inversée au profit du littoral en août. L'office note une diminution de la clientèle britannique et une progression de la clientèle belge et allemande.

  • 18/09/19 | 1ere Journée du Patrimoine coordonnée par l'Office de Tourisme du Val de l'Eyre !

    Lire

    C'est la première fois que les cinq communes du Val de l'Eyre (BelinBeliet, Le Barp, Lugos, Saint-Magne et Salles) s'unissent sous une même bannière pour participer ensemble aux Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi, une palette d’animations sera proposée - visites patrimoniales et culturelles, expositions dynamiques et reconstitutions -, le 21 septembre prochain sur tout le territoire.

  • 18/09/19 | Une plongée dans les Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche

    Lire

    Dans le cadre de son Agenda 21, Villenave d'Ornon propose des animations gratuites autour du développement durable et notamment une nouvelle visite des Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche le samedi 21 septembre, de 9h à 12h. Son but : découvrir le milieu des gravières et des anciennes cressonnières. Les participants pourront parcourir une partie du futur cheminement qui sera ouvert à la fin de l'année. Inscriptions au pôle développement durable : 05.56.75.69.85

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Vers un nouveau souffle pour le commerce palois ?

04/06/2019 | La Ville de Pau participe pour la 2ème fois au Salon de l'Immobilier Commercial et du Retail à Paris, l'occasion pour Geneviève Pédeutour, adjointe au Maire de faire un point sur la situation en la matière

Rue du Maréchal Joffre à Pau

La situation des commerces palois est symptomatique de la situation nationale avec des commerces en souffrance et des taux de vacances non négligeable. En cause notamment, le e-commerce mais aussi une croissance irraisonnée des mètres carrés commerciaux ces 10 dernières années, source d'un déséquilibre entre l'offre et la demande. A Pau, on pointe aussi des loyers et des fonds de commerce parfois prohibitifs à de nouvelles installations. Pour autant, il semble que la politique impulsée par la Ville commence à porter ses fruits : pour 2018, le nombre de créations nettes de commerces est de 35. C'est la première fois depuis près de 10 ans que ce nombre est positif. Détails des dispositifs mis en œuvre.

En France le taux de commerces vacants est de 11,3%. A Pau, le chiffre reste débattu, mais l'adjointe au maire Geneviève Pédeutour veut bien accepter le chiffre de 12%, ce qui tout en relativisant la situation paloise au regard de la situation nationale, ne permet pas non plus de se réjouir. Ce que ne fait pas la Mairie, dont l'action se situe sur deux axes : « la stimulation de la demande et le développement de l'offre », synthétise l'élue.

Les Halles, « première destination commerciale du centre-ville »

Une stimulation de la demande qui passe d'une part, et pour 230 000€ du budget de la Ville, par l'accompagnement des commerçants dans divers animations et temps forts commerciaux (fêtes des mère, Noël, Black Friday) afin de faire venir le chaland en centre-ville, mais aussi, et sans doute avant tout, par la fréquentation naturelle du centre-ville à savoir sa croissance démographique. En d'autres termes, l'ambition est de faire que les gens viennent habiter et travailler en ville. Pour ce faire, une requalification du centre-ville et une politique de construction et de réhabilitation de l'habitat sur place a été . 500 logements devraient ainsi être réhabilité entre 2014 et 2020. Rentre aussi, notamment, dans cet objectif le futur Bus à Haut Niveau de Services, Fébus.
Mais au-delà de ces politiques visant à générer des flux en centre-ville, qu'ils soient pérennes ou occasionnels, il s'agit aussi d'agir plus directement sur le développement de l'offre, facteur à son tour d'attractivité. Et l'ouverture des nouvelles halles en septembre dernier en est un exemple frappant pour les équipes de la Mairie. « Les halles enregistrent en moyenne plus de 30 000 passages hebdomadaires depuis son ouverture. C'est entre 20 à 30% de plus par rapport à l'an dernier », détaille Geneviève Pédeutour. « Un flux en augmentation qui se retrouve sur le haut de la Rue Serviez (à proximité des Halles, ndlr) avec près de 85 000 passages hebdomadaires, soit 4,4 M de passages annuels, là où les meilleurs centres commerciaux de la périphérie en comptent 3,2 M. », détaille Philippe Sinapian, Directeur du développement économique de la Ville. A ce rythme « les Halles seront bientôt la première destination commerciales du centre-ville », se satisfait le duo.

Adapter les locaux commerciaux aux attentes des porteurs de projet
Autre axe d'action de la Mairie en faveur du développement de l'offre, la mise en place d'aides à l'installation, au développement ou à la reprise des commerces. Parmi elle, Geneviève Pédeutour cite les prêts Initiative Béarn, à taux 0, qui depuis leur lancement en 2015 ont bénéficié à 77 commerces (354 000 € mobilisés au total) ou encore « la mobilisation des enveloppes du Conseil régional en faveur des TPE au profit de 11 commerces palois pour un montant total de près de 100 000 € ». Autre coup de pouce dans le cadre de Plan Action Coeur de Ville, l'intervention du FISAC (Fonds d'intervention pour la sauvegarde de l'artisanat et du commerce) pour la rénovation des devantures notamment.
Une revitalisation du commerce sur laquelle travaille également la SIAB (Société Immobilière d'Aménagement du Béarn) qui tend par l'achat et le remembrement de cellules commerciales qu'elle remet ensuite sur le marché, à adapter les locaux commerciaux aux attentes de porteurs de projet d'installation de commerce. Une intervention publique déficitaire, qui permet d'alléger les potentiels repreneurs des charges liées à cette remise en état, et le succès est réél puisque « rue des Cordeliers 5 nouvelles boutiques ont pu voir le jour grâce à ce dispositif », souligne l'adjointe au Maire.

Centre commercial Le Palais des Pyrénées à Pau, récemment rebaptisé Promenade des Pyrénées


« Des prix totalement inconséquents »
Enfin, si la Mairie se place volontiers comme un intermédiaire ou un facilitateur entre propriétaires de locaux commerciaux et potentiels bailleurs ou acheteurs, « il n'empêche que pour un certain nombre de projets les prix ou loyers demandés par les propriétaires ne sont pas adaptés au marché, voire parfois totalement inconséquents... » confie Geneviève Pédeutour, expliquant ainsi la pérennité d'un certain nombre de locaux vides. Et quand le dialogue et la manière douce ne suffisent pas, la municipalité peut inciter le bailleur à revoir leurs conditions locatives (lorsqu'elles sont abusives) via la taxe sur les locaux commerciaux vacants, mise en place en 2017. « Mais les conditions de sa mise en application sont délicates », tempère rapidement Geneviève Pédeutour. « La vacance doit être supérieure à 2 ans, et le propriétaire ne doit pas avoir été proactif sur la recherche. Autrement dit, s'il a mis son local en location dans une agence pendant un mois ou deux, on ne peut pas faire grand chose ... »


35 créations nettes en 2018
Enfin agir pour le développement de l'offre pour la Mairie de Pau, c'est aussi « la recherche et l'accompagnement d'enseignes nationales », via son partenaire CBRE, qui a pour mission de valoriser la Ville auprès de son large carnet d'adresse de développeurs d'enseignes nationales. C'est bien d'ailleurs dans cet objectif là, gagner en visibilité auprès des enseignes et investisseurs que la Ville de Pau participe pour une deuxième année au SIEC à compter du 5 juin. Sa première participation en 2018 ayant eu des retombées significatives en termes de contacts mais aussi de premiers résultats auprès notamment de l'opérateur Colombus Café.
Quant aux chiffres, ils semblent en effet plutôt encourageants puisque le premier trimestre 2019 est le 6ème trimestre consécutif qui affiche un nombre positifs de créations nettes de commerces sur l'ensemble de la ville. « 19 créations nettes sur le premier trimestre 2019 et 35 sur l'ensemble de l'année 2018, cela fait près de dix ans que ce n'était pas arrivé ! » s'enthousiasment le Directeur du Développement économique et l'adjointe au Maire ravie de découvrir « une nouvelle et jeune génération de commerçants palois qui en veut ». Satisfaction aussi sur un certain nombre d'enseignes « qui ont à Pau de meilleurs résultats que leurs réseaux nationaux à l'image de Maje, Sandro ou encore des Galeries Lafayettes », qui s'apprêtent à investir (très) gros dans leur nouvelle installation. Au titre des enseignes récemment installées, l'équipe municipale pointe « Le comptoir de Mathilde, Timberland, The North Face, KFC, Zeeman, Element, Picture, et quelqeus autres », sans oublier les indépendants que sont par exemple les restaurants « Terre & Mer » et « Resto Dit Vin », le coiffeur concept store « Les Hommes ont la Classe », ou encore un bar à bière « Au fût et à mesure ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3067
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !