Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.




- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Humeurs d'été: Entre un bonheur d'eau et le cynisme de Ford

De l'eau ! De l'eau! Il n' a pas manqué de cris de joie, d'exclamations, de rafraîchissements prolongés sous une pluie régulière, de ces « bonnes pluies » comme on les nomme dans nos campagnes paysannes par opposition à ces bourrasques de vents d'orage et de pluie battante qui ne pénètre pas dans les sols damés, spécialement en ces temps de sécheresse majuscule. Ce constat souriant ne peut pas ne pas susciter, au-delà de l'anecdote, quelques réflexions en ces temps où, réchauffement climatique oblige, la question de la ressource en eau, spécialement dans des régions comme les nôtres, semble chaque jour davantage au cœur de la vie économique et sociale. Et du chantier qui s'engage par ailleurs sur un autre modèle de développement et des usages. En Nouvelle-Aquitaine comme en Occitanie, dans ce grand « Bassin Adour Garonne » qui était l'objet, voilà quelques jours au Conseil régional, de présentations et études prospectives alarmantes.

 

Qu'y a-t-on entendu ? Que, le 11 juillet dernier, 29 arrêtés de restriction de consommation d'eau étaient en vigueur dans 19 départements du bassin Adour-Garonne ; 6 nouveaux départements ayant pris ces mesures suite au temps chaud et sec de la première décade de juillet. Et encore ceci : à l'horizon 2050 un déficit de 1,2 milliards de mètres cubes serait envisagé « si nous ne modifions pas nos usages et manières de faire ». « Nous consommons actuellement 2,4 milliards de mètres cube par an. Le déficit serait donc égal à 50% de notre consommation d'aujourd'hui alors qu'il y aura 1,5 millions d'habitants en plus et qu'avec la hausse des températures, végétaux, animaux et humains voudront consommer encore plus d'eau. Deux tiers des départements sont à cette heure en alerte. C'est une situation relativement inédite à la mi-juillet ... » Ces rappels, en manière d'avertissement, au lendemain de l'arrivée d'une pluie bienfaisante qui ne règlera en rien l'importance de la sécheresse, doivent aider à une prise de conscience générale car personne ne peut s'exonérer de sa propre responsabilité dans le bon usage de cet élément essentiel à la vie, à la biodiversité, qu'est l'eau.

Coup de gueule ? On permettra à un journaliste qui a été témoin des conditions dans lesquelles Ford a choisi d'installer son usine de boîtes de vitesse à Blanquefort, il y aura bientôt 50 ans et de la bataille politique à laquelle elle avait donné lieu, de souligner le gâchis qui découle de la fermeture, certes prévisible, mais brutale dans la forme, de son usine bordelaise. Le cynisme d'une multinationale dont le management, à la différence de ce que nous connûmes dans les années 70, s'est voulu totalement étranger à la ville, au territoire, ou elle a connu le succès et une manière de fidélité ouvrière dont la productivité était le marqueur. Et ce n'est pas parce qu'un plan social a été négocié que le jugement que l'on peut porter doit être nuancé...Signe des temps dira-t-on à l'heure où le commerce mondial, qui s'éloigne des généreux principes initiaux de l'OMC, est à  l'image de l'exacerbation des rapports de force géopolitiques. De la brutalité de l'Amérique de Trump -America first- et de cet autre impérialisme prédateur que déploie la Chine. Encore n'a t-on peut être pas connu le pire de ces alliances entre nationalisme et libéralisme pur et dur...Une raison supplémentaire pour espérer que l'Union Européenne et sa gouvernance nouvelle vont être capables de s'entendre, non seulement pour résister mais aussi pour apporter des réponses coordonnées en matière économique, sociale, environnementale à cette hyper concurrence dévastatrice.

 

 

 

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
1951
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires