Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.




- Publicité -
  • 16/12/18 | En Dordogne, le laboratoire départemental d'analyse détruit par un incendie.

    Lire

    Le laboratoire départemental d’analyse et de recherche de la Dordogne, basé à Coulounieix-Chamiers, a été entièrement détruit cette nuit par un incendie dont les causes ne sont pas encore déterminées. Le président du Conseil départemental Germinal Peiro, qui se rendra sur les lieux ce lundi à 8h30, a fait savoir que le Département s’attachait déjà à "trouver des solutions pour assurer la continuité de l’activité des 140 agents qui travaillent sur le site (laboratoire et Satese) .

  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Des Bleus... à la retraite ou quand l'accessoire cache l'essentiel

Faut-il que ce pays, le nôtre, soit mal dans sa peau, qu'il ne sache plus vivre autrement que par procuration, par symbole interposé, pour que la défaite de l'équipe de France contre le Mexique et sa piètre performance, jusqu'ici, en Afrique du Sud, prenne des allures de catastrophe nationale.

Bon, c'est entendu le foot est le sport populaire par excellence et ses vedettes les vraies stars d'une société où la politique et ceux qui la font n'intéressent plus grand monde, les jeunes en particulier. Mais de là à alimenter la moindre minute d'antenne avec le dernier épisode supposédu feuilleton des avatars des « Bleus » il y a tout de même un pas... Evacuons, au plus vite, la responsabilitéd'un sélectionneur dont on sait qu'un soir de défaite il avait demandéen mariage sa compagne,en manière de provocation vis à vis des médias. Domenech qui ne fut jamais qu'un joueur de seconde catégorie n'avait pu faire illusion, lors de la finale perdue de 2006 contre l'Italie, que grâce au talentde joueurs, nés à la gloire lors du triomphe de 1998 et voulaient y goûternouveau. D'échec en échec, il ne devait son maintien qu'à un système de pouvoir, au sein de la Fédération Française, à la fois clanique et d'une rare médiocrité. A sa décharge, s'il fallait lui trouver quelque excuse, il y avait sans doute meilleure façon de le faire respecter des joueurs de l'équipe de France, qu'en désignant son remplaçant avant la Coupe du Monde.

Ce qui frappe le plus dans ce psychodrame bien de chez nous qui occupe la moindre minute d'antenne disponible, c'est qu'il relègue au second plan un débat autrement important, celui de la réforme des retraites. Un débat que Nicolas Sarkozy a voulu évacuer, le plus vite possible avant l'été, pour dégager la voie qui le conduit vers une nouvelle campagne présidentielle. Un débat qui a laissé de côté, ou n'a fait qu'effleurer, la question centrale du travail. Repousser l'âge légal de la retraite de deux ans, c'est une chose mais répondre au besoin de travail d'une société dont les jeunes ne trouventmême pas le premier emploi, c'en est une autre. Et que dire des séniors qui sont le plus souvent encore chassés des entreprises au profit de jeunes, sous payés ? Un dispositif d'aide à l'embauche des plus âgés ne règlera pas la question et la solution, parfois évoquée, de l'interdiction de licencier les séniors non plus. Quant au tutorat et à la transmission des valeurs, si souvent évoquée, ils relèvent plus de l'initiative individuelle des entreprises que d'un projet politique. Il va donc falloir aussi être attentif à la paupérisationrelative d'une classe d'âge que l'impôt rattrapera sans coup férir.
En ces jours d'excitations footballistiques, essayons de ne pas perdre de vue l'essentiel et parlons-en, y compris avec le président de la Fédération Française, Jean-Pierre Escalettes. A 75 ans il connaît nécessairement bien la question.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
166
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
6 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
marsan | 21/06/2010

D'accord avec vous - tout ceux qui ont un minimum de sens critique auront compris que cette réforme est purement idéologique et que l'entêtement a vouloir toucher au dogme des 60 ans relève plus de la démarche politique pour redorer un blason sarkoziste bien terne après le camouflet des dernières élections que d'une efficacité économique recherchée.
Mais je me pose une autre question qui me semble tout aussi importante : pourquoi les médias, notamment télé-visuels, ont ils la nécessité de monter en épingle le psycho-drame de l'équipe de France. Car dimanche c'était hallucinant. Les télés et les radios n'avaient aucun autre sujet à traiter. Et sur quel ton !
Quelle vulgarité, quelle obscénité alors que la France pleure par ailleurs la disparition de vingt cinq de nos concitoyens dans le Var!
Cette société ressemble à si méprendre à la Rome antique

Un licencié de la Fédération française de football -

Simon | 21/06/2010

Il n'y a rien à ajouter, tout est dit.
Le sport est l'opium du peuple et les politiques s'en servent abondamment.
De plus le journalisme proposé en France ne fait qu'accentuer tout ceci.
Rappelons-nous tout de même que jeudi sera une journée de mobilisation générale, parce que celle-ci risque de passer malheureusement aux oubliettes des médias...

Danielle Quandalle | 21/06/2010

Faire partie d'une équipe nationale est à mon sens un honneur, pour n'importe quel sport, visiblement les sélectionnés de l'équipe de France de Football ne partagent pas ce "sentiment". Cette équipe est avec ce sélectionneur un ramassis de "paltoquets".
Je ne pense pas qu'il faille en faire tout un plat, il y a bien d'autres sujets qui méritent notre attention...

Christine | 21/06/2010

Génial, si nécessaire et tellement lumineux.
Merci mon Jojo

Joël Aubert | 22/06/2010

Merci à tous pour ces réactions stimulantes qu'aqui.fr est heureux de recueillir et publier

le bail | 24/06/2010

Nous vivosn en France une vraie crise de la redistribution des richesses, entre les générations (dossier sur les retraites), entre les territoires (réforme des collectivités), entre les acteusr économiques (entre les entre prises et les associations)

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires