Le Fil d'Aqui

16/04/14 : Depuis le début de l'année, l'Aéroport de Bordeaux Mérignac a accueilli plus de 950.000 passagers et affiche une croissance de 3%, soit la plus forte croissance de trafic du top 5 des aéroports régionaux.

15/04/14 : Deux bombardiers d'eau Trackers sont prépositionnés sur l'aéroport de Mérignac depuis ce 15 avril compte tenu des risques d'incendie jugés : « sévères » par la préfecture en Dordogne et Charente-Maritime, « modérés » en Lot-et-Garonne, Gironde et Land

15/04/14 : Jean-Christophe Cambadélis a été élu ce 15 avril à la tête du parti socialiste par 67,12% des voix au sein du Conseil national contre 32,88% à Sylvain Mathieu candidat au nom de la gauche du PS. Cambadélis a promis des « Etats Généraux » du PS.

14/04/14 : Rugby. Le SUA prolonge les contrats du talonneur Marc Barthomeuf, du demi d’ouverture Raphaël Lagarde, du centre Vincent Roux et de l’ailier Viliame Waquaseduadua et signe avec 4 jeunes : Paul Abadie, Léo Ghirard, Nathan Decron et Florian Dufour.

11/04/14 : CUB - L'installation d'un terminus partiel sur la ligne A, à hauteur de la station Cenon Gare, impose une interruption de la circulation des tramways, entre la station Galin et les terminus de la rive droite, du 14 au 20 avril.

09/04/14 : Michèle Delaunay quittant le gouvernement où elle est remplacée au poste de secrétaire d'Etat par Laurence Rossignol devrait retrouver son poste de député de la 2° circonscription de Gironde occupé jusqu'ici par Vincent Feltesse.

09/04/14 : Pas de secrétaires d'Etat du Sud Ouest à l'exception de Kader Arif qui conserve le poste des Anciens combattants dans le gouvernement Valls. A noter: Fleur Pellerin Commerce extérieur André Vallini à la réforme territoriale Harlem Désir à l'Europe.

08/04/14 : Valls: Conseils départementaux supprimés «à l’horizon 2021» et réforme de la carte des intercommunalités «basée sur les bassins de vie» et « suppression de la clause de compétence générale après un profond débat dans le pays associant élus et citoyens.

08/04/14 : Valls devant l'Assemblée: «Les régions pourront proposer de fusionner, mais en l’absence de proposition, après les régionales et les départementales de 2015, le gouvernement proposera une carte, et elle sera établie pour le premier janvier 2017.»

08/04/14 : Dominique Rousseau (PS) a été réélu président de la communauté d'agglomération de Bergerac avec 39 voix contre 24 à Daniel Garrigue et un nul, malgré sa défaite à la mairie de Bergerac lors des municipales.

07/04/14 : Une conférence sur "la guerre décrite par les soldats" sera donnée le mercredi 9 avril à 16h à l'université de Pau (amphithéâtre de la présidence) par Rémy Cazals, professeur à l'université de Toulouse, spécialistes du conflit de 1914-1918

04/04/14 : Sylvie Recrosio est nommée Directrice du Territoire Nord Aquitain de Veolia Propreté. Depuis 6 ans, elle pilotait la stratégie commerciale, la politique du recyclage et le développement des filières de valorisation dans la région Sud-ouest

04/04/14 : Michel Moyrand, maire PS de Périgueux, battu dimanche dernier, siègera bien dans l'opposition municipale et à la communauté d'agglomération du Grand Périgueux en tant que simple conseiller.

04/04/14 : Exposition : La bibliothèque de Périgueux aborde la commémoration de la Grande Guerre sous l'angle d'une histoire particulière : celle d’une correspondance entre Alphonse Chémery et sa future épouse Marguerite, écrites tout au long de la guerre.

02/04/14 : Le festival Jazz naturel se déroule à Orthez jusqu'au dimanche 6 avril, avec notamment un hommage rendu à Nougaro le jeudi 3, et des concerts gratuits non stop avant et après ceux donnés à la Moutète. Rens. www.mairie-orthez.fr , 05 59 69 76 83.

01/04/14 : Concours de vitesse de lavage de vitres, parcours de maniabilité de mono-brosses, quizz : la rencontre inter-académique de Périgueux rassemblera 250 élèves issus de la filière Propreté le mercredi 2 avril 2014 au Lycée professionnel Léonard de Vinci

31/03/14 : RESCOLL (Pessac) et VALOREM ont reçu début mars lors du salon EWEA (European Wind Energy Association) de Barcelone le prix « Science & Research » pour leur étude commune sur les impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un parc éolien


- Publicité -
  • 17/04/14 | Rugby: UBB: 3 stades pour 1 équipe

    Lire

    Alain Juppé et Noël Mamère se sont mis d'accord sur les équipements qui pourraient être mis à disposition de l’Union Bordeaux Bègles. Le stade André Moga aurait une vocation de centre d’entrainement et de formation pour l’UBB et les équipes de jeunes du CABBG. La restructuration du stade Chaban-Delmas en enceinte de 20 000 places permettrait à l’UBB d’y disputer la plupart des matchs, sauf les "matchs de prestige" (minimum 35.000 spectateurs) qui se tiendraient au nouveau stade. Des hypothèses qui supposent des investissements sur les stades Chaban et André Moga qui feront l'objet d'évaluation et d'études par la CUB

  • 16/04/14 | Une présidente pour l'Opéra National de Bordeaux

    Lire

    C'est Laurence Dessertine qui succède à Dominique Ducassou à la tête du Conseil d'administration de l'Opéra National de Bordeaux. Faisant suite aux élections municipales récentes, le nouveau CA de l'Opéra s'est réuni le 10 avril dernier; composé de 9 membres il comprend 6 délégués de la Ville de Bordeaux (Laurence Dessertine, Estelle Gentilleau, Arielle Piazza, Stéphan Delaux, Vincent Feltesse et Fabien Robert), 2 représentants de l'Etat (Pierre Blanc et Arnaud Littardi) et un représentant du Conseil Régional d'Aquitaine (Ludovic Freygefond).

  • 16/04/14 | Max Bodin: " les 50 milliards fruit d'une démarche collective

    Lire

    Communiqué du mandataire girondin de Manuel Valls:"Le plan d’économie de 50 milliards est le fruit d’une démarche collective, en concertation avec l’ensemble des membres du gouvernement et présenté en conseil des Ministres... Le maintien des créations de postes dans l’éducation nationale témoigne d’un attachement à la jeunesse et à la qualité de sa formation, de même que les créations de postes de policiers et de gendarmes ont tous été conservés...Enfin observons que les prestations sociales ne se trouvent ni réduites, ni supprimées. Il s’agit d’un gel temporaire, de 18 mois demandé aux allocataires de ces pensions.

  • 15/04/14 | Du 14 au 25 avril, opération Printemps-Jeunes à Villeneuve/Lot

    Lire

    C'est cette semaine que démarre l'opération Printemps-Jeunes. Durant 15 jours, 18 jeunes villeneuvois travailleront tous les matins sur des chantiers de peinture, d'entretien des espaces verts ou de mobilier urbain. Les après-midis seront consacrés à des activités sportives ou culturelles. Ils recevront également une formation au Premiers Secours, sanctionnée par le PSC1(Prévention et secours civiques de niveau 1).

  • 15/04/14 | François Bayrou, nouveau président de la Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées

    Lire

    François Bayrou a été élu lundi président de la communauté d’agglomération Pau Pyrénées. Le nouveau maire de Pau a obtenu 42 voix en sa faveur, tandis que deux bulletins nuls et 21 blancs étaient comptabilisés. La constitution d’un Pays de Béarn figurera au cœur des préoccupations de la CDAP, a-il assuré. La répartition des vice-présidences tient compte de deux principes : la féminisation, et l’importance des communes. Les élus ont été invités à travailler ensemble au-delà des divergences politiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Elections européennes 2014
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

L'Aquitaine en pointe pour contribuer à une nouvelle politique de santé

L'Aquitaine région pionnière en matière de santé publique ? La question paraîtra quelque peu saugrenue lorsque l'on sait que depuis la loi de décentralisation de 2004 les Conseils régionaux ne disposent que d'une compétence limitée en ce domaine, se bornant à élaborer un schéma des formations sanitaires et sociales. Pour autant, au moment où le pouvoir jette les bases d'une nouvelle loi de décentralisation, ce fameux acte 3 dont on commence à beaucoup débattre ici et là, comment ignorer que le contexte économique et social a tellement changé, mettant à mal l'organisation du système de santé de notre pays, dont les déficits vont croissants. Les Régions à côté de l'Etat peuvent donc devenir, comme c'est le cas dans la plupart des pays européens, le cadre d'une politique de santé innovante et plus économe. Et ceci, au moment où la pauvreté atteint de plus en plus de citoyens, jeunes notamment et où la carte des soins possibles contraint le gouvernement à prendre des décisions urgentes pour lutter contre la désertification médicale.

Ce constat ne donne que plus de relief à la journée qui vient de se tenir ce 12 décembre au Conseil régional, en présence des professionnels de santé et du social, avec la participation de la vice-ministre de la santé d'Euskadi, Olga Rivera Hernaez, venue témoigner de la réforme mise en œuvre au Pays basque espagnol.
L'Aquitaine a pris, de son côté, l'initiative d'une étude prospective, en avril dernier, dont les conclusions ne font que souligner l'urgence d'une nouvelle politique de santé, d'une stratégie véritable dans laquelle les soins primaires, les solutions de proximité et le retour de l'hôpital à ses missions premières pour traiter les affections aigues, les pathologies lourdes, seraient les points forts. Dans cette nouvelle donne les Régions tiendraient le rôle éminent de définition et coordination en liaison avec l'Agence Régionale de Santé, et l'ensemble des collectivités.

L'opportunité d'une nouvelle politique ressort pleinement de l'étude pilotée par Roland Michel qui a tiré les conclusions d'entretiens réalisés auprès des acteurs les plus compétents dans l'hexagone. Des trois scénarii alternatifs étudiés -continuité, transformation, rupture - celui dit de transformation s'impose si l'on veut, à la fois combattre la montée des inégalités de santé, souvent très grandes d'un territoire à l'autre, trouver des réponses à la prise en charge défaillante des maladies chroniques en allégeant les taches de l'hôpital.
La preuve a été faite au Pays basque espagnol depuis trois ans que l'on peut, à la fois améliorer la qualité des soins et abaisser les coûts de santé, plutôt que de tenter de financer, en vain, des dépenses que l'Assurance maladie ne sait plus comment assumer, autrement que part les déremboursements, d'ailleurs sans grand résultat final, sauf à accroître le nombre de gens qui renoncent à se soigner. C'est donc bien l'offre médicale et son organisation qu'il faut revoir, en particulier le regroupement des professionnels du sanitaire et du social, dans le but d'améliorer les soins primaires et de le faire dans la proximité. Déjà, on voit les réussites liées à des solutions mises en œuvre par les départements par le maintien à domicile et les soins de suite.
Les tenants de ces évolutions ont trouvé dans les propos de François Hollande au congrès de la mutualité, en octobre, des raisons d' espérer ; une loi de santé publique est annoncée pour 2013. Le chantier est ouvert et, pour changer de cap, il ne fait pas de doute que le cadre régional semble pertinent. Sera t-il retenu ? En tout cas une nouvelle donne, un véritable New Deal s'impose si l'on veut sortir d'une politique au fil de l'eau qui ne s'attaque à aucun des défis auxquels la société française doit faire face si elle veut faire évoluer son modèle de protection sociale à bout de souffle.

Lire le rapport sur le site du Conseil Régional d'Aquitaine

SOUHAIT DE REDACTEUR EN CHEF : Prenez s'il vous plaît, vous qui venez à la rencontre d'aqui.fr, cinq minutes pour répondre au questionnaire "En quête d'opnions" que vous trouverez sur le site; vos réponses nous aideront à mieux être en phase avec nos lecteurs.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2939
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Solange MENIVAL | 17/12/2012

En effet, les Régions ont la capacité d'agir sur l'environnement des politiques de santé. Elles contribuent déjà à favoriser le décloisonnement des professionnels en maillant le territoire de maison de santé qui leurs permettent de repenser leur pratique à la lumière des autres disciplines, ce qui exige de développer la fluidification de l'information et l'expertise par la e santé. Cette approche pluriprofessionnelle est un premier pas pour répondre au défi des maladies chroniques, passant d'un système organisé pour l'aiguë, à un système de suivi continu. Il faut maintenant exiger un plan de santé publique agissant en amont du système de soin. Pour cela il faudra renforcer les moyens d'observation et de prévention, et passer de la médecine pasteurienne, orientée vers les maladies infectieuses, à "la marée montante des maladies chroniques" qui demande de repenser le système dans son approche globale et environnementale. Il y va de la soutenabilité du système et de le rendre durable, si l'on veut que nos enfants aussi bénéficient de la solidarité nationale, c'est bien là que la nation a besoin des Régions.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires