Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Xavier Niel en débat à Bordeaux pour le Conseil des Entrepreneurs

19/09/2015 | Le patron de Free a échangé avec plusieurs entrepreneurs triés sur le volet sur sa vision de l'entreprise, de l'économie française et de la volonté d'innover

Le patron de Free était la star d'un nouveau Congrès des Entrepreneurs

Xavier Niel était sans conteste la star du Conseil des entrepreneurs ce matin à Bordeaux. L'évènement, créé par la mairie, a permis au patron de Free de revenir sur la manière dont il a conçu sa société en start-up, sa volonté d'innovation et sa propre vision d'une entreprise efficace. Le dirigeant a également réaffirmé son attachement à l'entrepreunariat français, expliquant au public du Palais des Congrès combien il était plus facile de créer sa boîte en France que dans la Silicon Valley... Retour sur quelques moments forts de ces deux heures d'échanges.

Un "Steve Jobs" à la française ? La première partie du débat a donné lieu à un échange plutôt cordial entre Xavier Niel et Virginie Calmels, adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'Economie, de l'emploi et de la croissance durable mais aussi administratrice d'Illiad. Fait amusant, Alain Juppé, maire de Bordeaux, était bien présent au premier rang mais a laissé toute latitude à sa candidate désignée chef de file de la droite pour les régionales. Et quand on demande à l'élue de décrire le pdg de Free, Virginie Calmels n'y va pas de main morte. "Ce qui me frappe, c'est son côté visionnaire. C'est notre Steve Jobs à la française", affirme-t-elle. En août 2015, le magasine américain Wired a désigné Xavier Niel comme la septième personnalité la plus influente sur la question du numérique dans le Monde. Quant à la façon qu'avait Steve Jobs et celle qu'à Xavier Niel de gérer son entreprise... la comparaison s'est arrêtée là. 

Un engagement en politique ? Quand on demande au chef d'entreprise pourquoi il ne s'engage pas en politique, sa réponse est plutôt catégorique. "Je ne pourrais pas franchir le pas. Mon vrai métier, c'est d'être entrepreneur. Je ne sais pas si j'en serai capable, d'autant que les barrière droite-gauche n'ont plus de sens. Par contre, je crois beaucoup à l'arrivée de la société civile dans le monde politique. Je suis parfois choqué d'entendre dans certains partis que tout le monde doit suivre la même ligne, c'est contraire à ce que je crois". Virginie Calmels, elle, est restée silencieuse... 

Entreprendre en France, une chance. Le vice-président d'Illiad n'a pas tari d'éloges sur le système économique français, qui serait pour lui l'un des écosystèmes les plus favorables pour monter sa boîte. "En France, on a cette envie de se prendre en charge et de créer quelque chose. Le système n'est bien sûr pas parfait. On va encore me critiquer en disant que je fais de la France un paradis fiscal pour les entrepreneurs... On peut toucher le chômage et en même temps créer son entreprise, ça n'existe nulle part ailleurs ! Créer une entreprise en France, c'est beaucoup plus facile qu'aux Etats-Unis par exemple, dans la Silicon Valley. On est bien plus entouré, plus aidés ici que là-bas.

Et à ceux qui trouveraient des "excuses" pour justifier leur difficultés à se lancer, celui qui déclare lutter contre le french-bashing n'y croît pas non plus. "J'entends souvent de fausses excuses comme "Je ne peux pas créer mon entreprise parce que je ne trouve pas d'argent". C'est sans doute que votre projet n'est pas bon, car il y a des milliers d'investisseurs partout dans le monde. A ceux qui disent "on ne peut pas embaucher ni licencier en France", croyez moi, j'ai des entreprises aux Etats-Unis, c'est peut-être moins facile en France, mais ça ne coûte pas plus cher". Certains entrepreneurs disent qu'ils ont peur de trop grossir... dans ce cas là qu'ils changent de job. Etre un bon entrepreneur, c'est avoir un succès visible. Un succès en entraîne un autre. En France, nous n'avons pas été capables de penser global, même si on commence aujourd'hui à avoir des gens qui pensent mondialement".

Une réussite jalouséeLa 127ème fortune mondiale, qui est également l'ambassadeur d'une école très particulière baptisée "42" (formation de développeurs), est enfin revenu sur son parcours, vierge de grandes études. "Je ne pousse jamais les gens à arrêter les études pour monter leur entreprise. Personnellement, mon lancement au début de la bulle minitel est une chance et un heureux hasard. La réussite est aujourd'hui valorisée, mais elle est souvent très jalousée. Aujourd'hui, le monde évolue, les diplômes ont moins d'importances dans les entreprises plus récentes", a affirmé Xavier Niel. Il faut dire que pour rentrer à 42, les équipes considèrent qu'il n'est "pas nécessaire d'avoir le Bac". Une école qui a été l'objet de certaines critiques, notamment par le MUNCI, première association professionnelle d'informaticiens en France : "l'école 42 a déjà suscité un certain tort à notre profession". Peu importe, avec 1700 élèves et des demandes d'inscriptions en hausse chaque année, l'école "Xavier Niel" semble résister à toutes les critiques... 

Xavier Niel a fait cette visite éclair à Bordeaux à l'occasion de ces rencontres trimestrielles avec un PDG auprès d'un public d'entrepreneurs bordelais. Il a ensuite visité un certain nombre de sites économiques stratégiques comme le NODE ou l'Ecosystème Darwin. Un moyen peut-être, pour l'élue à la mairie de Bordeaux, de montrer un carnet d'adresse gonflé à des chefs d'entreprises locaux à deux mois du scrutin régional.

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4207
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !