aqui.fr a besoin de vous : Soutenez nous !

Le Fil d'Aqui

27/01/15 : L'humoriste Sandrine Alexi sera sur la scène du théâtre Ducourneau d'Agen le samedi 31 janvier à 20h30 où elle imitera stars du showbiz et politiques. Carla Bruni, Céline Dion, Roselyne Bachelot et bien d'autres ne seront pas épargnées !

27/01/15 : Le cinéma art et essai Les Montreurs d'images à Agen organise son traditionnel festival « Cinéma et Justice » du 29 janvier au 1er février. Films, débats, dédicaces et table ronde autour d'une « Justice sans Juge ? » seront proposés.

27/01/15 : Conférence du philosophe André Comte-Sponville le samedi 7 février à 20h15 au théâtre Georges-Leygues de Villeneuve-sur-Lot. Il est indispensable de réserver sa place au 05.53.40.49.49. L'entrée est libre.

26/01/15 : A partir du 28 avril 2015 et jusqu'au 1er septembre, deux vols hebdomadaires auront lieu entre Pau et les villes italiennes de Naples et de Bari, a annoncé Patrick de Stampa, le président de la Chambre de commerce et d'industrie Pau Béarn.

26/01/15 : Marie-José Dussaucy, qui se présentait pour le FN sur le canton d'Ustaritz (64), s'est vue retirer sa candidature après que des propos anti-arabes et anti-musulmans aient été publiés sur son compte Facebook. L'intéressée a affirmé avoir été piratée.

25/01/15 : La colère de Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, plutôt discret, s'est exprimée aujourd'hui sur Twitter: "La menace pesant sur la CAF - Caisse d'allocations- est une très mauvaise nouvelle pour notre territoire. La Ville et l'Agglo refusent ce diktat.

22/01/15 : La N'Py Cup fera étape le samedi 24 janvier sur le domaine de ski du Grand Tourmalet (65). Village test consacré au matériel de glisse, compétition de haut niveau, démos Big air, dégustation de produits locaux... De multiples animations sont prévues.+ d'info

22/01/15 : Le FN a investi des candidats dans 16 cantons des Pyrénées-Atlantiques, pour les élections départementales, autant au Pays basque qu'en Béarn, et sur la base des meilleurs scores obtenus aux européennes. Deux autres cantons au moins devraient suivre.

22/01/15 : Le Tour de France, qui sera présent du 12 au 15 juillet à Pau, verra le peloton traverser le centre ancien et le secteur piéton (rue Joffre) lors du départ de l'étape vers Cauterets. Une "allée" de textes dédiés aux victoires du Tour sera aussi créée+ d'info

21/01/15 : Le CIJA vient d'éditer une plaquette relative à une utilisation précautionneuse du net, afin de préserver l'image du jeune, son identité numérique.+ d'info

21/01/15 : La foire antiquité et brocante de Pau réunira 150 exposants venus d'Aquitaine et de diverses régions de France le samedi 24 et le dimanche 25 janvier, au parc des expositions. Elle sera ouverte de 9h à 19h. Entrée 3 €, gratuit -15 ans+ d'info

21/01/15 : Le club alpin français organise un week-end telemark les 24 et 25 janvier dans la station de Gourette (64). Le samedi, une initiation est prévue pour découvrir cette façon de skier tout en souplesse et en élégance. Une course aura lieu le dimanche.+ d'info

20/01/15 : Le département des Landes affiche un taux de croissance démographique 2 fois plus élevé que la moyenne nationale.

19/01/15 : La célèbre compagnie israélienne de danse Batsheva présentera la chorégraphie " Sadeh 21", de Ohad Naharin, le mardi 20 janvier à 20h30, au Zénith de Pau. Une œuvre "où le moindre geste témoigne d'un choix esthétique". + d'info

17/01/15 : Entre 10 et 40 centimètres de neige fraîche sont tombés depuis vendredi sur les stations de ski des Pyrénées. A titre d'exemple, la Pierre-Saint-Martin possède un "manteau" de 90 à 110 cm, Gourette de 50 à 120 cm et le Grand Tourmalet de 80 à 120 cm.+ d'info

17/01/15 : Les meilleurs chevaux de saut d'obstacles de l'hiver vont s'affronter dimanche sur l'hippodrome de Pau pour le Grand prix Biraben foie gras (prix André Labarrère). Celui-ci sera disputé sur un parcours de 5 300 mètres, hérissé de 20 obstacles.+ d'info

16/01/15 : Alain Rousset ne sera pas le seul puisque JF Macaire depuis Poitiers a fait savoir à JC. Cambadélis qu'il serait candidat pour conduire la liste du PS aux régionales de décembre dans la nouvelle région née de l'Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin



#aquiabesoindevous !



FidAquitiane - Matinée Financement Participatif le 23 janvier 2015
- Publicité -
  • 27/01/15 | Scène ouverte au Florida à Agen le 30 janvier

    Lire

    Les scènes ouvertes du Florida sont un espace libre et gratuit, accessible à tous les groupes de musique ou musiciens solos, désireux de s’exprimer, de se faire connaître, quel que soit leur niveau ou leur expérience. Pour le public, il s’agit d’un bon moyen de prendre la température de la scène agenaise. La prochaine scène ouverte du Florida a lieu le vendredi 30 janvier à 20h30.

  • 27/01/15 | L'application "Bordeaux ma ville en poche" retardée

    Lire

    L'application de la ville de Bordeaux qui devait sortir fin octobre a été retardée. Ce retard est due aux travaux menés pour la création de la métropole bordelaise et de la mutualisation des services numériques engagés avec les communes. Le nouveau calendrier prévoit la mise a disposition de l'application sur le 1er trimestre 2015 pour le territoire de Bordeaux. En attendant, la sortie de l'application intégrée ils peuvent télécharger les applications mobiles existantes de façon individuelle sur le site http://www.bordeaux.fr

  • 22/01/15 | Transports pour l'agglo de Bayonne: + 3 000 000 de passagers!

    Lire

    En 2014, le trafic de Chronoplus, les transports en commun de l'agglo de Bayonne, s’est élevé à 8 657 000 voyages, soit + 3,41 % sur 2013 et 42 % d’augmentation du trafic. Une augmentation réalisée dans un contexte difficile car la météo a pénalisé la fréquentation estivale. Malgré cela, ce résultat est supérieur de 2 points à la tendance nationale. Les dessertes spéciales ont été plébiscitées : Fêtes de Bayonne: 338 000 personnes transportées, +3,2%; 15 août de Biarritz: 12 500 personnes; Le double service pour la Saint Sylvestre, première en France, a transporté 2 700 personnes.

  • 16/01/15 | Georges Labazée passe la main dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    "Il faut que chaque élu témoigne d'un peu de sagesse quand il a fait le tour de ce que l'on peut exercer dans une vie politique. On ne peut pas faire de la politique un métier" estime Georges Labazée. A 71 ans, le sénateur et président PS du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, a décidé de ne pas se présenter aux élections départementales. La majorité de gauche qu'il conduit espère boucler tous ses binômes de candidats d'ici le 25 janvier. Elle devra ensuite décider "de manière collective" quel sera son chef de file, homme ou femme, ajoute-t-il.

  • 16/01/15 | Départementales Landes : Darrieussecq se lance

    Lire

    Le duel se précise. Geneviève Darrieussecq, la maire MoDem de Mont-de-Marsan, est bien candidate dans le canton sud de sa ville et "chef de file" de la droite et du centre pour les départementales de mars, mais sans pour autant vouloir devenir présidente du département en cas de basculement de ce fief d'Henri Emmanuelli (PS) qui devrait lui, sauf surprise, annoncer sa candidature la semaine prochaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Les leçons des élections aux chambres d'agricultures

Dans une France en crise, où le syndicalisme salarié reste désespérément faible, il existe une exception qui tient au poids historique de l’agriculture dans l’économie et les territoires. Le syndicalisme agricole qui a prospéré avec le développement de la production dans les années fastes de l’après guerre, et la montée en puissance de l’Europe verte, reste incontournable. C’est l’enseignement principal des élections qui ont livré leur verdict ce 6 février. Le tandem FNSEA-JA, Fédération et Jeunes Agriculteurs, conserve son leadership national mais, ici et là, il est bousculé par ses opposants, la Coordination rurale principalement qui, en Aquitaine, réaffirme sa primauté en Lot-et-Garonne et gagne la Charente voisine. Dans les Pyrénées-Atlantiques le syndicat basquisant ELB, allié à la Confédération Paysanne a égratigné le magistère de la FDSEA sans pour autant la faire trébucher.

D'une manière générale, la participation électorale, plus faible qu’en 2007, traduit par ailleurs les difficultés et les doutes d’une profession qui doit faire face aux mutations de l’agriculture, remettre à plat ses relations avec la société et compter de moins en moins sur la Politique Agricole Commune pour assurer ses revenus.

C’est là un vrai défi pour le syndicalisme et en premier lieu pour la Fédération des Syndicats d’Exploitants agricoles, la FNSEA, qui a veillé jalousement au maintien de son pré carré dans une relation habilement cultivée avec les gouvernements de droite. Sans verser dans la caricature, songeons à l’image d’un Chirac auprès des agriculteurs. Cette relation a évolué, en particulier après l’alternance de 1981, suscitant d’ailleurs des tensions et le soutien de la gauche aux tentatives de la Confédération paysanne ; elle n’a cependant jamais remis en question la solidarité obligée des pouvoirs publics avec le syndicalisme majoritaire. Ce fut et cela reste une de ces clés qui détermine la position de la France dans le débat budgétaire européen. En douterait-on qu’il suffirait d’entendre les propos de François Hollande, ces jours-ci, à Bruxelles et de rappeler que l'actuel ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, a été choisi à ce poste avec la bénédiction de la profession...

Pour autant cette relation privilégiée du syndicalisme avec les gouvernements successifs ne saurait exonérer l'agriculture française de mettre en œuvre une nouvelle étape de sa modernisation, de son adaptation à la nouvelle donne européenne et mondiale. Le temps n'est plus où la Politique agricole commune, la PAC, et ses prix garantis, assurait le revenu. A l'heure de la mondialisation il faut non seulement être présents sur les marchés mais aussi savoir gérer, au plus près, les conséquences de la spéculation qui concerne aussi les matières premières agricoles. A cet égard, le potentiel de l'agriculture française reste remarquable, à la fois en termes de production où à la différence de l'industrie nous n'avons pas renoncé à organiser des filières essentielles mais aussi d'exportation et d'innovation.

L'autre challenge qui n'est pas moins important touche à la relation que l'agriculture entretient avec la société. Les sondages, année après année, le confirment : les Français aiment leurs agriculteurs. Il n'est que voir la fréquentation du Salon de l'agriculture de la porte de Versailles ou du Salon régional de l'agriculture, à la foire de Bordeaux pour s'en convaincre. Cependant, ils attendent d'eux qu'ils fassent plus et mieux pour protéger l'environnement, comme l'exige d'ailleurs la Commission européenne. De nouvelles exigences se profilent qui vont nécessiter des adaptations et sans doute contribuer, aussi, à renforcer la place du « Bio » . La crise économique et le contexte social des prochaines années peuvent, paradoxalement, fournir des opportunités à l'agriculture de trouver, dans la proximité avec le consommateur, de nouveaux débouchés, un complément de revenu. C'est déjà le cas, et ce n'est pas un hasard, avec les marchés de producteurs, les réseaux comme Bienvenue à la Ferme, l'oenotourisme, qui accueillent chaque année davantage de nos concitoyens à la recherche d'authenticité, de produits de qualité, d'identité. Il y a beaucoup encore à faire en ce domaine pour conserver le plus de valeur ajoutée au niveau de la production, pour promouvoir aussi et défendre le « made in France » face à des importations à bas coût de productions à l'origine incertaine et qui ne répondent pas toujours aux normes sanitaires européennes.

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2569
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires