Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.




- Publicité -
  • 16/04/21 | Une nouvelle sous-préfète à Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    Depuis le 15 avril, Anna Nguyen est la nouvelle sous-préfète d’Oloron-Sainte-Marie (64). Elle a débuté sa carrière au Ministère en charge du budget avant d’être au Secrétariat général aux Affaires Européennes du Premier Ministre. Cette jeune diplômée de l’ENA était avant sa prise de fonction cheffe du bureau Aménagement, logement et développement économique à la Ville de Paris.

  • 16/04/21 | Festival BD d'Angoulême : le nouveau directeur artistique s'en va déjà

    Lire

    Fred Felder, codirecteur artistique du festival international de la bande-dessinée, quitte ses fonctions après une dizaine de mois de collaboration. "Le rapprochement espéré réciproquement n’a pas abouti à une démarche et à un projet pleinement partagés", informe l'organisation du festival dans un communiqué. Le festival prévoit de le remplacer rapidement, et de nommer un directeur artistique adjoint en charge du secteur asiatique. Sonia Deschamps, codirectrice artistique, assure l’intérim.

  • 16/04/21 | Revatec favorise le réemploi

    Lire

    L’association Revatec à Guéret avec une vingtaine d’acteurs issus des secteurs de l’économie sociale et solidaire porte le projet Remise En Valeur des Aides Techniques. Ce projet consiste en la création d’un centre de récupération, de remise en état et de redistribution des aides techniques « occasionnelles » à destination des personnes en perte d’autonomie. Associé à cette démarche, le pôle domotique de Guéret permet à l’association de présenter les différents matériels via un showroom.

  • 16/04/21 | E-sport: Rebound Capital Games saisit la balle au bond!

    Lire

    A Angoulême, Rebound Capital Games, studio de développement et d’édition de jeux vidéos de sport, va construire un catalogue de jeux vidéos sous licences sportives afin de sortir un jeu tous les 18 à 24 mois. Le studio va également développer un de ses jeux sur PC, Tennis Manager, qui est le 1er jeu de simulation de tennis réaliste permettant de gérer toutes les tactiques et stratégies mises en œuvre lors d’un match.

  • 15/04/21 | Saintes : La musique baroque se réinvente

    Lire

    A Saintes depuis 2015 l’Abbaye aux Dames propose « Musicaventure », un programme de parcours de visite. Ce parcours ne s’adresse pas qu’aux amateurs de musique baroque mais à tous les publics avec un voyage sonore 3D, des siestes sonores et un manège qui fait appel au toucher, à l’ouïe et à la vue. L’Abbaye souhaite désormais y intégrer une « Aventure urbaine et musicale ». L’idée est, sous la forme de course aux trésors, de mettre en valeur le territoire de Saintes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Comment sortir de cette crise qui semble devoir s'éterniser...

Combien de temps encore, combien de ces Actes pour reprendre la terminologie jaune dont on notera, au passage, qu'une interrogation subsiste sur le sens caché du mot...Mouvement adapté à une fin? Acte d'une dramaturgie qui s'élabore en marchant ?...Un peu des deux sans doute. Faisons le calcul : au train où vont les choses avec la tendance observée, ce 5 janvier, d'une remontée certaine du nombre des manifestants, contrairement à l'espoir entretenu par le pouvoir, nous pourrions connaître vingt actes supplémentaires jusqu'à la prochaine échéance électorale connue : les élections européennes du 26 mai. Evoquer ce rendez vous revient, simplement, à constater que l'on aperçoit aucun véritable débouché politique à la crise actuelle qui s'envenime plutôt qu'elle ne s'apaise.

Le grand débat, promis en signe d'ouverture, doit s'ouvrir à la mi-janvier et ne déboucher en théorie que vers le mois d'avril ; encore faut-il imaginer comme l'a évoqué, avant de démissionner, la présidente de « la Commission nationale du débat public », Chantal Jouanno, que cet exercice inédit ne soit pas enfermé, dès le départ, dans un cadre tel que ne puissent s'exprimer la multiplicité des avis tout en permettant de mettre en exergue quelques suggestions et attentes. A cet égard, la lettre présidentielle attendue dans les prochains jours, devra éviter le piège de l'enfermement. Or, s'il est apparu une ligne directrice dans les vœux d'Emmanuel Macron ce fut avant tout pour enfoncer le clou sur les réformes à venir, à commencer par celle du système d'indemnisation du chômage dont on n'a pas tardé à observer que s'il peut s'étudier, au fond, il est politiquement totalement improductif dans le contexte actuel. Et ne parlons pas de la réforme annoncée des retraites...

Alors, comment sortir de cette impasse qui devient chaque jour, chaque semaine, de plus en plus dangereuse? Comment arrêter le cours de plus en plus violent des fins de manifestations et l'enchaînement entre destructions de biens privés et urbains et répression par des forces de l'ordre sous pression, comme ce fût le cas ce samedi à Bordeaux et La Rochelle? Comment réagir autrement qu'avec la plus grande fermeté à ces attaques contre les élus et l'horreur de ces menaces de mort d'origine raciste contre certains d'entre eux ? A ces appels à la lutte armée qui fait rêver quelques officines de l'extrême droite?

Une partie de la réponse appartient aux Gilets Jaunes eux-mêmes dont certains continuent de raisonner dans le cadre républicain. Mais, certaines tentatives peuvent tourner court comme l'a démontré l'épisode marseillais où on a failli en venir aux mains, dans des locaux du journal La Provence, entre les Gilets partisans d'une structuration du mouvement et d'autres, défenseurs irréductibles du laisser faire et hostiles à toute idée de représentation.. A cet égard, il va falloir délimiter le champ de ce que pourrait devenir dans nos institutions le fameux RIC, le Référendum d'initiative citoyenne dont la création, la plus attendue, serait sans doute de nature à calmer le jeu. Mais à supposer que cet outil puisse être institué encore faudra-t-il le mettre en œuvre concrètement dans des délais rapprochés, à moins que sa validation elle-même ne donne lieu à référendum, par exemple concomitament avec les élections européennes dont la campagne va avoir bien du mal à exister dans ce contexte. Un mot, un seul peut caractériser la situation actuelle : incertitude.

 

 

 

 

 

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
4171
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires