Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale




- Publicité -
  • 25/10/21 | Mont-de-Marsan : Une enquête pour accélérer transition écologique

    Lire

    Afin d'associer tous les acteurs du territoire à la transition écologique et de pouvoir mettre en œuvre les actions les plus efficaces, Mont-de-Marsan Agglo a lancé 2 enquêtes publiques. Les habitants et les entreprises ont jusqu'au 15 novembre pour y répondre. Début décembre, après avoir récolter les avis de tous sur les projets et les idées d'actions, plusieurs ateliers de concertation seront organisés afin de co-construire la stratégie de transition écologique. Les enquêtes sont disponibles sur le site de l'agglomération.

  • 25/10/21 | Une ressourcerie à Uzerche

    Lire

    L'association « Aux Pas Perdus » à Uzerche en Corrèze a pour objectif de contribuer à la mise en place d'actions de gestion des déchets en intégrant le réemploi depuis 2017. Les membres de l'association ont décidé de créer une ressourcerie afin de réduire les déchets et leurs coûts de traitement et ainsi développer les filières locales de valorisation. Cette nouvelle activité va permettre de créer 4 emplois. Pour les aider dans cette démarche, la Région a décidé de les soutenir à hauteur de 43 450 €.

  • 25/10/21 | Challenge Positif 2021 c'est parti !

    Lire

    Eurekatech et Grand Angoulême ont lancé le 7 octobre la 2ème édition du Challenge Positif. Ce concours, à la fois local et programme d'apprentissage des techniques de l'entrepreneuriat innovant, ambitionne de détecter et de développer des projets à vertue positive pour le territoire et les habitants. Tout le monde peut déposer jusqu'au 10 novembre un projet innovant sur le site d'Eurekatech. A partir de décembre, les lauréats bénéficieront d'un programme pour apprendre les techniques de l'entrepreneuriat innovant.

  • 22/10/21 | GPSO: pas de concomitance pour Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, mais presque

    Lire

    Guy Kauffman récemment nommé directeur de projet des LGV nouvelles était invité à la session plénière du Département des Landes ce vendredi. Face à la question du phasage des travaux des lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, au sein du GPSO, il a esquissé une réponse: "Le préambule du plan de financement va sans doute proposer que l'on enchaîne les travaux sans poser la pioche entre les 2 lignes. Le préfet coordonnateur a bien compris cette demande unanime des collectivités".

  • 22/10/21 | Bus à haut niveau de service à Périgueux : une expérimentation dès le 25 octobre

    Lire

    Le Grand Périgueux va réaliser des aménagements rue du Président Wilson, place Bugeaud et place Francheville, à Périgueux, pour permettre la circulation de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Ils feront l’objet d’une expérimentation grandeur nature du 25 octobre au 26 novembre pour en valider la faisabilité avant de les engager. Le dispositif s’appuiera sur une trentaine de postes d’enquête, captant l’origine et la destination des véhicules et 24 points de comptage automatique. Il permettra d’évaluer la répercussion des aménagements envisagés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Face à la crise sociale quelle stratégie ?

Pascal Demurger, le directeur général du groupe MAIF, de cette grande mutuelle de Nouvelle-Aquitaine qui fait la prospérité de Niort, le rappelait lors de l'ultime rencontre des Tribunes de la Presse, consacrée à «  L'entreprise, ennemie des Lumières ? », ce week-end à Bordeaux : entre 1989 et maintenant, le salaire d'un patron du CAC 40 est passé de 40 à 240 fois le montant du SMIC ( les chiffres 2018 connus avancent 277 fois). Ce simple rappel, à l'heure où un large sentiment prédomine dans la société française, celui de l'injustice fiscale qui a pris au moins autant de place dans le déclenchement de la révolte des Gilets Jaunes avec la quasi suppression de l'Impôt sur la Fortune que la fameuse taxe sur les produits pétroliers, ne peut que mettre en évidence la relative vacuité du pouvoir politique face à la crise sociale qui déchire notre pays.

Car n'en doutons pas elle est là et ce ne sont pas les quelques dix milliards créés pour tenter de la désamorcer qui suffiront à la surmonter ni même à l'apaiser. Le mal français est multiforme et il est ressenti d'autant plus rudement que les réformes, déjà mises en œuvre ou avancées par le pouvoir exécutif, rompent ou écornent ce qu'il était convenu d'appeler le modèle de protection sociale cité en exemple et dont l'avènement, au lendemain de la guerre sous les auspices du Conseil National de la Résistance, servait de référence.

La Sécurité sociale serait-elle menacée nous objectera-t-on ? Comment répondre à pareille interrogation en ignorant l'état de la société et ce sondage publié par le journal du Dimanche de ce 17 novembre  selon lequel 63 % des Français disent avoir renoncé à se faire soigner dont 45% en raison de difficultés financières les jeunes, les habitants des zones rurales ou les handicapés...Quels chiffres autres que ceux-là pour illustrer le grand malaise des personnels de l'hôpital, médecins y compris que l'on a vu, ici et là, défiler ces jours-ci parce qu'il est de plus en plus rude de faire face, notamment dans les services d'urgence débordés ou viennent échouer ces Français, qui se tournent vers le service public comme une évidence... Dans l'urgence, et sans jeu de mots, Emmanuel Macron en rappelant « l'héritage », charge son premier ministre de répondre avec « des décisions fortes »... Attendons. Une autre réforme dont le premier acte voit le jour ces jours-ci, celle de l'assurance chômage, soulève beaucoup d'inquiétude et en particulier parmi les personnes qui vont d'un emploi précaire à l'autre ; voulue pour cause de déficit de l'Unédic elle ne peut cacher l'obligation de faire sortir de l'indemnisation des milliers de gens et de les pousser vers la recherche d'un emploi ou l'acceptation du premier travail qu'on leur propose. Heureusement Muriel Pénicaud la ministre du travail nous annonce une «  vraie révolution »....un site internet et une application mobile qui « vont permettre à notre pays d'entrer dans une société de compétences »... Acceptons-en l'augure tout en soulignant que beaucoup de compétences existent déjà et, qu'à l'époque où la crise sociale est, de façon parfois excessive, assimilée à une manière de fracture territoriale, l'Etat devrait être beaucoup plus attentif au maintien de Centres d'apprentissage en milieu rural, ce qu'Alain Rousset rappelait aux Tribunes, plutôt que de dessaisir les collectivités de cette compétence si importante.

 

Au fond et ce qui est frappant dans l'état actuel de l'offre politique pour répondre à la crise c'est qu'elle ne parvient pas à concevoir et élaborer une stratégie qui fasse écho à la crise profonde que nous connaissons. Cela a été fortement évoqué lors des Tribunes de la Presse, y compris pour évoquer l'importance que la planification a joué dans la France des lendemains de la guerre. Nous étions en reconstruction, en route vers les Trente glorieuses avec une économie qui tournait à plein. Et pourtant nous étions capables et prenions le temps de concevoir une politique d'aménagement du territoire et d'anticiper des évolutions. Nous ne connaîtrons plus ces temps d'économie galopante. A l'heure où l'urgence climatique nous oblige comme jamais, où l'on théorise la décroissance, ne serions-nous plus aptes à échapper à la seule réponse néo-libérale ? A mettre en mouvement une société et un peuple que les seules conventions citoyennes ne peuvent associer au débat sur l'avenir ? Il est temps d'engager le grand chantier stratégique dont la France a besoin.

 
What do you want to do ?
New mail

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
6916
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires