Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Xavier Niel en débat à Bordeaux pour le Conseil des Entrepreneurs

19/09/2015 | Le patron de Free a échangé avec plusieurs entrepreneurs triés sur le volet sur sa vision de l'entreprise, de l'économie française et de la volonté d'innover

Le patron de Free était la star d'un nouveau Congrès des Entrepreneurs

Xavier Niel était sans conteste la star du Conseil des entrepreneurs ce matin à Bordeaux. L'évènement, créé par la mairie, a permis au patron de Free de revenir sur la manière dont il a conçu sa société en start-up, sa volonté d'innovation et sa propre vision d'une entreprise efficace. Le dirigeant a également réaffirmé son attachement à l'entrepreunariat français, expliquant au public du Palais des Congrès combien il était plus facile de créer sa boîte en France que dans la Silicon Valley... Retour sur quelques moments forts de ces deux heures d'échanges.

Un "Steve Jobs" à la française ? La première partie du débat a donné lieu à un échange plutôt cordial entre Xavier Niel et Virginie Calmels, adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'Economie, de l'emploi et de la croissance durable mais aussi administratrice d'Illiad. Fait amusant, Alain Juppé, maire de Bordeaux, était bien présent au premier rang mais a laissé toute latitude à sa candidate désignée chef de file de la droite pour les régionales. Et quand on demande à l'élue de décrire le pdg de Free, Virginie Calmels n'y va pas de main morte. "Ce qui me frappe, c'est son côté visionnaire. C'est notre Steve Jobs à la française", affirme-t-elle. En août 2015, le magasine américain Wired a désigné Xavier Niel comme la septième personnalité la plus influente sur la question du numérique dans le Monde. Quant à la façon qu'avait Steve Jobs et celle qu'à Xavier Niel de gérer son entreprise... la comparaison s'est arrêtée là. 

Un engagement en politique ? Quand on demande au chef d'entreprise pourquoi il ne s'engage pas en politique, sa réponse est plutôt catégorique. "Je ne pourrais pas franchir le pas. Mon vrai métier, c'est d'être entrepreneur. Je ne sais pas si j'en serai capable, d'autant que les barrière droite-gauche n'ont plus de sens. Par contre, je crois beaucoup à l'arrivée de la société civile dans le monde politique. Je suis parfois choqué d'entendre dans certains partis que tout le monde doit suivre la même ligne, c'est contraire à ce que je crois". Virginie Calmels, elle, est restée silencieuse... 

Entreprendre en France, une chance. Le vice-président d'Illiad n'a pas tari d'éloges sur le système économique français, qui serait pour lui l'un des écosystèmes les plus favorables pour monter sa boîte. "En France, on a cette envie de se prendre en charge et de créer quelque chose. Le système n'est bien sûr pas parfait. On va encore me critiquer en disant que je fais de la France un paradis fiscal pour les entrepreneurs... On peut toucher le chômage et en même temps créer son entreprise, ça n'existe nulle part ailleurs ! Créer une entreprise en France, c'est beaucoup plus facile qu'aux Etats-Unis par exemple, dans la Silicon Valley. On est bien plus entouré, plus aidés ici que là-bas.

Et à ceux qui trouveraient des "excuses" pour justifier leur difficultés à se lancer, celui qui déclare lutter contre le french-bashing n'y croît pas non plus. "J'entends souvent de fausses excuses comme "Je ne peux pas créer mon entreprise parce que je ne trouve pas d'argent". C'est sans doute que votre projet n'est pas bon, car il y a des milliers d'investisseurs partout dans le monde. A ceux qui disent "on ne peut pas embaucher ni licencier en France", croyez moi, j'ai des entreprises aux Etats-Unis, c'est peut-être moins facile en France, mais ça ne coûte pas plus cher". Certains entrepreneurs disent qu'ils ont peur de trop grossir... dans ce cas là qu'ils changent de job. Etre un bon entrepreneur, c'est avoir un succès visible. Un succès en entraîne un autre. En France, nous n'avons pas été capables de penser global, même si on commence aujourd'hui à avoir des gens qui pensent mondialement".

Une réussite jalouséeLa 127ème fortune mondiale, qui est également l'ambassadeur d'une école très particulière baptisée "42" (formation de développeurs), est enfin revenu sur son parcours, vierge de grandes études. "Je ne pousse jamais les gens à arrêter les études pour monter leur entreprise. Personnellement, mon lancement au début de la bulle minitel est une chance et un heureux hasard. La réussite est aujourd'hui valorisée, mais elle est souvent très jalousée. Aujourd'hui, le monde évolue, les diplômes ont moins d'importances dans les entreprises plus récentes", a affirmé Xavier Niel. Il faut dire que pour rentrer à 42, les équipes considèrent qu'il n'est "pas nécessaire d'avoir le Bac". Une école qui a été l'objet de certaines critiques, notamment par le MUNCI, première association professionnelle d'informaticiens en France : "l'école 42 a déjà suscité un certain tort à notre profession". Peu importe, avec 1700 élèves et des demandes d'inscriptions en hausse chaque année, l'école "Xavier Niel" semble résister à toutes les critiques... 

Xavier Niel a fait cette visite éclair à Bordeaux à l'occasion de ces rencontres trimestrielles avec un PDG auprès d'un public d'entrepreneurs bordelais. Il a ensuite visité un certain nombre de sites économiques stratégiques comme le NODE ou l'Ecosystème Darwin. Un moyen peut-être, pour l'élue à la mairie de Bordeaux, de montrer un carnet d'adresse gonflé à des chefs d'entreprises locaux à deux mois du scrutin régional.

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4090
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !