Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées




Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Humeurs d'automne: Le temps des saveurs et d'un rappel historique

Maintenant que l'automne est là il faut honorer sa venue. Certes nous avons tous ressenti, ce week-end, qu'il avait plutôt la douceur, et même davantage, de l'été indien mais comment s'en plaindre après un été, le vrai celui-là, si souvent à géométrie variable. Au passage, ayons une pensée pour les viticulteurs qui, ici et là, ont dû précipiter la vendange à cause des pluies de ces deux dernières semaines alors que déjà beaucoup devaient faire face aux conséquences des journées de gel du mois d'avril dont on commence à mesurer les conséquences, très lourdes, pour la récolte 2017. Mais ainsi va le lot d'une agriculture qui a appris à vivre, et parfois même à mourir, avec les aléas climatiques, à moins qu'il ne s'agisse des "caprices de la nature"

Donc l'automne est là et il sera chaud pour quelques jours. Autant en profiter pour aller explorer quelques coins à cèpe, de par chez moi, même si nous sommes moins gâtés que nos voisins de l'autre côté de l'estuaire, les Médocains. En attendant, une belle surprise nous attendait ces jours-ci: la poussée à nos yeux quelque peu précoce des coulemelles et de leurs larges chapeaux à écailles beige et blanc; un champignon moins prestigieux que notre bolet à tête noire mais dont il est possible de se régaler et qui, lorsqu'il rend doucement son eau, exhale des parfums délicieux. Et puis au verger, en cette année de fruits jamais connue jusque là, les poires et les pommes sont en abondance fidèles au rendez vous des saveurs. La Louise Bonne, cueillie au fur et à mesure de son avancée en maturité, nous a offert en bouche une manière de velours; la Reine des Reinettes est abondante et sucrée, à peine devancée par la si délicate Transparente de Croncels, voisine de la Calville Blanc et de la Fenouillet Aubert puisque tel est son nom, par la grâce du choix qu'une grande dame de notre région, Evelyne Leterme, fondatrice du Conservatoire Végétal régional, a fait de nommer ainsi cette variété de pomme dont les greffons lui avaient été offerts par un père dont je tiens la passion de l'arbre fruitier et du greffage. Occasion, d'ores et déjà, de noter sur notre agenda de cet automne, les 25 et 26 novembre, la fête de l'Arbre dans le magnifique verger de Montesquieu, tout près d'Agen, un rendez vous toujours bienheureux avec les "fruits retrouvés". Occasion, aussi, de suggérer à certaines enseignes de la grande distribution qui ont bien du mal à s'y mettre qu'au lieu de proposer à la vente des "pommes bicolores", il serait plus judicieux et instructif de les nommer, de faire connaître leur variété et ainsi de faire comprendre que l'identité d'un fruit est indissociable de sa culture, de ses qualités gustatives, de son temps possible de conservation. Gardons confiance cependant dans une région où l'on cultive la magnifique diversité des productions, à un moment de notre histoire collective où nombre de jeunes qui se lancent en agriculture le font, justement, avec cette envie de partager leurs choix avec les consommateurs.

Qu'on me permette simplement  de rappeler, ici, au moment où la phrase de trop de Jean-Luc Mélenchon suscite l'indignation - "c'est la rue qui a abattu les nazis" - le souvenir d'un long entretien avec Jacques Chaban-Delmas, à Ascain, en compagnie de mon confrère Pierre Veilletet. Chaban, délégué militaire de la résistance qui, aux côtés de Leclerc et de la 2° DB, dont De Gaulle a obtenu d'Eisenhower qu'elle entre en premier dans la capitale, sera un acteur important de la Libération de Paris. Chaban qui contribuera, avec l'entremise du consul général de Suède Nordling, dont le rôle de négociateur sera déterminant, à ce que le maréchal Von Choltitz, commandant de la place de Paris ne lance pas ses chars sur la Préfecture de police de Paris où l'insurrection, "d'une imprudence folle" confiera Chaban, à l'initiative des communistes et des gaullistes venait d'éclater. Avec le risque de destructions massives de la capitale. En l'occurrence, il ne s'agit pas de minimiser le rôle de la résistance et des mouvements qui la composent mais alors qu'un leader politique qui convoque si souvent l'histoire à la rescousse ose affirmer que "la rue a abattu les nazis" de rappeler que l'épisode décisif de la Libération de Paris, et de l'entrée du général de Gaulle dans la capitale, devait plutôt au sens du compromis d'une poignée d'hommes conscients des enjeux du moment qu'au soulèvement populaire.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
45333
Aimé par vous
5 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires