Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.




- Publicité -
  • 02/12/20 | Lutter pour l’Inclusion et le Respect par l’Ecriture

    Lire

    Lutter pour l’Inclusion et le Respect par l’Ecriture (LIRE) à Limoges accompagne les personnes en situation d’illettrisme et propose un accompagnement global des publics de manière individualisée. Elle vise aussi à lever les freins à l’apprentissage et à rendre les publics autonomes dans leurs actes de la vie quotidienne. Afin de pouvoir accompagner 15 personnes en situation d’illettrisme, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de leur attribuer une aide de 50 000 euros.

  • 02/12/20 | Virginie Laval prend la tête de l'Université de Poitiers

    Lire

    Après 19 ans à l'Université de Poitiers, Virginie Laval a été élue Présidente de l'établissement le 30 novembre. D'abord Maîtresse de conférences, puis professeur des universités en psychologie du développement et vice-doyenne, Virginie Laval a, entre autres, créé la spécialité de master « Trouble de la cognition et du langage : Psychologie du développement et Neuropsychologie » en 2008.

  • 02/12/20 | Le soutien du Lot-et-Garonne à l'installation agricole

    Lire

    Le département de Lot-et-Garonne, pour tout agriculteur de moins de 50 ans qui s'installe pour la première fois à titre principal et dont l'installation à moins de cinq ans, verse une aide forfaitaire de 6 000 € à l'installation, portée à 8 000 € pour un agriculteur qui s'installe en agriculture biologique ou qui mène une exploitation en apiculture. Selon ce régime d’aides 36 dossiers sont éligibles: 28 bénéficiaires installés en agriculture conventionnelle, 8 bénéficiaires installés en agriculture biologique.

  • 01/12/20 | Irrigation : les interdictions de prélèvement se prolongent avec l'automne

    Lire

    C'est presque exceptionnel pour la saison. La ressource en eau et notamment les nappes souterraines étant à la baisse, le préfet de Charente-Maritime a interdit jusqu'au 15 janvier 2021 les prélèvements d’eau en vue du remplissage ou du maintien à niveau des retenues à usage d’irrigation sur le bassin versant de l’Antenne Rouzille, qu'ils soient à partir de forages en nappe souterraine, de cours d’eau, les plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau.

  • 01/12/20 | Gironde : neuf rencontres pour imaginer la société du futur

    Lire

    Le Conseil départemental de la Gironde organise, jusqu'au 18 décembre, la dixième édition des conseils de territoire. Ce cycle de rencontres met la résilience territoriale au cœur des échanges, dont le prochain se déroulera le jeudi 3 décembre à Bordeaux dès 9h. Crise sanitaire oblige, ce conseil de territoire se déroulera en visioconférence en présence de Jean-Luc Gleyze, Président du Département, Christine Bost, 1ère vice-présidente en charge du développement des territoires et Jacques Respaud, conseiller départemental du canton de Bordeaux 5.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Lendemains de manifestations

A Bordeaux, comme à Paris, les casseurs qui, depuis la crise des Gilets Jaunes, manquaient de vitrines à défoncer et de voitures à incendier, ont terni l'ampleur des manifestations organisées sur le thème de la « Marche des Libertés » qui ont souvent mobilisé nombre de citoyens, au-delà des consignes de la Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty ou des journalistes et de leurs organisations. Des citoyens, dans beaucoup de villes, sincèrement inquiets pour la liberté de l'information. Qu'elle émane du travail de professionnels dont c'est le métier, ou de l'initiative de citoyens à qui, notamment, l'abominable passage à tabac dont un producteur de musique a été victime à Paris n'a heureusement pas échappé. Merci à ces vidéastes de circonstance.

 

Ces actes que l'on veut bien croire isolés, au sein de la police nationale, et qui ne sauraient en rien justifier l'agression dont certains policiers ont été victimes de la part des casseurs tout de noir vêtus du côté de la Bastille, à Paris ce samedi, n'ont pas seulement à être condamnés et sanctionnés par le ministre de l'intérieur.... Non plus qu'à faire « honte » à un Emmanuel Macron qui a placé à la tête de le préfecture de police de la capitale un homme dont nous avons aperçu le fort penchant au cynisme, dans ses habits de préfet à Bordeaux...

Ils nécessitent bien plus qu'une nouvelle rédaction, ou mieux encore la suppression d'une article dangereux d'un projet de loi ou la saisine maladroite d'une commission venant court-circuiter le rôle du Parlement : le rappel des valeurs républicaines et des exigences qu'elles requièrent et que Frédéric Veaux, directeur de la police nationale que nous avions connu et apprécié, il y a peu, à la tête de la préfecture des Landes, rappelle dans le Journal du Dimanche. Et, qu'au delà du rappel qu'il fait de la révocation de 39 policiers cette année et de 34 en 2019, il soit prêté la plus grande attention aux possibles dérives racistes de certains, confondant leurs appartenances ou proximités politiques avec leur mission d'intérêt général.

 

Quant aux casseurs, façon Black Blocs parisiens qui s'apparentent à une internationale de l'action directe plus ou moins matinée d'idéologie où l'ultra gauche anticapitaliste peut côtoyer la droite extrême, il faut tout faire pour éviter de leur laisser la possibilité de pervertir la parole citoyenne, composante d'une démocratie vivante. C'est affaire d'organisation préalable aux manifestations et au respect de celles-ci en mettant en œuvre, pour tous ceux des casseurs que la police interpelle en flagrant délit, des comparutions immédiates qui seront accompagnées de travaux d'intérêt général plutôt que d'un hypothétique emprisonnement aux conséquences souvent dévastatrices.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
1404
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires