Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.




- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Humeurs d'été...non de rentrée : Fini on ne rigole plus et surtout pas sur C News

Bon c'est entendu : tous habités par le plus grand civisme. Je vais donc oublier ces bien jeunes encore, et quelques uns qui le sont moins, qui étanchent leur soif force bières et côte à côte, en ces jours d'été, pardon de rentrée, à deux pas du supermarché. Et qui s'adonnent à ce plaisir en partageant assurément plus que des pintes, quelques milliers de gouttelettes qui vont bien avec. Ils ignorent assurément la définition que le simple Larousse de poche donne du mot distanciation : « Recul pris par rapport à un événement ». Autant dire que le premier ministre, dont il est de bon ton de saluer la bonhomie, a encore du boulot pour que le message passe. Au moins montre-t-il l'exemple puisqu'en tant que « cas contact » avec le patron du Tour de France « covidé » il s'est obligé à travailler dans le seul périmètre de l'Hôtel Matignon.

En ce moment où l'épidémie redémarre fort, réfléchissons à la mise en garde de l'ami Axel Khan, le président de la Ligue contre le cancer qui n'est pas connu pour faire dans le sensationnel. Avec cinq de ses confrères il met en garde, dans le JDD : «  après la joie des retrouvailles de l'été il est temps de faire attention dans le milieu privé ; à mesure que l'épidémie progresse, la probabilité d'être contaminé dans ces lieux clos augmente. »

Pour tenter d'oublier et de comprendre ces scores considérables qu'affichent certains chaînes de télévision en continu, j'ai osé faire ce que je n'avais jamais fait : appuyer sur le bouton de l'une d'entre elles, très pointée du doigt, C News, pour la place qu'elle ouvre ou plutôt le boulevard qu'elle offre à Eric Zemmour, son chroniqueur vedette . Je ne savais pas que vendredi soir il donnait la réplique à Laurent Joffrin, l'homme qui ayant tourné la page de son métier de journaliste, et en l'occurrence de Libération, s'est mis en tête de réveiller sinon de rassembler les gauches en créant « Les Engagés » un mouvement qui ne renie pas la social démocratie.

 

Après s'être fait donner une courte leçon de journalisme sur le mode l'objectivité (!) est un leurre, Joffrin a tenté l'impossible, tâche d'autant plus délicate que l'animatrice de ces shows se contente quasiment de compter les points. Mais qu'allait-donc t'il faire dans cette galère ? Proposer une gauche alternative ? Battre le rappel des valeurs d'égalité, d'humanisme, oser défendre les droits des migrants ? Du pain béni pour Zemmour, et sans jeu de mots, puisque l'échange sur les origines de la France et son identité, a tourné entre Clovis, version Zemmour et Vercingétorix, façon Joffrin. Le rappel des racines chrétiennes de la France, le lien historique de l'Eglise et de la royauté : la voie était ouverte à la réhorique mitraillée du premier : la France du grand rassemblement et du grand déclassement est en route, Le séparatisme islamique est à l'oeuvre et les trente années passées de la gauche en seraient seules responsables. Au passage Zemmour ne craint pas d'affirmer que Macron est le fils spirituel de Rocard et Delors ( ! ) et que la gauche est soluble dans le macronisme. Face à cela l'ex-rédacteur en chef de Libération, qui n'était sans doute pas venu là pour cela, incarnait la figure de la victime expiatoire. De ces personnes qui croient encore que l'on peut, face au théologien de l'exrême droite, avoir un débat apaisé. La réalité est bien différente : On ne discute pas avec Zemmour : on le combat ailleurs qu'en venant sur une chaîne de télévision qui fait son business en s'appuyant sur les audiences qu'il génère. Ou, alors, on vient à sa rencontre en vraie complicité comme le fît, il y a peu, Michel Onfray, nouveau chantre du souverainisme et qui abrite ses racines de gauche derrière la revue qu'il a lancée, sans craindre de lui donner le titre de « Front Populaire ».

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
1745
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires