Le Fil d'Aqui

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info




- Publicité -
  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Europe: les mots d'une présidente, son pacte vert et la volonté d'un nouveau départ

L'Europe responsable de tous nos maux ? Ce ne serait pas nouveau et même sans doute serait-ce pire que jamais avec cette crise sanitaire qui donne des ailes aux souverainistes, les extrêmes du genre, à gauche comme à droite, sans oublier les intellos des deux bords qui sont prêts à s'embrasser, folle ville ! L'Europe qui nous empêchait d'avoir recours aux dévaluations cache-misère et qui s'est donnée une monnaie unique qui nous obligeait à être vertueux, à contenir les déficits. Cette Europe qui s'est élargie à la vitesse grand V, au nom d'une certaine idée de la liberté et de valeurs communes après l'effondrement du bloc soviétique, oubliant que d'énormes disparités de salaires, de traitements de fiscalité, allaient créer une manière de concurrence déloyale en son sein. La fraise du Périgord, la tomate de Marmande contre leurs cousines d'Andalousie ou de Pologne....

 

Cette Europe qui, sous la Commission précédente, a trop souvent cédé, au nom du libre échange, aux lois de l'OMC avec des importations plus que bienveillantes, au regard des normes sanitaires ou environnementales imposées aux producteurs ou éleveurs européens... Nous avons en tête l'acceptation du CETA et observons l'attitude de nos dirigeants face aux incongruités d'un possible accord avec le Mercosur.

Et puis voilà qu'une crise sanitaire, importée de Chine, met nos économies à genoux....Alors l'Europe se réveille, à moins qu'elle ne se révèle : elle met entre parenthèse sa rigueur budgétaire et embarque dans une unité, à priori improbable, ses 27 membres, crée de l'euro, invente un plan de relance et accepte - attendons la validation des parlements nationaux- de mutualiser ses dettes, y compris au profit des pays les plus éprouvés, Italie et Espagne en premier. Cette Europe du Sud jusque là montrée du doigt parce que peu vertueuse... Il n'en fallait pas plus pour que les défenseurs du fédéralisme, les héritiers des pères fondateurs, se prennent à rêver que, sous l'effet de la puissance de cette crise et la menace d'un effondrement de l'économie, l'impossible Union politique pourrait voir le jour... Ce fameux « moment hamiltonien de l'Europe » par référence aux Etats-unis, serrant les coudes entre états au sortir de la guerre de sécession...Nous n'en sommes pas là et ce n'est sans doute pas pour demain mais, en revanche, voici que renaît une véritable ambition et, qui sait, un vrai nouveau départ.

 

Ainsi en était-il, ce 16 septembre, du premier grand discours de la présidente de la Commission Ursula Von der Leyen. Amorcé et terminé, brièvement en français, mais en anglais pour l'essentiel et en allemand bien sûr . De ce long exposé qu'il faut relire attentivement et dont les télés en continu trop occupées à leurs salades - pardon à leurs sapins – n'ont guère fait cas, on retiendra le ton, résolument offensif , sur le mode l'Union n'a pas peur du changement et peut s'asseoir sur la clause dérogatoire générale, comme elle l'a fait pour la première fois de son histoire, face à crise économique. Et d'enfoncer le clou, en annonçant que la Commission va présenter un cadre pour que les Etats membres instaurent un salaire minimum.

Alors, voici qu'apparaît la grande ambition dont on comprend que cette présidente allemande a l'intention de l'incarner : « le pacte vert pour l'Europe ». Comprenons qu'il n'y est pas seulement question de faire passer de 40 à 55% l'objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2030 et, ainsi, de nourrir l'ambition de faire de l'Europe « le premier continent climatiquement neutre d'ci à 2050 », mais d'engager « une modernisation systémique de l'économie, du continent ». Symbole de cet engagement : la volonté affichée de lever 30% des fameux 750 milliards du plan de relance par le biais « d'obligations vertes » ; les premières d'ailleurs étant initiées par l'Allemagne, à hauteur de 11 milliards pour lancer d'ici la fin de l'année des projets. Autre annonce : la création d'une « identité européenne sécurisée » que l'on espère voir aboutir comme alternative à la soumission aux Gafa, comme outil au bénéfice du développement des entreprises, sur un continent qui ne tire pas tout le profit d'un potentiel de données considérable.

Ces prochaines semaines vont d'ailleurs être importantes à suivre de près, car des questions trop longtemps laissées de côté, comme l'immigration et le fonctionnement de l'espace Schengen doivent être remises à plat : quelle doctrine commune peut-on définir pour l'accueil et en particulier le droit d'asile qui divise, aujourd'hui, et ne combat pas les trafics ?  Ecoutons cette présidente : « Nous prévoirons un lien plus étroit entre l'asile et le retour. Nous devons établir une distinction claire entre les personnes qui ont le droit de rester et celles qui ne jouissent pas de ce droit. Nous prendrons des mesures pour lutter contre les passeurs, pour renfocer les frontières extérieures, pour approfondir les partenariats extérieurs et pour créer des voies légales d'accès »... Et cette référence aux terribles épisodes de l'île de Lesbos : « les images du camp de Moria nous rappellent douloureusement que l'Europe doit agir dans l'unité » Acceptons-en l'augure.

L'Europe, tant vilipendée, et dont on oublie de rappeler tout ce que nos territoires lui doivent, avec une gestion décentralisée au niveau de nos Régions, a décidé, sous la présidence d'Angela Merkel avec le soutien résolu de la France, de relever le défi  d'une crise historique dont nous n'avons pas fini de mesurer les conséquences. Notre devoir consiste à redoubler d'attention pour suivre ce nouveau départ.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
9910
Aimé par vous
10 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires