Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale




- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Ce départ du PS de Stéphane Delpeyrat-Vincent qui porte condamnation de l'appareil

« Je conserve tout mon respect et toute mon amitié pour toutes celles et ceux, militants-es et élu-es, qui se battent au quotidien pour les valeurs de justice et d'égalité et qui ne méritent pas le sort que l'appareil national du PS leur a réservé en les conduisant dans un mur. » Cette phrase, extraite du message adressé sur Facebook par Stéphane Delpeyrat-Vincent, jusque là président du groupe socialiste au Conseil régional de Nouvelle Aquitaine, dans la foulée de l'annonce qu'il quittait le parti où il était entré en 1986, jeune étudiant, attiré « par la personnalité exceptionnelle d'Henri Emmanuelli » éclaire d'une lumière très crue le divorce profond qui existe entre l'appareil du PS et ses plus fidèles représentants sur le terrain. Et ce, le jour même où ses « fédéraux » sont réunis à Paris pour arrêter la liste des candidats au poste de premier secrétaire, dans la perspective du congrès du mois d'avril.

Le geste de Stéphane Delpeyrat-Vincent (1) est logique avec son engagement lors de la primaire socialiste où il avait soutenu Benoït Hamon qu'il rejoint, désormais, au sein de Génération's. Les réactions, nombreuses, qu'il suscite sont en pleine correspondance avec le désarroi de ces militants de terrain, de ces élus municipaux et départementaux, femmes et hommes qui continuent à faire le travail de proximité et que l'on croise, ici et là, avec la rage au cœur. Car ils l'ont et savent bien que ce n'est pas d'en haut, de cet appareil du PS totalement discrédité, que pourrait renaître une gauche qui ne renoncerait pas au meilleur de son héritage mais se réinventerait au contact du réel, d'une société dont ils sont les témoins souvent actifs, au cœur des quartiers et des territoires ruraux.

Le centralisme, « modèle démocratique » a vécu et même si le futur premier secrétaire devait l'affirmer, demain, en promettant vouloir rompre avec un fonctionnement vieux de quelques cinquante ans, il n'aurait guère de chance d'être cru. C'est un vrai dilemme auquel il devra faire face : persister dans une organisation verticale et descendante et vivre dans l'illusion que le PS peut redevenir, au plus vite, un parti de gouvernement ou au contraire, à partir de son ancrage territorial, encore souvent conséquent, ou de ce qu'il en reste, reconstruire, pas à pas, une maison commune à partir d'une ligne nourrie par l'expérience des responsabilités. A l'heure de la décentralisation, et en préparant les échéances électorales locales où il dispose encore, çà et là, d'un niveau de reconnaissance qui lui autorise l'espoir de survivre après l'effondrement de 2017.

 

1. L'ancien porte parole du PS au conseil régional affirme vouloir continuer à travailler avec Alain Rousset et contribuer à préparer d'éventuelles alliances qui permettraient à la gauche d'espérer conserver la Région Nouvelle Aquitaine en 2021. Il se dit que Matthias Fekl pourrait lui succéder dans la fonction de porte parole

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
67477
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires