Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale




- Publicité -
  • 25/10/21 | Mont-de-Marsan : Une enquête pour accélérer transition écologique

    Lire

    Afin d'associer tous les acteurs du territoire à la transition écologique et de pouvoir mettre en œuvre les actions les plus efficaces, Mont-de-Marsan Agglo a lancé 2 enquêtes publiques. Les habitants et les entreprises ont jusqu'au 15 novembre pour y répondre. Début décembre, après avoir récolter les avis de tous sur les projets et les idées d'actions, plusieurs ateliers de concertation seront organisés afin de co-construire la stratégie de transition écologique. Les enquêtes sont disponibles sur le site de l'agglomération.

  • 25/10/21 | Une ressourcerie à Uzerche

    Lire

    L'association « Aux Pas Perdus » à Uzerche en Corrèze a pour objectif de contribuer à la mise en place d'actions de gestion des déchets en intégrant le réemploi depuis 2017. Les membres de l'association ont décidé de créer une ressourcerie afin de réduire les déchets et leurs coûts de traitement et ainsi développer les filières locales de valorisation. Cette nouvelle activité va permettre de créer 4 emplois. Pour les aider dans cette démarche, la Région a décidé de les soutenir à hauteur de 43 450 €.

  • 25/10/21 | Challenge Positif 2021 c'est parti !

    Lire

    Eurekatech et Grand Angoulême ont lancé le 7 octobre la 2ème édition du Challenge Positif. Ce concours, à la fois local et programme d'apprentissage des techniques de l'entrepreneuriat innovant, ambitionne de détecter et de développer des projets à vertue positive pour le territoire et les habitants. Tout le monde peut déposer jusqu'au 10 novembre un projet innovant sur le site d'Eurekatech. A partir de décembre, les lauréats bénéficieront d'un programme pour apprendre les techniques de l'entrepreneuriat innovant.

  • 22/10/21 | GPSO: pas de concomitance pour Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, mais presque

    Lire

    Guy Kauffman récemment nommé directeur de projet des LGV nouvelles était invité à la session plénière du Département des Landes ce vendredi. Face à la question du phasage des travaux des lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, au sein du GPSO, il a esquissé une réponse: "Le préambule du plan de financement va sans doute proposer que l'on enchaîne les travaux sans poser la pioche entre les 2 lignes. Le préfet coordonnateur a bien compris cette demande unanime des collectivités".

  • 22/10/21 | Bus à haut niveau de service à Périgueux : une expérimentation dès le 25 octobre

    Lire

    Le Grand Périgueux va réaliser des aménagements rue du Président Wilson, place Bugeaud et place Francheville, à Périgueux, pour permettre la circulation de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Ils feront l’objet d’une expérimentation grandeur nature du 25 octobre au 26 novembre pour en valider la faisabilité avant de les engager. Le dispositif s’appuiera sur une trentaine de postes d’enquête, captant l’origine et la destination des véhicules et 24 points de comptage automatique. Il permettra d’évaluer la répercussion des aménagements envisagés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Capitale hier, Communauté urbaine aujourd'hui: Grand Poitiers relève le défi

C'est un des défis les plus intéressants qu'une agglomération de la Nouvelle Aquitaine a décidé de relever. Déchue de son statut de capitale régionale de Poitou-Charentes par la réforme territoriale, Poitiers est devenue, officiellement, le I° juillet 2017 la Communauté urbaine de Grand Poitiers. Une opportunité qui se présentait à la ville, sous la houlette d'Alain Claeys son maire PS mais, plus largement, à ceux de quarante communes alentour de briguer ce statut, bien qu'avec quelques 200.000 habitants elle n'atteignait pas les 250.000 requis pour devenir Communauté urbaine. Mais l'abandon obligé de son rang de capitale régionale lui permettait une dérogation qu'elle a su saisir. Ainsi est né Grand Poitiers, une aire de 1.064 km2 dont on imagine que sur une superficie pareille, elle est à la fois très urbaine et hyper rurale.

Singularité d'une agglomération qui, jusque là, ne regroupait que treize communes mais qui, au-delà des différences politiques, a su, en peu de temps, relever un défi singulier et par voie de conséquence s'attaquer à un challenge relevé: comment se donner une identité assez forte pour fédérer un territoire composite, construire son projet d'aménagement, autour d'une ville dont on ne saurait oublier qu'elle est riche d'histoire et d'un patrimoine remarquable? L'un de ses jeunes élus, Jérôme Neveux, maire UDI de Jaunay-Marigny et vice-président de la Communauté urbaine, justement en charge de la culture et du patrimoine et, par ailleurs responsable presse et relations extérieures du Futuroscope, le premier site touristique payant de la Nouvelle Aquitaine, le dit avec conviction:" je pense que la culture et le patrimoine peuvent permettre de créer un sentiment d'appartenance; il nous faut proposer l'événement fédérateur qui résonne..." C'est ainsi que l'on apprend ces jours-ci que Poitiers travaille à un projet de biennale d'art contemporain pour lequel elle s'entoure des compétences les plus élevées, à commencer par celle d'Henri Loyrette, l'ancien patron du Louvre.

Mais, dans l'immédiat, Grand Poitiers, si elle a encore du chemin à parcourir pour mettre en oeuvre, à la satisfaction de ses quarante communes, les compétences d'une communauté urbaine très jeune avec, notamment, une redistribution fiscale équitable, avance à grande vitesse sur d'importants dossiers qui commandent son développement économique futur. Et son niveau de services. Ainsi Alain Claeys, l'universitaire, n'est pas peu fier de l'adoption, ce vendredi 23 mars ( unanimité moins deux abstentions ) par Grand Poitiers, de son schéma d'enseignement supérieur de recherche et d'innovation. Et ceci, en présence de Gérard Blanchard, vice-président de la Région. "Le calendrier faisant bien les choses, ajoute-t-il, la Région adopte son schéma régional, ce lundi 26 mars. Ce schéma, c'est notre feuille de route et je vous donne un exemple pour l'illustrer : dans les priorités sur nos grands chantiers de recherche, il y a l'aéronautique, en particulier le projet de l'ENSMA ( l'Ecole nationale supérieure de mécanique et d'aérotechnique ) qui va étendre le nombre d'ingénieurs diplômés par l'intermédiaire de l'apprentissage : c'est un dossier très important; nous avions eu, il y deux mois une rencontre de travail avec Alain Rousset, M Fortunier, directeur de l'ENSMA et moi-même pour déterminer les contours de ce projet. Alain Rousset vient d'indiquer qu'il soutiendrait ce projet. Voilà une application concrète de ce schéma local. L'occasion, pour le président de Grand Poitiers de réaffirmer ce qu'il nous déclarait en juillet dernier: " La Nouvelle Aquitaine, pour nous, ce n'est pas une contrainte mais une chance." Autre dossier stratégique adopté, ces jours-ci, le Livre Blanc du CHU de Poitiers, le second de la Région, qui fait un état des lieux de ses forces et faiblesses et rappelle qu'il est le premier employeur de l'ancienne région, avec plus de 7.000 personnes, médecins et salariés, mais doit se préparer, dans un contexte où la diminution du nombre des Centres Hospitaliers Universitaires semble inéluctable, à renforcer son potentiel médical et revendiquer l'importance de sa position au nord de la Nouvelle Aquitaine.

Car, et c'est une des dimensions les plus intéressantes à étudier de la nouvelle donne administrative et économique, la capitale régionale d'hier entend pleinement jouer sa partition dans l'aménagement du territoire de demain. Et, à cet égard, elle bénéficie de l'avantage que lui autorise la Grande vitesse ferroviaire... A quelques minutes près, Poitiers est désormais à une heure de Paris et une heure de Bordeaux. Comprenons qu'elle compte bien mettre cet atout en évidence pour renforcer son attractivité, qu'il s'agisse du travail, de la création d'entreprises, du coût de l'immobilier ou de la qualité de son environnement. ( Aqui.fr, le site d'informations régionales de Nouvelle Aquitaine, ouvre ainsi le dossier de ce nouveau Grand Poitiers.)

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
14504
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires