Le Fil d'Aqui

16/04/14 : Depuis le début de l'année, l'Aéroport de Bordeaux Mérignac a accueilli plus de 950.000 passagers et affiche une croissance de 3%, soit la plus forte croissance de trafic du top 5 des aéroports régionaux.

15/04/14 : Deux bombardiers d'eau Trackers sont prépositionnés sur l'aéroport de Mérignac depuis ce 15 avril compte tenu des risques d'incendie jugés : « sévères » par la préfecture en Dordogne et Charente-Maritime, « modérés » en Lot-et-Garonne, Gironde et Land

15/04/14 : Jean-Christophe Cambadélis a été élu ce 15 avril à la tête du parti socialiste par 67,12% des voix au sein du Conseil national contre 32,88% à Sylvain Mathieu candidat au nom de la gauche du PS. Cambadélis a promis des « Etats Généraux » du PS.

14/04/14 : Rugby. Le SUA prolonge les contrats du talonneur Marc Barthomeuf, du demi d’ouverture Raphaël Lagarde, du centre Vincent Roux et de l’ailier Viliame Waquaseduadua et signe avec 4 jeunes : Paul Abadie, Léo Ghirard, Nathan Decron et Florian Dufour.

11/04/14 : CUB - L'installation d'un terminus partiel sur la ligne A, à hauteur de la station Cenon Gare, impose une interruption de la circulation des tramways, entre la station Galin et les terminus de la rive droite, du 14 au 20 avril.

09/04/14 : Michèle Delaunay quittant le gouvernement où elle est remplacée au poste de secrétaire d'Etat par Laurence Rossignol devrait retrouver son poste de député de la 2° circonscription de Gironde occupé jusqu'ici par Vincent Feltesse.

09/04/14 : Pas de secrétaires d'Etat du Sud Ouest à l'exception de Kader Arif qui conserve le poste des Anciens combattants dans le gouvernement Valls. A noter: Fleur Pellerin Commerce extérieur André Vallini à la réforme territoriale Harlem Désir à l'Europe.

08/04/14 : Valls: Conseils départementaux supprimés «à l’horizon 2021» et réforme de la carte des intercommunalités «basée sur les bassins de vie» et « suppression de la clause de compétence générale après un profond débat dans le pays associant élus et citoyens.

08/04/14 : Valls devant l'Assemblée: «Les régions pourront proposer de fusionner, mais en l’absence de proposition, après les régionales et les départementales de 2015, le gouvernement proposera une carte, et elle sera établie pour le premier janvier 2017.»

08/04/14 : Dominique Rousseau (PS) a été réélu président de la communauté d'agglomération de Bergerac avec 39 voix contre 24 à Daniel Garrigue et un nul, malgré sa défaite à la mairie de Bergerac lors des municipales.

07/04/14 : Une conférence sur "la guerre décrite par les soldats" sera donnée le mercredi 9 avril à 16h à l'université de Pau (amphithéâtre de la présidence) par Rémy Cazals, professeur à l'université de Toulouse, spécialistes du conflit de 1914-1918

04/04/14 : Sylvie Recrosio est nommée Directrice du Territoire Nord Aquitain de Veolia Propreté. Depuis 6 ans, elle pilotait la stratégie commerciale, la politique du recyclage et le développement des filières de valorisation dans la région Sud-ouest

04/04/14 : Michel Moyrand, maire PS de Périgueux, battu dimanche dernier, siègera bien dans l'opposition municipale et à la communauté d'agglomération du Grand Périgueux en tant que simple conseiller.

04/04/14 : Exposition : La bibliothèque de Périgueux aborde la commémoration de la Grande Guerre sous l'angle d'une histoire particulière : celle d’une correspondance entre Alphonse Chémery et sa future épouse Marguerite, écrites tout au long de la guerre.

02/04/14 : Le festival Jazz naturel se déroule à Orthez jusqu'au dimanche 6 avril, avec notamment un hommage rendu à Nougaro le jeudi 3, et des concerts gratuits non stop avant et après ceux donnés à la Moutète. Rens. www.mairie-orthez.fr , 05 59 69 76 83.

01/04/14 : Concours de vitesse de lavage de vitres, parcours de maniabilité de mono-brosses, quizz : la rencontre inter-académique de Périgueux rassemblera 250 élèves issus de la filière Propreté le mercredi 2 avril 2014 au Lycée professionnel Léonard de Vinci

31/03/14 : RESCOLL (Pessac) et VALOREM ont reçu début mars lors du salon EWEA (European Wind Energy Association) de Barcelone le prix « Science & Research » pour leur étude commune sur les impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un parc éolien


- Publicité -
  • 17/04/14 | Rugby: UBB: 3 stades pour 1 équipe

    Lire

    Alain Juppé et Noël Mamère se sont mis d'accord sur les équipements qui pourraient être mis à disposition de l’Union Bordeaux Bègles. Le stade André Moga aurait une vocation de centre d’entrainement et de formation pour l’UBB et les équipes de jeunes du CABBG. La restructuration du stade Chaban-Delmas en enceinte de 20 000 places permettrait à l’UBB d’y disputer la plupart des matchs, sauf les "matchs de prestige" (minimum 35.000 spectateurs) qui se tiendraient au nouveau stade. Des hypothèses qui supposent des investissements sur les stades Chaban et André Moga qui feront l'objet d'évaluation et d'études par la CUB

  • 16/04/14 | Une présidente pour l'Opéra National de Bordeaux

    Lire

    C'est Laurence Dessertine qui succède à Dominique Ducassou à la tête du Conseil d'administration de l'Opéra National de Bordeaux. Faisant suite aux élections municipales récentes, le nouveau CA de l'Opéra s'est réuni le 10 avril dernier; composé de 9 membres il comprend 6 délégués de la Ville de Bordeaux (Laurence Dessertine, Estelle Gentilleau, Arielle Piazza, Stéphan Delaux, Vincent Feltesse et Fabien Robert), 2 représentants de l'Etat (Pierre Blanc et Arnaud Littardi) et un représentant du Conseil Régional d'Aquitaine (Ludovic Freygefond).

  • 16/04/14 | Max Bodin: " les 50 milliards fruit d'une démarche collective

    Lire

    Communiqué du mandataire girondin de Manuel Valls:"Le plan d’économie de 50 milliards est le fruit d’une démarche collective, en concertation avec l’ensemble des membres du gouvernement et présenté en conseil des Ministres... Le maintien des créations de postes dans l’éducation nationale témoigne d’un attachement à la jeunesse et à la qualité de sa formation, de même que les créations de postes de policiers et de gendarmes ont tous été conservés...Enfin observons que les prestations sociales ne se trouvent ni réduites, ni supprimées. Il s’agit d’un gel temporaire, de 18 mois demandé aux allocataires de ces pensions.

  • 15/04/14 | Du 14 au 25 avril, opération Printemps-Jeunes à Villeneuve/Lot

    Lire

    C'est cette semaine que démarre l'opération Printemps-Jeunes. Durant 15 jours, 18 jeunes villeneuvois travailleront tous les matins sur des chantiers de peinture, d'entretien des espaces verts ou de mobilier urbain. Les après-midis seront consacrés à des activités sportives ou culturelles. Ils recevront également une formation au Premiers Secours, sanctionnée par le PSC1(Prévention et secours civiques de niveau 1).

  • 15/04/14 | François Bayrou, nouveau président de la Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées

    Lire

    François Bayrou a été élu lundi président de la communauté d’agglomération Pau Pyrénées. Le nouveau maire de Pau a obtenu 42 voix en sa faveur, tandis que deux bulletins nuls et 21 blancs étaient comptabilisés. La constitution d’un Pays de Béarn figurera au cœur des préoccupations de la CDAP, a-il assuré. La répartition des vice-présidences tient compte de deux principes : la féminisation, et l’importance des communes. Les élus ont été invités à travailler ensemble au-delà des divergences politiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Elections européennes 2014
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Les leçons des élections aux chambres d'agricultures

Dans une France en crise, où le syndicalisme salarié reste désespérément faible, il existe une exception qui tient au poids historique de l’agriculture dans l’économie et les territoires. Le syndicalisme agricole qui a prospéré avec le développement de la production dans les années fastes de l’après guerre, et la montée en puissance de l’Europe verte, reste incontournable. C’est l’enseignement principal des élections qui ont livré leur verdict ce 6 février. Le tandem FNSEA-JA, Fédération et Jeunes Agriculteurs, conserve son leadership national mais, ici et là, il est bousculé par ses opposants, la Coordination rurale principalement qui, en Aquitaine, réaffirme sa primauté en Lot-et-Garonne et gagne la Charente voisine. Dans les Pyrénées-Atlantiques le syndicat basquisant ELB, allié à la Confédération Paysanne a égratigné le magistère de la FDSEA sans pour autant la faire trébucher.

D'une manière générale, la participation électorale, plus faible qu’en 2007, traduit par ailleurs les difficultés et les doutes d’une profession qui doit faire face aux mutations de l’agriculture, remettre à plat ses relations avec la société et compter de moins en moins sur la Politique Agricole Commune pour assurer ses revenus.

C’est là un vrai défi pour le syndicalisme et en premier lieu pour la Fédération des Syndicats d’Exploitants agricoles, la FNSEA, qui a veillé jalousement au maintien de son pré carré dans une relation habilement cultivée avec les gouvernements de droite. Sans verser dans la caricature, songeons à l’image d’un Chirac auprès des agriculteurs. Cette relation a évolué, en particulier après l’alternance de 1981, suscitant d’ailleurs des tensions et le soutien de la gauche aux tentatives de la Confédération paysanne ; elle n’a cependant jamais remis en question la solidarité obligée des pouvoirs publics avec le syndicalisme majoritaire. Ce fut et cela reste une de ces clés qui détermine la position de la France dans le débat budgétaire européen. En douterait-on qu’il suffirait d’entendre les propos de François Hollande, ces jours-ci, à Bruxelles et de rappeler que l'actuel ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, a été choisi à ce poste avec la bénédiction de la profession...

Pour autant cette relation privilégiée du syndicalisme avec les gouvernements successifs ne saurait exonérer l'agriculture française de mettre en œuvre une nouvelle étape de sa modernisation, de son adaptation à la nouvelle donne européenne et mondiale. Le temps n'est plus où la Politique agricole commune, la PAC, et ses prix garantis, assurait le revenu. A l'heure de la mondialisation il faut non seulement être présents sur les marchés mais aussi savoir gérer, au plus près, les conséquences de la spéculation qui concerne aussi les matières premières agricoles. A cet égard, le potentiel de l'agriculture française reste remarquable, à la fois en termes de production où à la différence de l'industrie nous n'avons pas renoncé à organiser des filières essentielles mais aussi d'exportation et d'innovation.

L'autre challenge qui n'est pas moins important touche à la relation que l'agriculture entretient avec la société. Les sondages, année après année, le confirment : les Français aiment leurs agriculteurs. Il n'est que voir la fréquentation du Salon de l'agriculture de la porte de Versailles ou du Salon régional de l'agriculture, à la foire de Bordeaux pour s'en convaincre. Cependant, ils attendent d'eux qu'ils fassent plus et mieux pour protéger l'environnement, comme l'exige d'ailleurs la Commission européenne. De nouvelles exigences se profilent qui vont nécessiter des adaptations et sans doute contribuer, aussi, à renforcer la place du « Bio » . La crise économique et le contexte social des prochaines années peuvent, paradoxalement, fournir des opportunités à l'agriculture de trouver, dans la proximité avec le consommateur, de nouveaux débouchés, un complément de revenu. C'est déjà le cas, et ce n'est pas un hasard, avec les marchés de producteurs, les réseaux comme Bienvenue à la Ferme, l'oenotourisme, qui accueillent chaque année davantage de nos concitoyens à la recherche d'authenticité, de produits de qualité, d'identité. Il y a beaucoup encore à faire en ce domaine pour conserver le plus de valeur ajoutée au niveau de la production, pour promouvoir aussi et défendre le « made in France » face à des importations à bas coût de productions à l'origine incertaine et qui ne répondent pas toujours aux normes sanitaires européennes.

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2243
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires