Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

17/01/20 : Ce 17 et 18 janvier, le parc des expositions de Poitiers accueille le Salon du lycéen et de l'étudiant. Durant ces 2 jours, les visiteurs pourront venir à la rencontre des acteurs de la formation et de l’orientation de la Région.

16/01/20 : Charente-Maritime: Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports visitera l’entreprise STELIA-Aerospace à Rochefort ce vendredi à 15h.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : Le Premier ministre Edouard Philippe a qualifié aujourd'hui de "baroque" la présence de deux ministre du gouvernement en lice pour les Municipales de Biarritz. Il donne quelques jours à Didier Guillaume et Jean-Baptiste Lemoyne pour se mettre d'accord?

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

15/01/20 : Dordogne : Le maire de Nontron Pascal Bourdeau, âgé de 59 ans, (PS) a annoncé qu'il ne briguera pas de second mandat. Il se dit fatigué par ce mandat très exigeant. Pascal Bourdeau demeure vice-président du Conseil départemental.

14/01/20 : Thomas Cazenave, candidat LREM aux élections municipales de mars prochain à Bordeaux, recevra Stanislas Guerini délégué général du parti, le jeudi 16 janvier.

14/01/20 : 6ème édition du Colloque KLAUS, ce samedi 18 janvier de 9h à 13h, au Pavillon de l'écomusée de Marquèze où chercheurs, techniciens du Parc, acteurs de la filière forêt et élus proposeront des échanges et des débats sur le thème de la forêt et de l'eau.

14/01/20 : A Bordeaux, CGT, FSU et Solidaires et les collectifs de lutte girondins appellent à une marche aux flambeaux le mercredi 15 janvier qui débutera par un rassemblement place Stalingrad à 18h30 pour se terminer Place de la Victoire par un Bal populaire.




- Publicité -
  • 19/01/20 | Brive-La-Gaillarde retrace la Grande Guerre

    Lire

    "Les mercredis de Michelet" reviennent le 22 janvier 2020 à 14h30, au Centre d'études et musée Edmond-Michelet à Brive-La-Gaillarde. Le Chemin des dames qui a été le théâtre de batailles meurtrières pendant la première guerre mondiale, sera le cœur du thème de la conférence. Intitulée "vie et mort au chemin des Dames" elle sera donnée par Alain Michel, le spécialiste de la Grande Guerre. Il retracera lors de la conférence ce qui fut le quotidien des soldats et des civils durant la Guerre 14-18 en abordant des sujets souvent méconnus.

  • 19/01/20 | Coup de pouce de Bio Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Une hausse de 21% des ventes de produits phytosanitaires en France pour 2018, face à ce constat alarmant la fédération Bio Nouvelle-Aquitaine réagit, regroupant des agriculteurs et des professionnels impliqués pour la transition vers une agriculture biologique. Ils s’engagent à fournir un accompagnement autant technique que psychologique pour les agriculteurs qui souhaitent s’orienter vers le label AB, le seul garantissant aucun produit de synthèse. L’agriculture bio s’impose en solution d’avenir fiable, dans laquelle s’implique la Région avec son programme Néo Terra et sa promesse d’une sortie des pesticides en 2030.

  • 19/01/20 | Le Parc naturel régional des Landes continue l'inventaire du patrimoine bâti à Brocas

    Lire

    Une mission inédite dans laquelle le Parc s'engage à répertorier et présenter le patrimoine bâti aux habitants des 52 communes que compte le Parc naturel des Landes de Gascogne. 13 d'entre elles ont déjà été inventoriées et c'est maintenant la commune de Brocas (40) qui sera concernée dès le 21 janvier. Les habitants pourront croiser Hadrien Rozier et Caroline Bordes, agents en charge de la mission. A l'issue de l'inventaire, une conférence sera proposée aux Brocassais pour une présentation des résultats. Plus d'informations : Inventaire-Landes-de-Gascogne

  • 18/01/20 | Un appel à projets pour le port de Bordeaux

    Lire

    Après le plan de réaménagement du port de plaisance dans le bassin numéro 2 au quartier des Bassins à Flot, c'est au tour du bassin numéro 1 d'entamer une "étude d'optimisation et de valorisation". Dans cette perspective, Bordeaux Port Atlantique lance un appel à projet pour l'implantation de "huit nouvelles embarcations à vocation économique et commerciale" d'ici fin 2020. La direction précise que "tous les projets seront étudiés (à l’exception des établissements de nuit et discothèques)". La date limite des contributions est fixée au 16 mars.

  • 17/01/20 | Les médiathèques du Grand Poitiers font revivre Toni Morrison

    Lire

    La nuit de la lecture revient le 18 janvier 2020 dans les médiathèques du Grand Poitiers pour une traversée polyphonique. Cette année, l'événement littéraire propose des expositions, des déambulations sonores, des jeux littéraires, des lectures théâtrales, des concerts de jazz et de swings, des lectures d’histoires pour les enfants, des lectures accompagnées de chants Gospels. Ce programme a été pensé pour rendre hommage au Prix Nobel de la littérature disparue l'an dernier, Toni Morrison.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Humeurs d'hiver... ou de début de Printemps? Le réchauffement est bien là

Ah! L'hiver... Déjà un mois d'hiver ; avouons que nous ne l'avons pas beaucoup ressenti...Une petite gelée blanche matinale peut-être et si vite dissipée. Ne vaudrait-il pas mieux écrire : déjà le printemps. En tout cas c'est ce que je lis chez nombre d'amis FB qui auraient plutôt tendance à s'en réjouir qu' à le regretter. N'oublions pas les terribles gelées matinales de fin avril passé qui ont fait non loin d'ici de grands dégâts dans les vignobles alors que le printemps était, lui, déjà installé. Justement les prévisionnistes nous annoncent de la douceur, encore et encore, et peut être du froid ou quelque chose qui y ressemble, en ces temps de mars-avriL Les Suédois, eux qui après avoir vécu des incendies inédits cet été, guettent la neige qui ne vient pas... aimeraient bien du froid ; ils seraient moins inquiets.Il est vrai aussi qu'ils ont commencé à planter de la vigne..

Nous sommes en tout cas bien loin des -15 - 20 de ces jours de janvier 1985 où le vieux palmier rendait l'âme devant la maison et, bien sûr, de ces températures polaires de février 1956...Aurons-nous donc une nouvelle année encore plus chaude ? En tout cas des phénomènes météo souvent extrêmes, comme ces tornades qui ont ravagé, chez nous, le village de Serres-Sainte-Marie dans les Pyrénées-Atlantiques le mois dernier où ces inondations que l'on annonce monstrueuses et qui, ces heures-ci, font trembler la Catalogne et les Pyrénées-Orientales ?

Il était tentant de relire ces lignes écrites d'il y a un an alors que l'hiver restait plus qu'improbable. "Oui, 2018 et cet extraordinaire baromètre – thermomètre – du réchauffement climatique auront marqué une étape dans la prise de conscience citoyenne. Insistons : citoyenne car, si n'était la démission en manière de témoignage d'impuissance de Nicolas Hulot, on ne peut pas dire que la classe politique de notre pays se serait signalée par son audace en la matière. Oh ! Bien sûr il était toujours facile, lors d'une apparition à Katowice lors de la COP 24, de rappeler qu'il fallait faire des efforts considérables pour respecter la feuille de route de la COP 21, celle de Paris voilà bientôt cinq  ans, et que le monde y allait toujours de bon cœur en rejetant toujours plus de gaz à effet de serre." Depuis la COP 25 à Madrid a fait pire encore : elle a acté la fracture planétaire et la vieille Europe est bien seule face au déni américain, au cynisme chinois, au nationalisme indien..

 

"Ne nous étonnons donc pas que la pétition pour attaquer en justice l'Etat et son «  inaction », ait rencontré un si grand succès : plus de deux millions de signatures en à peine plus d'un mois. Elle avait d'abord une haute valeur symbolique avant que d'espérer connaître une improbable efficience juridique; elle témoigne surtout de l'angoisse d'une génération qui n'est pas constituée que de « bobos » - le qualificatif est devenue un paravent commode pour souligner que seuls ceux qui souffrent le plus de leur condition sociale et économique auraient, en quelque sorte, le droit de ramener cette affaire de réchauffement à sa gestion quotidienne -

La grande question, celle qui est au cœur de ce défi, est inséparable, en effet, du modèle de développement qu'il nous faut refonder et reconstruire. Refonder ? Certes, puisque nous savons que les énergies fossiles, à bon marché, sur lesquelles nous avons bâti la croissance s'épuisent. La Norvège vient d'ailleurs de prendre une décision que l'on peut qualifier d'historique en renonçant à forer l'Articque riche en pétrole.

Reconstruire ? Assurément et, à nos yeux, pas seulement en criant à la décroissance et en clivant les comportements mais, au contraire, en organisant et partageant, à forte échelle, d'autres manières de produire des aliments et de les consommer, de fabriquer des produits manufacturés durables, traduisons de longue vie, et en les privilégiant dans nos usages domestiques comme dans nos outils d'entreprise, de partager aussi des services comme déjà nous sommes capables de le faire dans nos déplacements. Ici et là, un mouvement s'amorce et il est significatif et remarquable qu'il naisse là où l'anonymat recule, où les citoyens se rencontrent, côtoient et interpellent, en bonne intelligence, leurs élus plutôt qu'en distillant à leur égard des propos de haine.

C'est de la somme des initiatives organisées, coordonnées et soutenues par les associations, les groupements, les coopératives, les collectivités, de la plus modeste commune à la grande Région en passant par l'intercommunalité, le département, que le socle d'un nouveau modèle de développement doit naître, à moins qu'il ne s'agisse de chercher à survivre ensemble."

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
57
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires