Le Fil d'Aqui

27/02/15 : Haude, une limousine née à Saint-Cyr-les-Champagnes, s'est classée ce jeudi deuxième de sa catégorie (génisses pleines de moins de 32 mois) au Salon de l'agriculture, à Paris. Haude provient de l'élevage d'Olivier Lasternas, habitué des podiums.

25/02/15 : Compte tenu des risques d'avalanches, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de fermer la RN 134 à toute circulation routière et piétonne, entre le lieu-dit Auberge du Peilhou et le tunnel du Somport.

25/02/15 : Le risque d'avalanche est maximum (5/5) dans les Pyrénées-Atlantiques. Il demeurera très élevé jusque lundi. Plusieurs avalanches d'ampleur ont déjà été constatées dans la journée en vallées d'Ossau et d'Aspe, sans faire de victimes.

25/02/15 : La route d'accès à la station de ski de La Pierre-Saint-Martin (64) sera fermée à partir d'Arette, ce soir dès 20h, jusqu'à nouvel ordre.

25/02/15 : En raison des conditions climatiques, la route d'accès à la station de ski de Gourette (64) a été fermée à la circulation jusque demain. Un convoi a été organisé en fin d'après-midi pour la descente en vallée d'Ossau.

25/02/15 : Dealers de Science organise une conférence-débat sur le thème "Littoral atlantique français : comment rester à flot ?" le mardi 17 mars 2015 à 18h30 à la Maison Ecocitoyenne de Bordeaux (Quai Richelieu).

24/02/15 : Philippe Couillard, le premier ministre du Québec, sera en visite officielle à Bordeaux les 4 et 5 mars. L'occasion de conclure des partenariats entre des entreprises et institutions aquitaines et québécoises dans le numérique et les hautes technologies

24/02/15 : Lascaux III, l'exposition internationale consacrée à célèbre grotte, vient de franchir le cap des 800 000 visiteurs au musée du cinquantenaire de Bruxelles. En raison de son succès, l’exposition est prolongée à Bruxelles jusqu’au 12 avril prochain.

24/02/15 : En Lot-et-Garonne, Clélia Daulhac est la plus jeune candidate de France à se présenter aux élections départementales de mars prochain. Remplaçante sur le canton Agen 3 elle aura 18 ans le 28 février prochain

23/02/15 : Veolia Recyclage et Valorisation offre à ses collaboratrices un accès gracieux au réseau social LConnect (http://lconnect.fr), l’association bordelaise qui réunit des femmes d’horizons variés, toutes impliquées dans la vie économique.+ d'info

19/02/15 : 3 636, c'est le nombre de vins inscrits au Concours de Bordeaux – Vins d'Aquitaine. La date de cette 59ème édition est fixée au samedi 9 mai au Palais des Congrès de Bordeaux-Lac.

18/02/15 : Airbus a sélectionné le moteur Arrano, fabriqué par Turbomeca à Bordes (64), comme motorisation exclusive pour le nouvel hélicoptère bimoteur X4. Celui-ci permet une consommation en carburant réduite de 10% à 15% par rapport aux précédents moteurs.

18/02/15 : 2015 a été décrétée « Année de la jeunesse » à Villeneuve/Lot. Une large consultation vient donc d'être lancée auprès des 12-25 ans. Menée par le cabinet BSA, elle s'appuie sur un travail de terrain en immersion.

17/02/15 : Quatre personnes marchant sur une route, fermée à la circulation au dessus de la station de Gourette, ont été ensevelies par une avalanche cet après-midi. Elles ont été dégagées et retrouvées vivantes. Deux d'entre elles sont dans un état grave.

17/02/15 : 286 candidats aux élections départementales, répartis en 143 binômes, se présentent dans les Pyrénées-Atlantiques. Leur liste peut être consultée sur le site du ministère de l'Intérieur. Les étiquettes sont expliquées dans l'onglet "nuances".+ d'info

17/02/15 : A Biarritz, il pleut tous les jours des listes pour les élections départementales. Dernière en date, celle de François Amigorena, l'adjoint au tourisme, à l'économie et aux technologies nouvelles ce week-end. On est arrivé aux neuf binomes...

17/02/15 : Le MEF (Mouvement Européen France) de Gironde organise une soirée débat ce jeudi 19 février à la Maison de l'Europe de Bordeaux, avec Eric Andrieux, député européen socialiste de la circonscription Sud-Ouest. Inscriptions au 05.24.57.05.00

15/02/15 : Les Girondins de Bordeaux ont battu au stade Chaban-Delmas, Saint-Etienne (1-0), but de Diego Rolan à la 42° minute, et ne sont plus qu'à un point de leur adversaire du jour au classement

14/02/15 : Le député béarnais MoDem Jean Lassalle a déclaré qu'il est candidat pour conduire une liste d'union de la droite et du centre ( UMP, UDI, MoDem) aux élections régionales d'Aquitaine Poitou-Charentes Limousin.

13/02/15 : La ville de Bordeaux lance des appels à projets liés à la dynamique du Pacte de cohésion sociale et territoriale (innovation sociale et territoriale et Contrat de ville)+ d'info

11/02/15 : Ancien député gaulliste et maire de Biarritz de 1977 à 1991, Bernard Marie, le père de Michèle Alliot-Marie est décédé hier soir à 97 ans à Neuilly. Arbitre international de rugby, il avait été le propriétaire de l'Hôtel Chantaco de Saint-Jean-de-Luz



- Publicité -
  • 25/02/15 | Chômage : légère baisse en janvier en Aquitaine

    Lire

    Fin janvier il y avait 177 636 demandeurs d'emploi de catégorie A en Aquitaine. Ce nombre diminue de -0,3% (-591) par rapport au mois précédent mais est en hausse de +6,2% en un an. France métropolitaine -0,5% par rapport au mois précédent (+4,8% sur un an). Par département, catégorie A, Dordogne (-0,1%), Gironde (-0,4%), Landes (-1,3%), Lot-et- Garonne (+0,3%) et Pyrénées-Atlantiques (+0,0%). En Aquitaine, le nombre des demandeurs d’emploi de catégories B et C s’établit à 99 431 fin janvier 2015: +1,8% par rapport au mois précédent (+11,0% sur un an).

  • 25/02/15 | Un éleveur de vaches béarnaises, lauréat de la Fondation du patrimoine

    Lire

    Le premier prix national de la Fondation du patrimoine pour l'agro-biodiversité animale va être remis à Gilles Delas, éleveur de vaches béarnaises, installé à Herrère, dans les Pyrénées-Atlantiques. Le jeune éleveur souhaite pérenniser cette race à l'effectif fragile en mettant notamment l'accent sur la viande de veau de lait élevé au pis, qui possède de grandes qualités gustatives. Le 2e prix sera décerné à l'association nationale de sauvegarde du porc gascon (Pyrénées-Atlantiques).

  • 25/02/15 | Le Conseil Général de Lot et Garonne met la main à la poche pour l'aide à domicile

    Lire

    L’assemblée départementale a modifié les modalités de l’avance de trésorerie accordée depuis 2010 aux associations d’aide à domicile et versée en début d’année. Pour l’année 2015, cette avance de trésorerie s’élèvera à 90 % du montant moyen mensuel des dépenses des deux fédérations d’aide à domicile, UNA 47 et ADMR (contre 80 % jusqu’à présent), ceci afin de les aider à affronter des situations économiques difficiles ponctuelles.

  • 25/02/15 | Ciné Quizz aux Montreurs d'images à Agen

    Lire

    Le vendredi 27 février à partir de 20h30, soirée conviviale et inédite aux Montreurs. Un ciné quizz se tiendra au Bar de ce cinéma art et essai agenais afin de tester vos connaissances en cinéma et gagner des places et autres cadeaux. Ouverte à tous, la soirée se composera de trois épreuves distinctes, avec la participation de la compagnie théâtrale Ribambelle. Le ciné quizz est organisé par la toute récente Commission Etudiants et Jeunes Actifs des Montreurs. L'entrée est libre.

  • 24/02/15 | Quel usager des transports sommeille en vous ?

    Lire

    L’a'urba, agence d'urbanisme de Bordeaux Métropole propose un «quizz» qui en quelques questions, permet à chacun de savoir à quel type d’usagers des modes de déplacements il appartient dans l'agglo bordelaise: «automobiliste exclusif convaincu», «usager ancré dans la proximité» ou encore «comparateur de temps»... Chacun peut identifier son profil en croisant les représentations attachées aux modes de déplacement avec leurs fréquences d’utilisation. Faites le test! mobilite.aurba.org/quizz

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Les leçons des élections aux chambres d'agricultures

Dans une France en crise, où le syndicalisme salarié reste désespérément faible, il existe une exception qui tient au poids historique de l’agriculture dans l’économie et les territoires. Le syndicalisme agricole qui a prospéré avec le développement de la production dans les années fastes de l’après guerre, et la montée en puissance de l’Europe verte, reste incontournable. C’est l’enseignement principal des élections qui ont livré leur verdict ce 6 février. Le tandem FNSEA-JA, Fédération et Jeunes Agriculteurs, conserve son leadership national mais, ici et là, il est bousculé par ses opposants, la Coordination rurale principalement qui, en Aquitaine, réaffirme sa primauté en Lot-et-Garonne et gagne la Charente voisine. Dans les Pyrénées-Atlantiques le syndicat basquisant ELB, allié à la Confédération Paysanne a égratigné le magistère de la FDSEA sans pour autant la faire trébucher.

D'une manière générale, la participation électorale, plus faible qu’en 2007, traduit par ailleurs les difficultés et les doutes d’une profession qui doit faire face aux mutations de l’agriculture, remettre à plat ses relations avec la société et compter de moins en moins sur la Politique Agricole Commune pour assurer ses revenus.

C’est là un vrai défi pour le syndicalisme et en premier lieu pour la Fédération des Syndicats d’Exploitants agricoles, la FNSEA, qui a veillé jalousement au maintien de son pré carré dans une relation habilement cultivée avec les gouvernements de droite. Sans verser dans la caricature, songeons à l’image d’un Chirac auprès des agriculteurs. Cette relation a évolué, en particulier après l’alternance de 1981, suscitant d’ailleurs des tensions et le soutien de la gauche aux tentatives de la Confédération paysanne ; elle n’a cependant jamais remis en question la solidarité obligée des pouvoirs publics avec le syndicalisme majoritaire. Ce fut et cela reste une de ces clés qui détermine la position de la France dans le débat budgétaire européen. En douterait-on qu’il suffirait d’entendre les propos de François Hollande, ces jours-ci, à Bruxelles et de rappeler que l'actuel ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, a été choisi à ce poste avec la bénédiction de la profession...

Pour autant cette relation privilégiée du syndicalisme avec les gouvernements successifs ne saurait exonérer l'agriculture française de mettre en œuvre une nouvelle étape de sa modernisation, de son adaptation à la nouvelle donne européenne et mondiale. Le temps n'est plus où la Politique agricole commune, la PAC, et ses prix garantis, assurait le revenu. A l'heure de la mondialisation il faut non seulement être présents sur les marchés mais aussi savoir gérer, au plus près, les conséquences de la spéculation qui concerne aussi les matières premières agricoles. A cet égard, le potentiel de l'agriculture française reste remarquable, à la fois en termes de production où à la différence de l'industrie nous n'avons pas renoncé à organiser des filières essentielles mais aussi d'exportation et d'innovation.

L'autre challenge qui n'est pas moins important touche à la relation que l'agriculture entretient avec la société. Les sondages, année après année, le confirment : les Français aiment leurs agriculteurs. Il n'est que voir la fréquentation du Salon de l'agriculture de la porte de Versailles ou du Salon régional de l'agriculture, à la foire de Bordeaux pour s'en convaincre. Cependant, ils attendent d'eux qu'ils fassent plus et mieux pour protéger l'environnement, comme l'exige d'ailleurs la Commission européenne. De nouvelles exigences se profilent qui vont nécessiter des adaptations et sans doute contribuer, aussi, à renforcer la place du « Bio » . La crise économique et le contexte social des prochaines années peuvent, paradoxalement, fournir des opportunités à l'agriculture de trouver, dans la proximité avec le consommateur, de nouveaux débouchés, un complément de revenu. C'est déjà le cas, et ce n'est pas un hasard, avec les marchés de producteurs, les réseaux comme Bienvenue à la Ferme, l'oenotourisme, qui accueillent chaque année davantage de nos concitoyens à la recherche d'authenticité, de produits de qualité, d'identité. Il y a beaucoup encore à faire en ce domaine pour conserver le plus de valeur ajoutée au niveau de la production, pour promouvoir aussi et défendre le « made in France » face à des importations à bas coût de productions à l'origine incertaine et qui ne répondent pas toujours aux normes sanitaires européennes.

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2599
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires