Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

12/12/19 : En raison de conditions météo de forte tempête et de vagues de submersion, le Conseil départemental des Pyrénées atlantiques a décidé de fermer la route de la Corniche entre Ciboure et Hendaye jusqu'à samedi.

12/12/19 : Météo-France a placé la Dordogne en alerte orange pour vents violents et en alerte jaune pour pluie inondation. Des rafales de vent pouvant atteindre 90 à 100 km/h et des averses soutenues sont attendues en seconde partie de nuit.

12/12/19 : La CR 47 appelle les professionnels de l’agriculture et citoyens à soutenir l’agriculteur Vincent Rigo "attaqué en justice pour une non mise en conformité du déversoir de crue rehaussé de 40 cm » à se rassembler le 18 déc à 8h30 au TGI d’Agen

11/12/19 : MeteoFrance a placé la Nouvelle Aquitaine en vigilance jaune vents violents avec des risques de submersions, notamment en Pays Basque et dans les Landes. Des rafales à 95 km/h et 85 km/h sont attendus à respectivement à La Rochelle et à Hendaye.

10/12/19 : Charente-Maritime : 2300 personnes ont manifesté aujourd'hui à La Rochelle, 1100 à Saintes et 700 à Rochefort, selon la préfecture.

10/12/19 : La Rochelle : Entre 16h et 17, les bretelles de sortie de la rocade à Lagord avaient été fermées dans les deux sens par précaution. Les manifestants sont restés sur leur parcours. La manifestation est désormais terminée et la circulation normale.

10/12/19 : A Poitiers, mobilisation moins importante ce mardi après-midi contre la réforme des retraites. Le cortège est parti de Rebeillau à 14h pour rejoindre la Porte de Paris. Selon la police, il y avait 2 900 manifestants, la CGT en recensait 7 à 8 000.

10/12/19 : La CGT revendique plusieurs opérations de coupure de courant en Haute-Vienne : la préfecture, 2 banques, le magasin FNAC et le secteur Libération à Limoges.

10/12/19 : A Agen, 3000 personnes ont participé à la manifestation contre la réforme des retraites. Ils étaient 2000 à Bayonne et 5000 à Limoges (chiffres police).

10/12/19 : A Guéret, dans la Creuse, les quelque 300 participants à la manifestation contre les réformes, ont circulé sur une zone commerciale donnant lieu à des blocages partiels aux ronds-points.

10/12/19 : Entre 9 et 10 000 personnes ont participé ce mardi 10 décembre à la manifestation contre la réforme des retraites à Bordeaux, à la veille du discours du Premier Ministre Edouard Philippe ce mercredi 11 décembre à midi.

10/12/19 : A Pau, le cortège des manifestants a suivi ce 10 décembre le même parcours que jeudi dernier mais le nombre de participants est peu ou prou divisé par deux ce mardi. Entre 4000 et 6000 manifestants, contre environ 10 000 jeudi dernier.

10/12/19 : Dans l'académie de Poitiers, les taux de participation à la grève du 10 décembre sont moins importants que ceux du 5 décembre. Ce mardi, 14,29 % des enseignants sont grévistes (1er degré 11,80 %, 2d degré 19,57 %) et de 3,81 % des autres personnels.

10/12/19 : Beynac : la cour administrative d'appel de Bordeaux vient de confirmer l'annulation des travaux du contournement. Le Département de la Dordogne doit procéder à la démolition des éléments construits et remettre le site en état dans un délai d'un an.




- Publicité -
  • 12/12/19 | Intempéries : le Sud-Ouest en orange

    Lire

    14 départements du Sud-Ouest ont été placés en vigilance orange pour le risque de vents violents jusqu'à ce vendredi. "Le vent d'ouest à nord-ouest souffle fortement sur le littoral (vitesses moyennes de 50 à 70 km/h et rafales de 90 à 110, voire 120 km/h", précise une alerte de la préfecture de Gironde. D'importantes vagues sont prévues sur le littoral, qui reste en alerte orange "vagues-submersion". L'estuaire est lui en vigilance jaune pluie-inondation.

  • 12/12/19 | Bordeaux Rock, et de 16 !

    Lire

    Bordeaux Rock, le rendez-vous hivernal des musiques éclectiques et électriques de la capital girondine revient pour une 16ème édition du 22 au 25 janvier 2020 avec à l'affiche : le shoegaze (rock alternatif) des anglais de RIDE, l’EBM de Nitzer Ebb, ainsi que les live de 2 groupes français, Rendez-Vous et Frustration. Au programme également, plus de 20 groupes bordelais seront à découvrir lors de l'incontournable soirée Rock en ville, le 23 janvier, ou encore pour finir le festival en beauté, une nuit à s'agiter sur le dancefloor avec Romare et Demuja aux platines.

  • 12/12/19 | Les Motards en colère pour la bonne cause

    Lire

    Nouvelle édition de la balade des pères Noël organisée par la Fédération Française des Motards en Colère 47 au profit des Restos du Cœur dimanche 15 déc à 13h30 au gravier à Agen. Cette année encore la FFMC du 47 lance un appel à la générosité auprès des motards pour récolter des dons pour les plus démunis. Ainsi, chaque motards ou passager devra venir déguisé en père Noël avec un cadeau neuf non emballé.

  • 11/12/19 | Noël: les libraires de la région vous conseillent !

    Lire

    Pour la 2ème année, les libraires indépendants et passionnés de Nouvelle-Aquitaine ont sélectionné leurs coups de cœur de Noël et regroupé au sein d'un catalogue dédié plus de 100 livres à offrir ou à s'offrir. Une sélection pour tous et pour chacun en littérature, mais aussi jeunesse, BD, etc. Le catalogue "Noël en librairie indépendante" est distribué gratuitement dans plus de 100 librairies membres de l’association, de Limoges à Biarritz, en passant par La Rochelle, Pau, Bordeaux, Poitiers... mais il peut aussi être feuilleté en ligne !

  • 11/12/19 | Bordeaux vous est contée à l'Espace Mably

    Lire

    La maison d'édition Les Dossiers d'Aquitaine, organise du 12 décembre au 12 janvier, l'exposition "Bordeaux leur doit sa liberté d'esprit". D'Ausone à Mauriac en passant par Aliénor d'Aquitaine, Vital Carles ou encore les députés girondins, l'exposition regroupant à l'Espace Mably, à Bordeaux, de nombreux tableaux, documents, vidéos, biographies, cartes postales, livres et albums, retrace 2000 ans d'histoire bordelaise. Une histoire à travers les personnages qui se sont engagés pour que vivent libres Bordeaux et la Guienne (l'Aquitaine). Ouvert tous les jours de 13h à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Humeurs d'automne : Des petits bonheurs en guise de consolation

Automne ? Est-ce vraiment le mot qui convient alors qu'à l'abri du soleil, plein sud, il fait 27 ° ce 12 octobre à 15h30... L'automne quand même puisque dans les champs alentours les coulemelles déploient leurs larges ombrelles, que les rosés des près naissent sous la fraîcheur des pommiers et que quelques cèpes consentent à sortir au pied des châtaigniers, malgré les sous-sols toujours durcis par la sécheresse. Bonheur de ces rendez-vous avec la nature qui sait être généreuse surtout quand on la respecte. Il sera bien temps de recevoir l'hiver pourtant si important pour le repos des sols ; on nous l'annonce particulièrement froid ; il faut dire que nous ne savons plus trop à quoi cela ressemble tant sous nos contrées nous ne connaissons plus de véritables hivers. De ceux du type 56 par exemple où la vigne gelait et nos vélos dérapaient sur les routes verglacées qui conduisaient à l'école.

Bonheur de cette lumière d'octobre qui avive le doré de la pierre de taille et fait resplendir la palette des feuillages, le roux et le vert las du marronnier d'Inde qui perd ses fruits avec fracas, le pastel de la vigne vierge qui ne lâche rien, le vert sombre du figuier qui met ses derniers fruits après nous avoir régalé deux mois durant !

Oui, il faut bien cette somme de petits bonheurs pour nous consoler des malheurs du monde. Ce très grand malheur des kurdes trahi par cet abominable Trump et écrasé par le nouveau sultan, cet Erdogan qui embastille les journalistes et ne peut supporter l'idée que des femmes portent les armes pour se défendre.

Ce malheur des kurdes qui, plus que jamais, fait éclater au grand jour l'impuissance de l'Europe, de cette Union Européenne réduite à des condamnations quand son strict intérêt, s'il n'était question que de cela, devrait la conduire à soutenir un peuple qui s'est engagé, au-delà de tout, contre le djihadisme et Daesh. Notre Europe qui s'offre une manière de crise de nerfs institutionnelle avec le rejet par le Parlement européen d'accepter la candidature de Sylvie Goulard au poste de Commissaire. Un échec pour Emmanuel Macron qui, malgré les mises en garde après son court passage au gouvernement, suite à ce qu'il est convenu d'appeler l'affaire des emplois présumés fictifs des eurodéputés du Modem, a misé sur l'assentiment de la présidente allemande de la Commission européenne qu'il a imposée, Ursula von der Leyen. Et voilà l'hôte de l'Elysée dans l'obligation de nommer quelqu'un d'irréprochable et compétent. Preuve vient d'être apportée, en tout cas, au-delà du camouflet adressé au président français, que le parlement européen semble vouloir jouer pleinement son rôle. Quant au leadership dont l'Union a pourtant le plus grand besoin et qu'Emmanuel Macron convoitait il est mal en point .

 

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
4068
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires