Le Fil d'Aqui

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.




- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Information: quelques rappels à l'heure des fake news et des réseaux sociaux

Au lendemain du dernier baromètre médias de La Croix (1) aux allures d'apocalypse où tous les supports d'information sont en déclin, et particulièrement la télévision, il n'est sans doute pas inutile de rappeler quelques données de base sur ce qu'est ou doit être un journal, un site d'informations, une radio, une chaîne de télévision... Et, ceci, alors que désormais les outils numériques ont fait de chaque citoyen, nanti d'un téléphone portable, un média en puissance. Que ne l'a t'on répété d'ailleurs, de colloque en colloque, dans une confusion des genres et surtout des mots qui faute d'éducation partagée, à commencer par le lieu incontournable que doit être l'école, ont installé, dans la tête d'au moins deux générations, l'idée que le réseau social, c'est LE média. S'il ne fallait retenir du dernier baromètre de La Croix qu'un chiffre c'est celui-là : 53% des 18-24 ans s'informent prioritairement, via internet et les réseaux sociaux.... Soit, mais que leur a-t-on appris ? Qu'il existait une loi sur la presse et qu'elle date de 1881? Faut-il rappeler qu' elle fut la bienvenue pour encadrer, après l'Empire et la Commune, une liberté essentielle en démocratie, à un moment de la III° République où l'on s'injuriait avec entrain. Une loi qui s'est enrichie, au fil du temps, de quelques compléments indispensables pour protéger la vie privée, celle des mineurs par exemple. Une loi qui rend responsable le directeur de la publication, aux yeux du juge et qui crée, notamment, l'obligation d'accéder dans un cadre précis à un droit de réponse..

On est bien loin de tout cela sur les réseaux sociaux. Et si le législateur, conscient de l'accélération des dérives, via internet, a bien tenté d'apporter un début de réponse avec la loi de 2004, dite de « confiance dans l'économie numérique », cela n'a fondamentalement rien changé, face à la croissance exponentielle des fausses informations, de ces fake news dont quelques figures qui se veulent hautes de la politique nationale jouaient, ces jours-ci encore, pour dénoncer avec le traité franco-allemand d'Aix la Chapelle rien moins que le rattachement de l'Alsace à l'Allemagne...Fake news qui sont autant d'horreurs véhiculées par Facebook, au cœur de la crise sociale actuelle, avec les pires insanités et dans l'impunité la plus totale. Et, bien entendu, au nom de la vérité de ceux qui les propagent, de la seule vraie, c'est à dire la leur.

Alors, le moment n'est-il pas venu, pour nous les éditeurs, de rappeler quelques définitions et quelques principes fondamentaux qui doivent présider à l'exercice d'un métier qui s'appelle le journalisme?...La recherche de la vérité par exemple dont notre confrère François-Xavier Alix, figure de la presse régionale, rappelait ceci : «  le réflexe du journaliste c'est la vérité. Ce doit être la vérité. Sans elle, le citoyen, dupé au lieu d'être éclairé n'est pas respecté tout simplement. C'est toute la dynamique sociale qui régresse, sur fond de mensonges et de rumeurs » A méditer. Mais pour approcher cette exigence de vérité que d'organisations et d'efforts nécessaires.

Et c'est là qu'il convient de distinguer ce qu'on nomme le média, c'est à dire le support de diffusion de l'information, presse écrite papier, radio, TV, internet, de la publication et de son contenu. Un journal de presse écrite digne de ce nom, un site d'informations tout numérique, une radio décentralisée, une télévision de service public doivent avoir une ligne éditoriale, au nom de laquelle ils font et assument les choix de l'information qu'ils traitent dans un cadre, une épure définis. Editeur et équipe rédactionnelle en débat, ouverts à la société qui les entoure, à ces réussites, ces échecs, ces inégalités, Et, faut-il le rappeler avec, en arrière plan, la contrainte économique dont les responsables ne peuvent s'abstraire...car cette vérité-là est plus que jamais redoutable dans un monde où la gratuité de l'information est presque devenue la norme.

Notre consoeur Anne-Sophie Novel, qui sait justement ce que l'économie veut dire, jette dans un documentaire récent « Les médias, le monde et moi » un regard qui mérite notre attention et, pour tout dire, que nous partageons pleinement. Elle s'en est expliquée, en commentant le baromètre annuel de La Croix : « L’information est de plus en plus perçue comme anxiogène : c’est un mouvement de fond, mondialisé. La posture du journaliste doit évoluer. Il ne doit pas juste montrer ce qui ne va pas, mais changer de rôle en posant des questions. Il faut aider les gens à comprendre et à agir. Il est important aussi de remettre de l’humain, d’arrêter de souffler sur les braises, d’apaiser la société, de prendre du temps et du recul dans les enquêtes et reportages..... Et encore : « il faut aussi s’interroger sur ce flux d’information dont on est saisi : il y en a trop et nos cerveaux ne sont pas conçus pour cela. Il y a une prise de conscience des méfaits des écrans pour les plus petits, mais pas de la souffrance qu’engendre la façon de s’informer. Il y a ceux qui ne veulent manquer aucune info : ils en consomment trop et souffrent d’« infobésité » ou de mal-information. Il y a ceux qui ne s’informent plus et s’isolent, ce flux étant devenu difficile à gérer. Et il y a surtout ceux qui ne savent plus qui croire, ni où se situer entre réalité, perception de la réalité, vérité et croyance. Et là, c’est la crise de foi". On ne peut mieux dire et ce n'est pas parce que l'info en continu entretient ce lien pervers du citoyen avec le sens, pour ne pas dire la vérité, jouant au maximum de l'émotion, qu'il ne faut pas se battre, en effet, pour défendre une autre vision de ce qu'est une information et de la façon, avec des sources, un travail de recherche et de documentation,  on va lui donner sa dimension la plus noble. Celle qui fait société et qui ne craint pas de revendiquer une part d'éducation. Et voici que nous rejoignons l'impératif scolaire. Vaste sujet. Nous y reviendrons.

1.La radio, traditionnellement jugée comme le moyen d’information le plus fiable, sort à peine la tête de l’eau (avec 50 % de niveau de confiance, – 6 points sur un an), devant la presse écrite (à 44 %, – 8 points), la télévision (à 38 %, – 10 points), et Internet (à 25 %, comme en 2018).

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
6226
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires