aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

03/05/16 : Depuis ce mardi soir, avec Tardets 80eme commune favorable à l'intercommunalité unique du Pays basque (sur 158) et plus de la moitié de la population (56,7%)favorable à cet EPCI, on peut considérer cette proposition du préfet Durand comme entérinée.

30/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenue le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.



- Publicité -
  • 03/05/16 | A la découverte des artisans d'art en Bergeracois

    Lire

    Organisé par le Pays du Grand Bergeracois, la 8e édition du Salon Métiers & Arts a lieu du 5 au 8 mai au château de Monbazillac, à 7 kilomètres de Bergerac. Ce salon permet au public de rencontrer 50 artistes et artisans d’art du Pays de Bergerac, de découvrir leurs créations et d’assister à des démonstrations de leur savoir-faire. Des ateliers découverte gratuits sont prévus pour les enfants. Entrée gratuite, restauration sur place. Toutes les infos sur www.artisandart-perigord.com

  • 03/05/16 | Alerte au moustique tigre en Dordogne

    Lire

    La Dordogne fait partie des départements placés sous surveillance pour cause de risque de prolifération du moustique tigre. Elle a été inscrite sur la liste des départements où les moustiques constituent une menace pour la santé de la population. Le département est de ce fait classé au niveau 1 du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole. Dans cette situation, le plan national prévoit de mettre en place une surveillance entomologique et épidémiologique renforcée.

  • 03/05/16 | Semaine nationale de l’apprentissage du 9 au 13 mai

    Lire

    A l'occasion de la semaine nationale de l'apprentissage, des jeunes sélectionnés par la Mission locale de l'Agenais sont attendus à la CCI47 le mardi 10 mai de 15h à 17h pour en savoir plus sur le contrat d’apprentissage, le statut des jeunes dans l’entreprise, les métiers, la recherche d’entreprise, participer à une rencontre « Job Dating Alternance/Apprentissage » avec des chefs d’entreprise lot-et-garonnais et rencontrer des conseillers CCI.

  • 29/04/16 | Rousset et Fnsea : convergence de vues

    Lire

    Le Bureau de la FNSEA ALPC a rencontré ce 29 avril Alain Rousset pour lui faire part de l’inquiétude des agriculteurs qui " attendent un engagement fort de la Région, désormais autorité de gestion du FEADER. Le Conseil Régional devra veiller, dans les politiques agricoles qu’il met en œuvre, aux conditions de pérennité de notre agriculture productive, innovante, performante et créatrice de valeur ajoutée et d’emploi." La profession agricole a "salué l’accompagnement de la Région dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)"

  • 29/04/16 | Le Conseil régional finance la culture du 47

    Lire

    Le Conseil régional vient de mettre la main à la poche pour aider financièrement à hauteur de 10.000€ la 17ème édition du festival « Garonna Show » (8 et 9 juillet) à Port-Sainte-Marie ; de 12.000€ la 54ème édition du « Festival de Bonaguil » (2 au 7 août)) ; de 8.000€ la 22ème édition du « Festival International Bastid'Art » (4 au 7 août) à Miramont de Guyenne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

J - 50: Sachons résister à cette bataille de rue...

J-50...Encore cinquante jours à tenir avant le premier tour, à endurer ces foucades, ces invectives, ces mots misérables pour qualifier l'adversaire. Ce populisme à ciel ouvert qui déshonore la politique et la relègue au rang d'un mauvais spectacle de rue où les acteurs ne sont guidés que par la haine de l'autre...On pressentait que cette campagne serait à la fois furieuse et du plus bas niveau. Mais à ce point, on ne pouvait l'imaginer. Et il faut bien constater que l'entrée en scène du président candidat a amplifié ce constat général.

Il faut dire que son handicap de départ était tel qu'il a choisi de cogner, lui et son équipe, sur l'adversaire principal, celui que non seulement les sondages lui promettent mais aussi que les institutions de la V° république lui offrent. Des institutions qui, on le mesure désormais plus que jamais et en tout cas plus encore qu'en 2007, ont fait basculer l'élection présidentielle, avec le passage au quinquennat, dans un exercice qui ressemble plus à une bataille de rue qu'à un grand exercice de démocratie. Le sortant, en effet, n'ayant qu'une idée, malgré ses dires originels, celle de se faire réélire. Cinq ans et déjà au bout de trois l'obsession de gagner le match d'après. Et pour ce faire de durcir au maximum le propos en revendiquant l'épreuve du pouvoir qu'il a fallu assumer face aux vents contraires contre les irresponsables d'en face qui n'y connaissent rien. Voici ce qu'est en train de devenir cette élection, que l'on considère comme la plus importante: un combat de boxe à main nue où les coups bas se succèdent. Un faux exercice de démocratie alors que le pays aurait besoin plus que jamais d'un débat ouvert et éclairé.

Que pouvons-nous donc encore espérer à cinquante jours du premier tour ? Un peu de dignité partagée ? C'est peu probable. Il reste donc la faculté à chaque citoyen que nous sommes de ne pas tomber dans le piège, de faire l'effort de regarder autour de nous cette  société française qui  tente de résister aux discours simplificateurs. De nous parler aussi, entre amis, entre voisins, entre collègues, d'assumer nos différences et de le faire avec altérité, le respect de l'autre, de celui qui ne partage pas notre point de vue mais que ni la haine ni le mépris n'habitent. Une sorte de pratique du vivre ensemble réconfortant en ces temps où tous les coups semblent permis pour conserver le pouvoir. A moins qu'il ne s'agisse de le reconquérir.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
75
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires




24/04/2016 | ALPC : Le nom Aquitaine? Oui, mais pas seul

Alors... Aquitaine ? Aquitania ? Aquitanie ? Le futur nom de la région est toujours en débat ; il l’était à Bègles ce 19 avril, il le sera ce 26 avril à Saint-Amant de Boixe en Charente, le 2 mai à Rochechouart dans la Haute-Vienne, le 3 à Coulounieix-Chamiers en Dordogne, le 9 à Dax, le 10 à Thouars dans les Deux-Sèvres. L’historienne Anne-Marie Cocula, à qui Alain Rousset a confié la conduite du groupe de travail chargé d’élargir et de décentraliser la réflexion, poursuit sa mission, avec le sens de la pédagogie qu’on lui connaît et l’écoute attentive des points de vue dans chacun des douze départements de la Grande Région qu’elle sillonne

Lire la suite