Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.




- Publicité -
  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

  • 14/01/21 | Le président de La Rochelle Université réélu

    Lire

    Suite au Conseil d’Administration du 12 janvier dernier, Jean-Marc Ogier a été réélu Président de La Rochelle Université. Président de l’université depuis 2016, Jean-Marc Ogier a été réélu face à Sylvain Marchand, Professeur des universités en Informatique. Le bilan de ces 4 premières années de mandat révèle une croissance des effectifs étudiants, une chute du décrochage en premier cycle universitaire et une augmentation du nombre d’étudiants à statut spécifique.

  • 14/01/21 | Le trophée Inclusif & Citoyen pour Grand Poitiers

    Lire

    Grand Poitiers a reçu fin 2020 le trophée Inclusif & Citoyen qui vient récompenser la Communauté Urbaine pour l’ensemble de ses démarches en matière de numérique et de participation citoyenne au travers de ses multiples initiatives. Il s’agit notamment de la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie territorial qui a réuni 1000 contributions et 4500 votes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Ah! les délices de l'air pur et des lectures inattendues

Quel beau dimanche, merveilleusement silencieux qu'un chardonneret ( oui un! ) honorait de ses découvertes de minuscules graines enfouies sous le trèfle exubérant ! Et puis, ce n'est pas parce que la NASA nous la montre, en couleurs, avec ses cartes planétaires, la pollution s'estompe et, avec elle, ce que nous apprennent les chercheurs : à savoir que moins de particules ça ne fait pas l'affaire des virus et de ce Covid 19 qui aime embarquer à bord de ces micro-micro vaisseaux tueurs... Le monde, le vaste monde, découvre donc chaque jour davantage qu'on peut bien vivre, et même mieux vivre, à l'abri des décibels sans fin et des fumées des centrales au charbon. Ces constats bienheureux, pourvu que la maladie nous fiche la paix, entrouvrent, au-delà de cette terrible crise sanitaire, la perspective d'un immense chantier à l'heure de l'autre crise, celle du climat dont on se rend compte davantage qu'elle est liée aux excès d'une mondialisation qui nous a détourné de ce qui devrait être le socle de notre commune humanité : le chantier de la gouvernance planétaire qui ne peut se réduire aux admonestations de l'Organisation dite des Nations Unies (ONU).

 

A cet égard, tombant de bon matin sur la lecture du dernier édito de Jacques Attali (1) que nous connûmes naguère, comme conseiller du prince et champion du verbatim, nous sommes restés suspendus, quelques minutes, à méditer sur cette phrase d'un homme qui n'a renié ni le marché ni le pouvoir de la finance : «  le pouvoir appartiendra à ceux qui sauront démontrer le plus d'empathie pour les autres. Les secteurs économiques dominants seront d’ailleurs aussi ceux de l’empathie : la santé, l’hospitalité, l’alimentation, l’éducation, l’écologie » Soit. Ne désespérons donc pas des hommes de pouvoir ; d'aucuns diront même pas d'Emmanuel Macron, ressuscité des sondages, qui s'est habillé du costume de chef de guerre, en nous annonçant qu'il existait des biens et de services supérieurs aux lois du marché ! Dommage qu'il n'ait pas su résister aux oukases du président du Sénat qui lui a imposé un premier tour d'élections municipales surréaliste qui n'est sans doute pas pour rien dans l'essor de la pandémie de coronavirus...

En attendant des jours meilleurs, y compris pour un média comme le nôtre qui subit de plein fouet les premières conséquences de la crise, saluons ici, non seulement tous ces soignants en première ligne, encore insuffisamment dotés de protections et qui sont l'honneur de la Nation, mais aussi ces soutiers de l'Etat que sont dans les villes et les départements dont ils ont la charge, le plus souvent face à des missions très difficiles, notamment quand il s'agit de venir en aide aux SDF ou aux populations reléguées aux confins des villes dans des campements de fortunes. Pour en bien connaître face à la tâche n'oublions pas, ce qu'hélas on a trop eu tendance à oublier, que la santé publique ressortit aussi des missions régaliennes d'un Etat digne de ce nom .

 

1. Extrait attali.com, Que naîtra-t-il ? : "Aussi, quand l’épidémie s’éloignera, verra-t-on naître, (après un moment de remise en cause très profonde de l’autorité, une phase de régression autoritaire pour tenter de maintenir les chaînes de pouvoir en place, et une phase de lâche soulagement), une nouvelle légitimité de l’autorité ; elle ne sera fondée ni sur la foi, ni sur la force, ni sur la raison (pas non plus, sans doute, sur l’argent, avatar ultime de la raison). Le pouvoir politique appartiendra à ceux qui sauront démontrer le plus d’empathie pour les autres. Les secteurs économiques dominants seront d’ailleurs aussi ceux de l’empathie : la santé, l’hospitalité, l’alimentation, l’éducation, l’écologie. En s’appuyant, bien sûr, sur les grands réseaux de production et de circulation de l’énergie et de l’information, nécessaires dans toute hypothèse.

On cessera d’acheter de façon frénétique des choses inutiles et en reviendra à l’essentiel, qui est de faire le meilleur usage de son temps sur cette planète, qu’on aura appris à reconnaître comme rare et précieux. Notre rôle est de faire en sorte que cette transition soit la plus douce possible, et non un champ de ruines. Plus vite on mettra en œuvre cette stratégie, plus vite on sortira de cette pandémie, et de la terrible crise économique qui s’en suivra."

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
4187
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
MERIC | 23/03/2020

Ainsi soit il!
A moins que la période qui vient, décide de se passer de ces gourous médiatiques qui n'ont pas eu le temps de se pencher sur leur part de responsabilité dans la situation présente.

Joël Aubert | 23/03/2020

Bonjour ... Les gourous médiatiques sont dans les chaînes où l'info et le divertissement font bon ménage avec derrière eux le fric . Les petits médias comme le nôtre ne vont pas tenir le choc

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires