Le Fil d'Aqui

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il "a décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info




- Publicité -
  • 10/08/22 | Le feu inquiète de nouveau en Gironde et dans les Landes

    Lire

    Le feu de Landiras a repris au niveau de la commune de Saint-Magne mardi, en sortant de la zone dans laquelle il avait été fixé, nécessitant l’intervention de 500 sapeurs-pompiers, appuyés par des avions bombardiers d’eau. 6 000 ha ont brûlé à Hostens. Le feu très virulent s’est étendu au département des Landes. Plus de 5000 personnes ont été évacuées et seize maisons détruites à Belin-Beliet. Le front de l’incendie se dirige vers l’A63 (Bayonne-Bordeaux) où la vitesse est abaissée à 90 km/h.

  • 10/08/22 | Le leader du e-commerce équin s'installe en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Blue Horse Group, leader français du e-commerce dédié au monde du cheval, sur les secteurs santé, soin et équipements pour le cheval et le cavalier, installe son siège et ses équipes de marketing digital et de e-commerce à Ambarès-et-Lagrave (33) et crée aussi sur place une plateforme logistique. Un choix dicté par "le carrefour logistique qu’offre la zone" et "le vivier de compétences Tech et Web de la métropole bordelaise", dans une région dense en haras, écuries de concours et centres équestres. 10 emplois ont déjà été créés, 4 à 5 autres nouvelles personnes devraient rejoindre la société.

  • 10/08/22 | Le train du rugby arrive en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    A un an de la Coupe du Monde 2022 de Rugby, un train du rugby parcourt la France depuis le 21 juillet dernier. Du 13 au 15 août, il fait escale à Bordeaux, à la gare Saint-Jean. A son bord, des expériences immersives ou la découverte des équipes qualifiées seront proposées. A cette occasion, un village Rugby va s'installer au Parc des Sports Saint-Michel. Il fera également escale à Dax, Bayonne, Biarritz, Pau, Agen, Poitiers, Limoges et Brive.

  • 10/08/22 | Orelsan chante pour les 40 ans du village Emmaus de Pau

    Lire

    Le Village Emmaüs Lescar-Pau fête ses 40 ans avec la reprise du festival le lundi 15 Août. A 18 h, rendez-vous avec une très belle programmation musicale: Orelsan, Mouss et Hakim, Specy-Men et Chamalove se partageront la scène pour un show exceptionnel vibrant d’entraide et d’espoir. Réservations des places, au bureau du Village Emmaüs Lescar-Pau, dans le réseau Ticketmaster et sur Eventick’.

  • 09/08/22 | Les urgences de Sainte-Foy-la-Grande fermées pour quatre nuits

    Lire

    Le service d’urgences du Centre Hospitalier de Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) suspend les accueils de 18 h 30 à 8 h 30, les nuits des 10, 11, 12 et 13 aout. Le service rencontre des tensions de recrutement en personnel médical. Le service des urgences restera accessible en journée. La nuit, les usagers sont invités à contacter le Centre 15 qui les orientera vers la solution de prise en charge la plus adaptée. Le service d’urgences reprendra un fonctionnement normal à partir du dimanche 14 août 8h30 du matin. Le SMUR reste opérationnel durant la période et assurera les transferts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Europe : LE Rendez vous d'Angela Merkel...

C'était ce mercredi 27 mai et la suite logique de l'accord franco-allemand pour un plan de relance significatif de l'Europe : la nouvelle présidente de la Commission, Ursula Von Leyen, a annoncé devant le Parlement européen l'architecture de cette nouvelle donne financière de 750 milliards d'euros, venant abonder le budget de l'Union, pour lequel le Conseil européen n'avait pas réussi à se mettre d'accord sur quelques 1100 milliards en février, avant que n'éclate la crise du Covid. Mais la crise sanitaire, justement, est passée par là, plongeant l'économie de la zone euro dans les affres de la récession. Et, si rien n'est encore décidé car il va falloir faire l'union autour de ce changement de cap qui bouleverse les règles immuables de l'orthodoxie budgétaire dont l'Allemagne s'était faite le défenseur inflexible, c'est peut être un tournant majeur qui se dessine pour cette Europe que l'on imaginait en grand danger. S'il se confirme il faudra alors inscrire un nom en lettre d'or de l'histoire communautaire : celui d'Angela Merkel.

 

C'est elle, en effet, qui s'est naturellement appuyée sur le socle de l'entente franco-allemande pour entraîner son pays, sa majorité, sur la voie d'une nouvelle étape que les risques encourus par l'économie de la première économie d'Europe l'enjoignait de choisir. N'oublions pas que quelques 60% des exportations allemandes sont destinées au marché intérieur de l'Union. Ce revirement spectaculaire de la chancelière doit beaucoup au soutien que lui accorde la grande majorité d'un peuple qui s'est reconnu dans la façon dont elle fait face à la crise du covid 19. Et il n'aurait pas forcément été aussi net si l'Allemagne n'allait, le 1° juillet prochain, assurer le semestre de présidence de l'Union, donnant à Angela Merkel l'occasion de relancer une dynamique européenne soutenue par le Parlement et son ancienne ministre Ursula Von Leyen.

La germaniste Hélène Miard-Delacroix ne craint pas à ce propos de parler du « moment Schuman » de la chancelière faisant un parallèle entre son engagement et celui, dont le 70° anniversaire est passé trop inaperçu, le 9 mai dernier : l'annonce par Robert Schumann de la création de la CECA pour laquelle il a convaincu un certain Konrad Adenauer. Cette autorité européenne qui décide de mettre en commun le charbon et l'acier pour relancer une industrie largement dévastée par la guerre ; cette CECA prémisse de la Communauté. Ne croyons pas pour autant que cette relance, voulue par l'Allemagne avec le soutien de la France, bien plus mal en point, et qui s'appuie sur de sombres prévisions économiques ira de soi pour plusieurs pays, Pays Bas ou Suède en tête, qui ne veulent pas entendre parler de mutualisation des dettes et font la morale aux pays du Sud, Italie, Espagne ou France. Mais les enjeux de cette manière de réveil fédéral d'une Union, gangrenée par les souverainistes, sont également fortement politiques et géopolitiques. Et ceci à un moment où face à l'imperium chinois, l'Europe doit absolument mettre sur la table ses forces, ses faiblesses et construire une stratégie qui protège ses citoyens. Et refonde son économie en relevant le défi d'une autre crise, durable et potentiellement dévastatrice: celle du changement climatique.

 

 

9 mai 1950: Schuman lance la CECA

Il y a peu de chances pour que l'Histoire, oui la grande, celle qui porte un H majuscule, retienne la date du 11 mai 2020, jour de sortie d'un confinement imposé pour éviter le pire des conséquences d'une crise sanitaire mondiale. Mais savons-nous, en ce 9 mai, au lendemain du 75°anniversaire de la reddition de l'Allemagne nazie, qu'un homme politique français, Robert Schuman, a porté sur les fonts baptismaux, le 9 mai 1950, l'acte fondateur de ce qui allait devenir l'Union Européenne, en proposant , à la surprise quasi générale, de créer la CECA, la Communauté Economique du Charbon et de l'Acier.

 

Alors ministre des affaires étrangères il a la lancé la déclaration dont nous devrions, plus que jamais aujourd'hui, en ces temps de grande incertitude, nous souvenir, ou à tout le moins être informés Et dont le cœur vivant est contenu en ces quelques phrases : « L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l'opposition séculaire de la France et de l'Allemagne soit éliminée. L'action entreprise doit toucher au premier chef la France et l'Allemagne. »

 

« Dans ce but, le gouvernement français propose immédiatement l'action sur un point limité mais décisif. Il propose de placer l'ensemble de la production franco-allemande de charbon et d'acier sous une Haute Autorité commune, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d'Europe.

La mise en commun des productions de charbon et d'acier assurera immédiatement l'établissement de bases communes de développement économique, première étape de la Fédération européenne, et changera le destin de ces régions longtemps vouées à la fabrication des armes de guerre dont elles ont été les plus constantes victimes. »

Imagine-t-on un instant l'effet extraordinaire de cette proposition dont le chancelier Konrad Adenauer avait été informé la veille et qu'il avait acceptée ? Schuman qui avait vécu sous le joug allemand ces décennies qui suivirent la défaite de 1870 avec la complicité de Jean Monnet, autre figure de l'idée européenne, qui allait devenir le premier président de la CECA, sut trouver les mots qui allaient entraîner l'adhésion populaire. A peine sortis d'une guerre franco-allemande et mondiale il fallait à la fois du courage et l'esprit visionnaire pour vouloir lier son destin à celui du grand voisin, qu'à la différence de 1918 on ne chercherait pas à humilier mais à associer à l'avenir en ouvrant le jeu dès le départ à l'Italie, aux Pays-Bas, à la Belgique et au Luxembourg.

J.A

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
12591
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires