Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.




- Publicité -
  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

  • 14/01/21 | Le président de La Rochelle Université réélu

    Lire

    Suite au Conseil d’Administration du 12 janvier dernier, Jean-Marc Ogier a été réélu Président de La Rochelle Université. Président de l’université depuis 2016, Jean-Marc Ogier a été réélu face à Sylvain Marchand, Professeur des universités en Informatique. Le bilan de ces 4 premières années de mandat révèle une croissance des effectifs étudiants, une chute du décrochage en premier cycle universitaire et une augmentation du nombre d’étudiants à statut spécifique.

  • 14/01/21 | Le trophée Inclusif & Citoyen pour Grand Poitiers

    Lire

    Grand Poitiers a reçu fin 2020 le trophée Inclusif & Citoyen qui vient récompenser la Communauté Urbaine pour l’ensemble de ses démarches en matière de numérique et de participation citoyenne au travers de ses multiples initiatives. Il s’agit notamment de la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie territorial qui a réuni 1000 contributions et 4500 votes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Humeurs d'été: Résister à l'effondrement qu'on nous annonce inéluctable

Il y a des matins où l'on ressent comme une absolue nécessité le besoin d'écouter de la musique pour chasser ces insupportables bruits du monde alentour. Ces feuilletons d'été où nos démocraties, déjà bien fatiguées, vont d'une révélation à l'autre qui, d'ailleurs n'en sont pas toujours, sur le prix du homard et son improbable alliance avec le Pétrus de Jean-François Moueix, qui doit être bien désolé de la drôle de pub faite à ce trésor de chez nous. Alors, ce dimanche, j'ai choisi de laisser le soin au merveilleux Johannes Pramsohler de me faire voyager avec la complicité de Philippe Grisvard, entre Corelli et Handel. Doux et vifs à la fois leurs accords nous prennent par la main pour partir à la conquête des enseignements de Dame Nature. Allons-y : la brise, ce matin de 14 juillet est légère. Les enseignements sont là, à portée de nos yeux. Une grande sécheresse, attisée par un ensoleillement d'une rare puissance, investit nos campagnes et jardins et un filet d'eau nous rappelle que le ruisseau, au bas du village, est une rivière, affluent de l'Isle. Les sources se tarissent et le nombre des départements - Deux-Sèvres,Vienne, Charente-Maritime, Creuse - déjà contraints par des interdictions d'arrosage grandit face au grand défi du réchauffement climatique planétaire, peut-être le plus considérable, celui de la ressource en eau.

L'Agence Adour Garonne et ses représentants qui mettent leur grande compétence au service d'un état des lieux et de la définition d'une politique partagée, le rappelleront, ce mardi à Bordeaux, au Conseil régional, lors d'un comité de Bassin qui réunira autour d'Alain Rousset et Martin Malvy, les préfet et préfète d'Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine. Dans l'ordre des priorités de notre démocratie la gestion de l'eau qui est l'essence même du vivant, doit figurer au premier rang. Et il est heureux que l'Etat et les collectivités locales et territoriales relèvent ce défi.

D'ailleurs, n'en déplaise à quelques esprits chagrins, félicitons-nous qu'avec « Néo Terra » qui fait suite au diagnostic « d'Acclimaterra » que le bordelais Hervé Le Treut a piloté, la Nouvelle-Aquitaine vienne de lancer, la première en France, le très grand chantier d'une « feuille de route sur le chemin de la transition énergétique et climatique » Une série de onze ambitions qui participent d'un autre mode de vie, pour ne pas dire d'un autre modèle de développement. C'est, à nos yeux, un devoir que de s'en emparer et de ne pas céder à la tentation de cette "collapsologie heureuse" qui est dans l'air du temps et fait écho à l'un des mots dominants d'aujourd'hui : l'effondrement. Oui, l'effondrement de notre planète. Traduisons un peu trivialement : puisque, de toute façon, tout est foutu et qu'au mieux notre civilisation aura disparu dans deux ou trois dizaines d'années, vivons frugalement et jetons par dessus bord nos vieux habits. Propos de bobos ? Pas seulement; de gens généralement aisés, de citoyens aussi de plus en plus conscients. Jean-Marc Gancille, le co-fondateur de Darwin à Bordeaux, désormais installé à la Réunion, qui a publié au printemps dernier « Ne plus se mentir », un petit essai décapant l'écrivait en ces termes : « se libérer du superflu permet de cultiver sa créativité, de retrouver de l'autonomie, suppose de se tourner vers les autres pour faire face aux difficultés et encourage à coopérer pour mutualiser ce qui peut l'être. C'est une façon à la fois de reprendre le contrôle de sa vie et de créer du commun. » Et ceci avant d'ajouter : «  Tenons-le désormais pour acquis ; le réformisme et la démocratie actuelle ne sauraient mettre fin au mode de production capitaliste, à la tyrannie de la croissance, à l'impératif compétitif et à la dévastation des écosystèmes » puis de lancer ce cri : « Radicalisons-nous » ...Un appel dont nous sommes, quelques-uns et quelques unes à ne pas être sortis indemnes, après lecture.

Que l'ami Jean-Marc qui fait désormais partie de ceux pour qui la solidarité active avec le vivant, cette ultime tentative de sauver la biodiversité, est devenue une œuvre de vie et une façon « de sauver ce qui peut l'être et sauver l'honneur » accepte notre désaccord : pourquoi ne ferions-nous pas le pari qu'une démocratie vivante et décentralisée, dans un vaste territoire, soit en mesure, en moins de dix ans, de montrer l'exemple, de modifier la donne énergétique, d'accélérer les mutations agricoles en cours, d'imaginer les usines du futur, et, pourquoi pas, d'entraîner une large adhésion citoyenne? Et, ce faisant, de rendre possible ce que l'alliance objective des Etats cadenassés et du libéralisme sauvage  semble devoir interdire, à jamais.

 

La

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
4155
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires