17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/08/22 | Les anciens de Chatellerault tricotent déjà pour octobre rose

    Lire

    En prévision de la marche Octobre rose du 15 octobre, 9 h 30, place Emile Zola à Châtellerault (Vienne),les résidents des maisons de retraite, foyers logements et EHPAD de la ville, se mobilisent pour tricoter des ouvrages en laine rose qui viendront garnir le tronc des arbres du boulevard Blossac. Cette participation à une action internationale relayée par le club Soroptimist revalorise les personnes âgées et les liens intergenerationnels et stimulent les nouvelles générations à se faire dépister.

  • 18/08/22 | Douzième édition des vergers ouverts sur les coulisses de la pomme

    Lire

    Les pomiculteurs engagés font découvrir les coulisses des pommes écoresponsables. L’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) regroupe 300 adhérents représentant 1 400 producteurs. Les vergers à visiter les 27 et 28 août : Scea La Californie, Acharf Essabiri 5480 route des Vergers Grun-Bordas (24) ouvert le 28 août ; Earl de Chantegrolle - SARL Gargouil Éric Gargouil Chantegrolle à Charroux (86) Verger ouvert les 27 et 28 août; Verger de Peyreton Christine Pizzinato, Peyreton Sainte-Bazeille (47) Verger ouvert les 27 et 28 août. http://www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables/les-vergers-ouverts

  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

  • 17/08/22 | Fabriquer des dortoirs à osmies (abeilles) à Villenave d'Ornon

    Lire

    Villenave-d’Ornon (Gironde) organise un atelier participatif de fabrication de dortoirs à osmies, le samedi 27 août, de 14 h à 16 h 30, au Square Torres Vedras (7 rue des Peupliers). L’osmie est une abeille sauvage, « abeille maçonne », qui se différencie de sa cousine productrice de miel par son caractère solitaire et inoffensif. Elle fait son apparition très tôt dans la saison, elle est l’un des premiers insectes pollinisateurs d'où son importance. Gratuit, inscription obligatoire (05 56 75 69 85), l'atelier sera animé par l’association « Tous aux abris ».

  • 17/08/22 | Molière à l'aire du 3.0 à Pau

    Lire

    Du 25 au 28 août, à l'occasion des 400 ans de la naissance de Molière et en préfiguration du futur centre de recherche et de création théâtrale de Pau, la manifestation Molière 3.0 rassemblera artistes, spécialistes et grand public. A cette occasion, 3 pièces illustrant la diversité de l'œuvre de Molière seront présentées dans des lieux emblématiques de la ville, des conférences rassembleront artistes et spécialistes du théâtre du XVIIe siècle à la chapelle des Réparatrices du conservatoire, et enfin la médiathèque André Labarrère proposera des projections de documentaires, films et captations de pièces. Infos : www.pau.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Village by CA Nouvelle Aquitaine : un an après, où en est-on ?

24/05/2018 | L'antenne régionale du "village" des start-ups fédéré par cette structure accélératrice de business pour les jeunes pousses de l'économie locale, fête sa première année.

1

Il a ouvert en février 2017 et a été inauguré officiellement en mai de la même année. Depuis l'ouverture des portes, le Village by Crédit Agricole de Nouvelle Aquitaine, situé en plein coeur de Bordeaux, a accueilli 23 entreprises et en héberge actuellement 21. C'est l'un des 39 projets de ce type installés en France, et il fêtait ce mercredi 23 mai sa première année d'existence officielle. Avec son "maire", Cédric Vicente, nous sommes revenus sur le bilan à tirer de cette première année de mandature, les objectifs d'une telle structure et les perspectives à venir pour les start-ups qui y sont hébergées.

@qui.fr - Le Village by CA Nouvelle Aquitaine, en 2017, c'est 300 candidatures depuis le lancement du projet, 4,8 millions d'euros de levée de fonds effectuées et 190 évènements de tous types organisés tout au long de l'année. En tant que "maire", êtes vous globalement satisfait de vos administrés ?

Cédric Vicente - Oui, ces chiffres en témoignent. Ce qui est intéressant, c'est la dynamique dans laquelle ils sont. Notre spécificité, c'est qu'on a souhaité travailler sur la partie "accélération". On sélectionne des start-ups matures et qui sont d'ailleurs passées par un certain nombre d'incubateurs ou de pépinières de la région, qui viennent au Village pour la partie développement, notamment commerciale. Lorsqu'elles arrivent, les sociétés ont déjà constitué quelques équipes, validé leur concept et commencent un peu à faire du chiffre. Quand on constate cette dynamique de création d'emplois et de développement du Chiffre d'Affaires, on se dit que ça nous permet d'être dans les clous de ce que l'on veut faire, à savoir accompagner le développement économique local, notamment de ces jeunes pousses qui, on l'espère demain, vont devenir des PME, des ETI voir des grands groupes. 

@qui.fr - Vous avez accueilli votre seconde promotion en juin dernier, avec dix nouvelles recrues au profil très variés (on pense, par exemple, à Hopen Project). L'organisation et le mode de fonctionnement ont-ils changé entre les deux promotions ?

C.V - On n'a pas voulu changer notre fusil d'épaule. Les deux se ressemblent par rapport à leurs caractères divers et au fait qu'elles soient en accélération. En revanche, on a accueilli des start-ups dans des univers qu'on n'avait pas forcément au Village. Je pense, par exemple, à l'agriculture au travers de deux entreprises (VotreMachine.com et Ekylibre) accueillies ou la réalité augmentée avec Ubleam. Reste que toutes les entreprises présentes sont en train de développer leur business, elles sont toutes en accélération, elles sont en train d'embaucher (plus de 60 emplois créés en 2017, et ça continue). La manière dont on les accompagne, c'est notamment dans la mise en relation, avec le groupe ou les partenaires du Village qui sont tous dans une stratégie d'innovation et souhaitent travailler avec les start-ups, ou plus généralement avec le monde économique local voire national avec les autres antennes régionales. Ces partenaires ont d'ailleurs tous une implantation locale, ce qui est très important pour nous. Ils organisent des évènements, font du mentirait, du parrainage… et ils sont tous de taille très différente, ce qui permet une diversité au niveau des contacts. Par exemple, H&A Locations, qui est une entreprise récente, installée à Bordeaux avec une soixantaine de collaborateurs, ont des points communs avec EDF qui est implantée localement. On les fait interagir les uns avec les autres sous le sceau de l'innovation.

@qui.fr - L'incubateur toulousain a, le 16 mai dernier, annoncé la création d'un pôle spécifique (en partenariat avec le groupe Continental) dédié aux "mobilités du futur". Au sein du Village de Bordeaux, aucune spécialisation ou pôle dédié ne se dégage vraiment, on croise pas mal d'entreprises de secteurs très différents. Est-ce un choix ? 

C.V - Pour le moment, il n'y en a pas. Ce qui était important pour nous, c'était d'accompagner le territoire. Il est très riche et varié en termes de secteurs. Sur les deux premières promotions, on ne voulait pas les sectoriser. On accueille donc des entreprises qui sont dans des secteurs très différents. Après, on n'exclue pas dans les mois ou les années à venir, de faire des appels à projets spécifiques par rapport à des besoins que pourrait avoir le Crédit Agricole ou nos partenaires. 

aqui.fr - Après avoir tiré le bilan, êtes-vous en réflexion pour les mois et années à venir ? Peut-on s'attendre à des changements notables ? 

C.V - Ça doit rester bouillonnant, mais plusieurs réflexions sont en cours. On pense notamment à travailler sur des appels à projets ou des univers spécifiques, ça dépendra des besoins des partenaires. Beaucoup de secteurs en fort développement ont déjà été investis comme la e-santé. Demain, on peut penser au secteur de la fintech, la blockchain… On doit continuer la dynamique d'échanges avec les entreprises du territoire, au delà de celles qui gravitent autour du Village. C'est notre interaction avec tous les acteurs locaux (incubateurs, pépinières, clusters) et les TPE/PME/ETI de la région, qui sont vraiment dans cette stratégie d'ouverture et qui ont la volonté de travailler avec des start-ups, de créer des choses. Le but, c'est que les sociétés restent ici et y créent de la valeur et des emplois. On pense forcément déjà à la prochaine promotion, mais le prochain appel à candidature n'est pas encore décidé. Pour l'instant, on ne s'interdit aucun secteur d'activité. Les entreprises restent 23 mois au Village. Les premières sont arrivées au mois de février 2017, il faudra donc qu'elles partent en janvier 2019. Petit à petit, l'échéance se rapproche, on peut donc imaginer une nouvelle promo dans cette période. Pour celles qui vont partir, on est en train de créer un "Village by CA Alumni", pour garder un lien avec elles et qu'elles puissent toujours avoir accès aux évènements et être des grands frères pour les start-ups qui arriveront après. L'idée, c'est de pouvoir le mettre en oeuvre lorsque la première promo sera sur le départ. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Village by CA Nouvelle Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
10637
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !