Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.




- Publicité -
  • 08/12/19 | Angoulême: "Mode et Bande dessinée", plus qu'un mois !

    Lire

    A Angoulême, l'expo "Mode et Bande dessinée" au Musée de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, inaugurée en juin 2019, a déjà attiré plus de 22.000 visiteurs. Il ne reste plus qu'un petit mois (5janvier) pour la découvrir, avec près de 200 pièces dont certaines très rarement exposées signées Yves Saint Laurent, Winsor McKay, Thierry Mugler ou encore Moebius. Le dialogue entre planches originales, vêtements et accessoires de mode est un des facteurs du succès de cette exposition inédite, et rare.

  • 08/12/19 | Bordeaux : Matthieu Rouveyre sur le départ

    Lire

    Le vice-président du Conseil départemental et conseiller municipal d'opposition Matthieu Rouveyre a annoncé dans un post Facebook son retrait de la vie politique. Même s'il ne s'était pas déclaré officiellement candidat aux prochaines municipales, il a participé aux propositions au travers du collectif "Bordeaux Maintenant", retiré du jeu ce vendredi à la suite de négociations non-abouties avec les écologistes. Tout en expliquant qu'il ira au bout de ses mandats en cours, il annonce "préparer notamment un tour du monde de quelques années en tant que nomade digital".

  • 07/12/19 | François Bayrou mis en examen

    Lire

    Ce 6 décembre, François Bayrou a été mis en examen pour " complicité de détournement de fonds publics" dans le dossier des emplois du parti centriste au Parlement européen. Pour son avocat Pierre Cornut-Gentille cette décision a été prise " à l'encontre de tous les éléments de preuve produits, la suite de l'instruction démontrera qu'elle est totalement infondée"

  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

A l'heure du numérique fou, le grand chantier de l'information est devant nous

"L'intelligence artificielle (IA), qui irrigue déjà le monde de la culture et de la communication, est-elle en train de changer la donne dans les médias et le journalisme ? Les algorithmes vont-ils se substituer à ceux et celles qui créent, informent, produisent, diffusent et partagent, pour nous inonder de contenus synthétiques et d’œuvres calculées ? Ou réussirons-nous à apprendre à vivre avec ce nouvel écosystème élargi homme-machines et à en profiter ? Notamment pour réussir à co-créer et coproduire avec le public des œuvres et des contenus qui, lentement, se déverrouillent et deviennent « vivants », changeants, modifiables." Dans la dernière livraison de Méta-Média Eric Scherer directeur de la prospective à France Télévision l'homme, le journaliste, le mieux informé des tendances qui ont cours sur la planète, à l'heure du numérique fou, s'interroge avec l'esprit d'ouverture qu'on lui connaît sur les chances d'une information qui, associant le citoyen au professionnel, redonnerait du crédit à la presse ... Une réflexion d'autant plus nécessaire que la France est au plus bas, comme une enquête de Reuters nous l'a appris ces derniers jours, dans le classement mondial de la confiance à accorder aux médias...

Ce même Eric Scherer dans une chronique en date du 13 juin écrivait :"Fake Deep Fake! On n'a encore rien vu! Ne croyez plus rien du numérique"... et rapportait ce témoignage, tenu lors d'un symposium à Porto des responsables des audiovisuels publics européens, par Jamie Bartlett, auteur et journaliste britannique, sur le mélange grandissant du "vrai et du faux" : "tout le monde croit que l'on partage des fake news mais, en fait, on partage le plus souvent un savant mélange d'infos vraies et fausses, triées avec grand soin par des groupes activistes radicaux qui reflètent leur vision du monde, cohérente mais mensongère." Un constat qu'il ne faut pas aller bien loin pour vérifier lorsqu'une manifestation violente, l'autre semaine à Montpellier, a débouché sur l'annonce de morts qui, heureusemnt n'ont jamais existé, sauf quelques heures sur les réseaux sociaux...

Le défi pour la presse est d'autant plus difficile à relever qu'elle est, souvent, volontairement tenue à l'écart, que ce traitement émane du pouvoir ou de ceux qui ont intérêt à décrédibiliser son travail. Face à cela un immense chantier doit s'ouvrir dont les enjeux sont si importants qu'ils touchent à l'existence même de la démocratie. Il va de soi que cela doit impérativement commencer à l'école de la République et faire partie intégrante des enseignements, la presse dans sa dimension multimédia devant être sollicitée pour expliquer son travail et répondre aux légitimes questions. Certes nous ne partons pas de rien mais il faut aller beaucoup plus loin que ce n'est le cas aujourd'hui. En outre, et cela peut représenter une formidable opportunité pour renouveler la relation du média avec le citoyen dans son lieu de vie, le territoire où il crée, travaille ou subit les injustices liées à l'éloignement des services publics indispensables, des espaces de dialogue doivent s'ouvrir et être proposés par le média lui-même. Ils doivent pouvoir déboucher sur ce que Scherer appelle la co-construction. Et, là, le numérique offre un espace privilégié de partage. Nous le vérifions, par exemple, ici, à Aqui où les reportages que nous réalisons dans les douze départements de Nouvelle-Aqutaine, sur les nouveaux installés en agriculture, connaissent un niveau de fréquentation exceptionnel. Nous vérifions par la même occasion que l'information, sourcée et pluraliste dans la démarche, participe à sa façon à la vie d'un territoire, et l'engagement que nous prenons de garder le contact avec nos jeunes agriculteurs et agricultrices, de les revoir, participe de la crédibilté de notre démarche. Et du rôle fondamental de la presse, outil de lien social et de connaissance.

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
3245
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires