Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.




- Publicité -
  • 22/10/19 | Un nouveau festival de projets en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La région Nouvelle-Aquitaine organise la quatrième édition du "Nouveau Festival", évènement fédérant des lycéens et apprentis de toute la région autour d'un concours de projets artistiques, culturels et citoyens sur de multiples disciplines (vidéo, écriture, médias, photo, spectacle vivant ou bénévolat). Si une journée de rassemblement est prévue les 13 et 14 mai 2020 au Rocher de Palmer de Cenon, les éventuels participants ont jusqu'au 17 novembre pour s'inscrire sur le site le-nouveau-festival.fr

  • 22/10/19 | Pyrénées-Atlantiques : plus d'1 accident sur 2 implique un deux-roues

    Lire

    Les routes des Pyrénées-Atlantiques comptent depuis le début de l’année, 29 décès (contre16 à la même période en 2018). 607 accidents de la route, principalement dus à une vitesse excessive et refus de priorité, ont causé 726 blessés (contre 758 en 2018) dont 166 hospitalisés (contre 236). Sur les 29 décès, 10 concernent des usagers sur un véhicule deux-roues. Depuis le début de l’année, 329 accidents sur les 607 impliquent au moins un usager deux-roues qu'il soit en cyclomoteur (126), en moto (122), ou en vélo (81). La préfecture appelle ces usagers à plus de vigilance et visibilité et de meilleures protections individuelles.

  • 22/10/19 | Agence d'Urbanisme Atlantique et Pyrénées (AUDAP) enquête sur la marche

    Lire

    La marche, le mode de déplacement le plus courant, fait l’objet de peu d’actions spécifiques. L'AUDAP, et le Syndicat des mobilités Pays Basque – Adour, le Syndicat Mixte Pau Béarn Mobilités, et les Communautés de communes du Seignanx et du Pays de Nay, ont engagé un travail pour identifier les actions permettant de favoriser les pratiques piétonnes «utilitaires» (se rendre au travail, faire ses courses, rejoindre l'arrêt de bus…). 1ère étape: dresser un diagnostic. Pour ce faire un questionnaire ouvert à tous est accessible en ligne et des visites de terrains sont aussi organisées.

  • 21/10/19 | Grève des biologistes: les préconisations de l'Agence Régionale de Santé

    Lire

    Face au mouvement de grève des biologistes prévu les 22, 23 et 24 octobre, qui devrait être assez largement suivi en Nouvelle-Aquitaine, l'ARS préconise au public de ne pas se rendre pendant ces 3 jours dans leur Laboratoire d’analyses biologiques habituel et de reporter à compter du 25 octobre les analyses considérées comme non urgente par leur médecin traitant ou leur infirmière. Les demandes d’analyses biologiques urgentes pourront être prises en charge, dans les laboratoires signalés sur le site de l’ARS. Objectif: éviter d'orienter massivement des patients vers les services des Urgences.

  • 21/10/19 | 85 nouvelles places d’hébergement en Charente

    Lire

    En Charente, les dispositifs d’accompagnement accueillent actuellement 137 réfugiés et 400 demandeurs d’asile. A compter de ce 21 octobre, les communes de Ruffec et Confolens accueilleront 45 réfugiés au sein de 2 centres provisoires d’hébergement alors que les communes de Chasseneuil-sur-Bonnieure, Chabanais et Excideuil vont accueillir 40 réfugiés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

11 novembre 2017: En mémoire de deux hommes qui en étaient revenus

En ces heures où le pays ne saurait oublier les années terribles de la grande guerre, celle dont on était sorti en croyant pouvoir affirmer "plus jamais ça", nous rattrapent et parfois nous étreignent les souvenirs d'hommes qui l'ont vécue, l'ont faite et en sont revenus. Ce 11 novembre 2017 à quelques jours du centenaire du retour au pouvoir de Clemenceau, qu'Emmanuel Macron a longuement salué en ouverture aux cérémonies de l'armistice, mes pensées vont à deux hommes que j'ai eu le privilège de connaître et dont le témoignage restera, à jamais chevillé à ma mémoire.

L'un, mon grand père paternel qui avait connu les pires moments de la bataille de la Somme, finalement victorieuse, et qui l'oeil brillant m'expliquait, lui qui était en charge de la "roulante" du régiment, c'est à dire de la cuisine ambulante, l'ardeur qu'il mettait à préparer le repas des poilus retrouvant la gamelle, avant de "monter en ligne" et, si souvent, de ne point en revenir. L'autre, une figure extraordinaire de ces rescapés du Chemin des Dames où il avait été blessé en mai 1917, cette bataille interminable où l'addition des morts, des deux côtés, est estimée à quelques 300.000, que François Hollande dans le cadre de la Mission du centenaire honora de sa présence, en avril dernier, sur les collines de Craonne. Cette folie qui allait déboucher sur des mutineries, des exécutions, des grèves et allait marquer, avec l'arrivée de Clemenceau président du conseil et ministre de la guerre, la remobilisation d'une France épuisée. D'une France qui, heureusement, voyait arriver sur nos côtes atlantiques à Bordeaux, à La Rochelle, à Saint-Nazaire, les navires transportant ces centaines de milliers de soldats américains dont l'engagement allait décider, à compter du printemps 1918, du sort de cette épouvantable conflit.

Oui, mes pensées en ces heures, vont à un personnage qui à mes yeux de jeune étudiant en journalisme travaillant les week-end, à Lille, à "La Voix du Nord", incarnait bien plus que ce qu'avait dû être le patriotisme: la détermination à aller jusqu'au bout de ce destin qu'on lui avait assigné, à lui le fantassin qui me racontait, sans haine, ce que pouvait être la tuerie jusqu'au corps à corps. A soixante dix ans bien sonnés il n'avait de cesse, en grand éducateur sportif et marcheur qu'il demeurait, que de servir la vie des clubs, par exemple ces escrimeurs dont il rapportait les victoires dans l'édition de "La Voix des Sports". Hommage in memoriam, à vous, Henri Wiart dont la taille et la vivacité en imposaient et dont la profonde humanité me touchait. Les hasards et la curiosité m'ont permis d'apprendre, via internet et le site du "Courrier Picard", que votre petite fille avait épousé le petit fils d'un soldat allemand qui vous avait fait face  au "Chemin des Dames" et que cet ennemi d'hier et vous, aviez, ensemble pris le chemin des lieux de vos batailles.

Ce vendredi 10 novembre les présidents allemands et français ont perpétué ces gestes, les vôtres, en inaugurant le premier historial franco-allemand dans les Vosges, un lieu de "mémoire vive" et de connaissance, plus que jamais essentielle dans cette Europe qu'il faut défendre contre les tentations nationalistes.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
42329
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires