Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.




- Publicité -
  • 08/07/20 | Mont-de-Marsan: 2 heures de parking offertes en soutien des commerçants

    Lire

    Du 7 juillet au 25 décembre décembre 2020, la Ville de Mont de Marsan met en place une opération spéciale stationnement : 2 heures consécutives offertes par jour sur voirie et dans les parkings clos Saint-Roch, Midou et Dulamon. Cette opération a pour but "de soutenir les commerces du cœur de ville impactés par la crise sanitaire en facilitant l’accès au centre-ville pour les usagers, tout en soutenant leur pouvoir d’achat". Pour en bénéficier les automobilistes doivent tout de même prendre leur ticket à l'horodateur.

  • 08/07/20 | Des questions juridiques ? Les notaires vous répondent en "MP"

    Lire

    La Chambre des notaires de la Gironde lance une opération inédite via Messenger sur leur page Facebook. Jeudi 9 juillet de 17h à 19h, les notaires girondins répondent en direct aux internautes aux questions juridiques qu’ils se posent en matière immobilière, de droit de la famille ou de l’entreprise. Comment ouvrir une succession ? Signer un testament ? Conclure un contrat de PACS ou de mariage ?... Les notaires, par message privés, apporteront des réponses concrètes sur le quotidien ou les projets futurs. Adresse de la page Facebook de la Chambre : https://www.facebook.com/ChambredesNotairesdelaGironde

  • 08/07/20 | Appel à volontaires pour la restauration de la ferme de Chey (79)

    Lire

    Du 13 au 17 juillet et du 20 au 24 juillet, la ville de Niort offre la possibilité à 16 jeunes de 14 à 17 ans de participer à la restauration de la ferme de Chey. La Ville recherche de jeunes candidats motivés intéressés par les métiers de la pierre et du bois. L’après-midi sera consacrée à des activités de loisirs pour les jeunes volontaires.

  • 08/07/20 | Sécheresses : les acteurs du Bassin Adour-Garonne renforcent leur coopération

    Lire

    Face à la multiplication des épisodes de sécheresse, les acteurs de l’eau du bassin Adour-Garonne (l'Etat, le Syndicat Mixte d'Etudes et d'Aménagement de la Garonne, l'Agence de l'Eau, EDF Hydro Sud-Ouest) viennent de renouveler et de renforcer le contrat de coopération qui encadre la mobilisation des retenues hydroélectriques pour soutenir les débits de la Garonne. Conclu pour 2 ans, ce nouveau contrat prévoit la mobilisation de près de 70 millions de m3 d’eau, soit 36 % de plus que le contrat précédent.

  • 07/07/20 | Le Département de la Haute-Vienne, partenaire du “Chèque solidarité tourisme"

    Lire

    Le Département de la Haute-Vienne s’engage, aux côtés de la Région et de l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances), pour mettre à la disposition des familles les moins aisées des chèques-vacances, utilisables cet été en Nouvelle-Aquitaine. D’une valeur minimum de 65 € par personne et jusqu’à 260 € pour une famille en fonction de sa composition, ils seront distribués aux foyers éligibles qui en feront la demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Humeurs de mai: le temps des oiseaux

Bon, au moins la nature va bien. Elle va bon train comme le beau tilleul du jardin à l'ombre si bienfaisante les jours de grande chaleur; il met ses premières fleurs et les abeilles n'ont pas tardé à les butiner après avoir montré beaucoup d'entrain sur les fleurs de pommier. Le printemps suit son cours avec, cette année encore, des signes de précocité comme en témoigne, ici et là, la floraison de la vigne qui laisse augurer les premières vendanges dans la seconde quinzaine du mois d'août. Encore sommes-nous plutôt chanceux en Nouvelle-Aquitaine où il a beaucoup plu et parfois avec excès, surtout au sud, au regard des régions de l'est du pays.

Las, la déception est au verger où les fortes pluies continues ont contrarié la formation des petits fruits, prunes et pommes notamment. Rien qui ne dissuade pour autant les merles de s'attaquer aux bigarreaux reverchon, à peine ont-ils commencé à rosir. Toujours aussi voyous ces merles qui ne craignent pas grand chose, vous toisent avec aplomb et filent en rase motte se planquer vers la première bouillée de seringas . Biodiversité oblige, ils nous manqueraient s'ils n'étaient là pour se moquer de nous. Mes préférences vont, et de loin, à ce minuscule rouge gorge familier, ce passereau voyageur, qui aime bien nicher au creux des murailles et ne craint pas de s'approcher au plus près, avec l'espoir de trouver quelques miettes de pain. Dommage que les hirondelles aient délaissé, de longue date, les nids qu'elles retrouvaient chaque printemps sous les granges ; elles se regroupent à proximité des marais, des prairies naturelles, des milieux humides propices à leur nourriture et éloignés des épandages chimiques. Est-ce un effet de moins de bruit en ces temps de confinement ? de moins de pollution ? Toujours est-il que les oiseaux occupent l'espace dans une manière de mouvement qu'on ne leur connaissait pas forcément.

Ces observations nous renvoient à ce qui, de plus en plus, apparaîtra comme essentiel à notre commune humanité: la connaissance et le respect du vivant. Cela suppose à la fois une éducation des sciences naturelles, dès l'école élémentaire, et la multiplication des contacts avec les lieux où l'observation de la faune, dans sa remarquable diversité, est possible. Ils ne manquent pas dans la plus grande région de France.

L'autre grand défi à relever est pour beaucoup entre les mains de l'agriculture, de ses évolutions et du soutien qui peut lui être apporté, en particulier par le biais d'assurances, de la recherche aussi, pour qu'elle progresse dans la conduite de ses façons culturales, tout en conservant un niveau de production qui lui permette de vivre. Une véritable prise de conscience est en cours  et l'agroécologie n'est plus un gros mot; les débats de la semaine agricole qui ont eu lieu ces jours-ci, via le digital, l'ont mis en évidence.

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2472
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires