aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info



- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Heureusement revoilà le soleil et les sous-bois nous appellent...

Ouf ! le soleil est revenu… et même s’il fait moins chaud qu’au Cercle Polaire ou en Ukraine nous retrouvons nos couleurs. La nature et nous. Des verts en ces premiers jours de juin qui nous rappellent que nous sommes bien au printemps. Cette saison qui nous réapprend l’humilité tant la nature, toute occupée à renaître, se projette dans l'espace, avec une force inégalable. Peupliers qui s’envolent, indifférents au vent venu de l’est et regardent avec un rien de condescendance ces chênes trapus qui étalent leur puissance. Pins maritimes croisés, ces jours-ci, en traversant la forêt landaise que nous n’avions pas vu aussi fringants et empressés à croître depuis longtemps. Tilleuls qui guettaient le premier vrai soleil, celui qui réchauffe leurs boutons floraux presque impatients d'éclore...

Cette fois, et les météorologues nous l'affirment, le printemps décolle, juste à temps pour nous entraîner à marche forcée vers l'été. Pour autant, n'oublions pas que toutes ces eaux accumulées, celles qui grossissent la Garonne et les rivières qui sortent de leur lit, les neiges frâichement tombées sur nos Pyrénées, nous promettent sans doute des moments de forte amplitude, des orages et des secousses climatiques. Une leçon de choses renouvelée qui nous apprend la modestie.

Cette digression, sur le mode du temps improbable, est à nos yeux paradoxalement réjouissante. Elle nous dispense des affirmations péremptoires et du flot ininterrompu de nouvelles qui n'en sont pas vraiment. Les dernières, sportives celles-là, seraient pourtant plutôt plaisantes... Par exemple, cette victoire des Girondins de Bordeaux qui brandissent leur Coupe de France sur les Bords de Garonne, le jour de la fête du fleuve, le succès aussi de leurs cadets qui ont gagné leur Coupe et laisse espérer qu'ils grandiront sur place, si le club sait les retenir, plutôt que de les voir s'échapper vers d'autres horizons pleins de fric. Vain espoir dira-t-on quand un milliardaire russe achète Monaco et débourse 60 millions d'euros pour une star brésilienne. Et quand le Qatar s'offre le PSG comme passeport de respectabilité.

L'argent fou, dans le sport dit de haut niveau, est plus fou que jamais; il étale son indécence avec la bénédiction des médias télévisuels au centre de la boucle. Et, même s'il est réjouissant que Castres ait gagné le titre de champion de France de rugby contre Toulon, tentons de résister aux clichés de la victoire de David contre Goliath, car le fric dégouline aussi sur le rugby sans que la qualité du jeu en soit pour autant rehaussée. Mais, il est vrai que dans cette société, chaque jour plus brutale, où le combat devient un critère de réussite absolu, le rugby obéissant aux oukases des networks, ceux de l'empire Murdoch, a changé ses règles pour s'apparenter à un sport de combat. Soyez attentifs à ce que véhicule, à ce propos, la langue anglaise. Songeons à ce fameux "pick-and-go", séquence de cache ballon, caricature parfaite du non jeu qui désespère les amoureux de cet ovale qui devrait pourtant vivre, de main en main, sur toute la largeur du terrain. C'est le temps des gros bras, celui de l'ennui aussi, le plus souvent.

Tentons de résister aux clichés, aux métaphores vite dites et aussitôt oubliées. Elles font le buzz: rions-en! Et partons explorer la nature et les sous-bois. Les premiers cèpes sont de sortie; ils mettent leur chapeau et, avec le soleil et la chaleur, ils pourraient bien tromper notre vigilance.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
360
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
millet | 03/06/2013

et oui la nature finalement gagne toujours le combat et tout l'argent des mondes n'y fera rien, même demain ! alors soyons sages et après l'affrontement viril, mais respectueux et gratuit, autour d'une conquête de ballon incertaine, trinquons au renouveau autour d'une fricassée de cèpes cueillis dans le frais du matin à l’abri des regards cupides, et soudons là des amitiés sans prix!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires