Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

29/10/20 : Suite aux annonces faites par Emmanuel Macron, le World Impact Summit, organisé à Bordeaux, maintient sa première journée ce jeudi 29 octobre, avec un protocole sanitaire renforcé. Du fait du confinement, la journée de vendredi est annulée.

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.




- Publicité -
  • 29/10/20 | La CCI Bordeaux Gironde réagit au re-confinement

    Lire

    La CCI Bordeaux Gironde réactive et renforce sa Cellule d’appui aux entreprises afin d'être une porte d’entrée unique avec un numéro (05 56 79 5000) et un mail spécifique (contact@bordeauxgironde.cci.fr) pour répondre aux besoins d’accompagnement des chefs d’entreprise. "Comme nous l’avons été pendant le confinement et aujourd’hui dans cette phase de relance, nous nous devons de rester en contact rapproché avec les TPE-PME. Elles ont besoin de nous" expose Patrick Seguin, Président de CCI Bordeaux Gironde. Tous les services de la CCI Bordeaux Gironde resteront accessibles annonce la structure.

  • 29/10/20 | Bassens : 2 millions d'euros pour optimiser les capacités de stockage du port

    Lire

    Le Grand Port Maritime de Bordeaux a lancé en 2019 un plan de restructuration économique et territoriale. La première tranche de ce plan concerne la refonte du terminal à conteneurs de Bassens, qui ne peut prétendre à une occupation totale de ses locaux du fait de la vétusté des lieux et du manque d'équipements adaptés. Alors que les opérations de rénovation des hangars de Bassens ont déjà démarré, la Région investit 2,6 millions d'euros dans l'optimisation des capacités de stockage du port.

  • 29/10/20 | Dordogne : lancement d’un Observatoire de l’habitat

    Lire

    Lancé par le Conseil Départemental de la Dordogne, l’Observatoire est un outil de connaissances et d’analyses de l’habitat avec pour objectif de suivre l’évolution du territoire afin de mieux identifier les besoins en matière de logement. Au travers de cette Observatoire, le Département met son ingénierie et ses moyens techniques au service des acteurs pour les accompagner dans la mise en place de leurs projets. Pour accéder à cet observatoire.

  • 29/10/20 | La Région soutien le cinéma, exemple à Limoges

    Lire

    Pyramide production, société de production basée à Limoges depuis 1988, produit actuellement le documentaire « Matriochkas, les filles de la guerre » qui retrace l’histoire de 3 nonagénaires dont les vies ordinaires cachent des destins extraordinaires. Lors de la commission permanente du 17 octobre dernier, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce documentaire à hauteur de 15 000 euros.

  • 28/10/20 | TBM: la fausse gratuité du tram

    Lire

    Surprise d'un certain nombre d'usagers du tram à Bordeaux qui, accédant aux rames, ont découvert ce 28 octobre, collés sur les valideurs, des stickers reprenant un visuel de TBM annonçant la gratuité des transports. Dans un communiqué Kéolis Bordeaux Métropole rappelle « que la validation reste obligatoire dans tout le réseau TBM »  et précise que « les contrôleurs face aux voyageurs sans titre de transport n'ont pas verbalisé, privilégiant le dialogue et expliquant qu'il s'agissait d'une information frauduleuse suite à une action revendiquée par le collectif « extinction rébellion » Keolis Bordeaux Métropole va porter plainte auprès de la Police.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Cette rentrée 2020 entre crise sanitaire et économie d'après

La rentrée: Quelle rentrée? Encore une semaine à entretenir une manière de doute, en montrant les cartes où le rouge a vigoureusement coloré toute la France du sud ouest et de l'ouest, la nôtre en quelque sorte, celle de Nouvelle-Aquitaine qui avec ses quelques 700 kilomètres de façade maritime a accueilli une France urbaine désireuse de respirer pour oublier cet interminable confinement... en attendant le prochain qui sera à géométrie variable, pour tenter d'amoindrir l'impact de la crise économique et sociale qui s'annonce...Et sera terrible. Le gouvernement a semblé vouloir prendre les devants en annonçant qu'il allait présenter son plan de relance, ces prochains jours, mais a renoncé ce qui donne à penser que la priorité affichée de cette rentrée sera bien la préparation de l'opinion à une nouvelle épreuve, face à la relance de l'épidémie du covid. L'économie attendra. Mais, d'ores et déjà, soyons certains qu'il ne suffira pas de faire se succéder les milliards aux milliards pour calmer le jeu et donner confiance au pays. Le défi s'annonce, en effet, colossal.

 

Mettre le paquet pour sauver l'emploi où cela est possible... Certes, mais aussi et surtout ne pas déséspérer une génération qui frappe à sa porte, en soutenant, en coordination étroite avec les collectivités locales, Régions et Départements, l'apprentissage et la formation, singulièrement dans les secteurs dont l'activité est au cœur de l'économie de demain. Ceux, aussi, dont la dimension stratégique a notamment été soulignée de façon cuisante pour des responsables politiques qui ont fermé les yeux, à moins qu'ils n'aient encouragé le renoncement dans une imbrication des intérêts, à assurer une indépendance nationale suffisante.

Le choc du Covid l'a souligné pour tout ce qui touche à la santé mais, d'une certaine façon aussi, à l'alimentation. Et là ...miracle ou presque : le pouvoir a magnifié les initiatives de ces TPE - PME et leur capacité de réaction ou encensé ces agriculteurs, producteurs locaux, capables en un rien de temps de mettre en place des points de rencontre ou des circuits de distribution inédits. La France inventive et qui bouge et dont le profil n'est pas réductible à la start up fortement aidée mais sait, elle-aussi, faire vivre et animer un réseau … le numérique aidant.

Mettre le paquet pour accompagner une France d'après qui doit construire autrement en économisant l'énergie, aménager des villes bienveillantes et résistantes à l'emballement climatique, rétablir l'équité entre le soutien au monde rural, aux communes qui demeurent le tissu social de base si précieux, et celui des villes plus favorisées. Et, ceci, au moment où la tentation de l'exode urbain effleure nombre de jeunes, encourager l'installation en agriculture, en commençant par accoucher d'un renforcement d'une loi foncière qui protège le potentiel des terres à forte valeur agronomique du fric des fonds de pension et d'une urbanisation incontrôlée, à la périphérie des villes .

Oui, en cette rentrée plus que difficile parce que bousculant les raisonnements et solutions classiques pour relancer l'économie, l'occasion se présente d'orienter l'investissement vers les secteurs « stratégiques » essentiels à la vie collective. Et ceci, sans oublier, dans une France dont la démographie vacille, le formidable gisement de la « silver économie », cette source d'emplois d'aide à domicile dont nous allons manquer, alors que la crise sanitaire vient de mettre en évidence leur absolue nécessité, dans une réponse sociale alternative aux maisons de retraite et autres Ehpad.

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2747
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires