Colloque d'aqui.fr le 3 Octobre au Rocher de Palmer - Cenon (33)
Il est encore temps pour vous inscrire !

Le Fil d'Aqui

01/10/14 : Gérard Larcher (UMP) a été élu président du Sénat avec 194 voix, contre 124 pour le socialiste Guillaume et 18 pour le communiste Assassi. Deux tours de scrutin ont été nécessaires, le centriste Zochetto, 45 voix au premier tour se retirant par la suite

01/10/14 : La maman victime d'un accident grave survenu la semaine dernière à la maternité d'Orthez (64), lors de la naissance de son enfant, est décédée. L'anesthésiste qui l'assistait au cours de l'accouchement a été placée en garde à vue.

01/10/14 : A ce jour aucune couverture mobile n'est prévue pour le grand stade de Bordeaux. L'architecture du lieu empêche les ondes des relais extérieurs au stade de pénétrer dans son enceinte...

01/10/14 : Gironde - « L'ES Blanquefort Oxygène course à pied » propose la deuxième édition des « Blanqueforteresses » le 5 octobre prochain avec trois distances au choix : un 5 km, le traditionnel 10 km et un vrai « semi » d'une seule boucle. + d'info

01/10/14 : Caryl Ferey, à qui l'on doit "Zulu" et "Mapuche", est le parrain du festival du roman policier "Un aller-retour dans le noir" qui se déroule du jeudi 2 au lundi 6 octobre à Pau. Réunissant 25 auteurs, celui-ci comprend rencontres, films et débats.+ d'info

30/09/14 : C'est manqué pour Jean-Pierre Raffarin soutien de Nicolas Sarkozy: Gérard Larcher l'a battu, dans la primaire UMP des sénateurs, par 80 voix contre 56 et 7 à Philippe Marini. G.Larcher va donc retrouver la présidence du Sénat 3 ans après l'avoir quittée

30/09/14 : le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde organise une journée de “Voile Adaptée” en partenariat avec le club de voile de Cazaux Lac le 4 Octobre 2014 à partir de 9H30.+ d'info

30/09/14 : Le rapporteur public du tribunal administratif de Pau a demandé l'annulation de l'élection municipale de Lescar qui avait vu le maire PS sortant, Christian Laine, élu au bénéfice de l'âge, recueillir 2670 voix, à égalité avec l'UMP Philippe Coy.

30/09/14 : L'Agence régionale de santé a décidé de fermer la maternité d'Orthez après qu'une maman, privée d'oxygène pendant plusieurs minutes, ait été victime d'un grave accident au bloc opératoire lors d'une césarienne. Une enquête administrative sera menée.

29/09/14 : Plus d'une vingtaine de pharmacies ont été réquisitionnées par la préfecture des Pyrénées-Atlantiques à l'occasion de la journée de grève organisée le mardi 30 septembre. Seules les urgences pharmaceutiques devraient cependant être assurées.+ d'info

29/09/14 : Lot-et-Garonne. Matthias Fekl, nommé au gouvernement, se retire de la direction du PS47. Sandrine Laffore, secrétaire fédérale à la coordination, animera une direction collégiale et conduira les activités de la Fédération départementale.

28/09/14 : C'est une défaite qui marque dans le paysage tarn-et-garonnais : Jean-Michel Baylet président des radicaux de gauche a perdu son siège de sénateur au profit de l'UMP François Bonhomme

28/09/14 : Xavier Pintat, Marie Hélène des Esgaulx et Gérard César, « liste Unis pour la Gironde », UMP, avec 47,8% des suffrages exprimés sont reconduits dans leur mandat de sénateurs la Haute Assemblée retournant à droite après trois ans à gauche

28/09/14 : Sénatoriales: Les résultats déjouent parfois l'arithmétique post-municipales, la Gironde a reconduit les 3 sénateurs PS Philippe Madrelle, Alain Anziani, Françoise Cartron là où la droite pensait pouvoir décrocher un quatrième des six sièges.

27/09/14 : Le village Emmaüs de Pau-Lescar organise les Utopiades, le dimanche 28 septembre, dans le cadre d'une réflexion engagée sur les alternatives à la société capitaliste. Des acteurs et des porteurs de projets utopiques témoigneront de leur expérience.+ d'info

27/09/14 : Alain Rousset, le président du Conseil régional, a donné le coup d'envoi des travaux de la voie ferroviaire Oloron-Bedous (64), préfiguration d'une ligne destinée, souhaite-t-il, à relier un jour Oloron à la gare espagnole de Canfranc.

26/09/14 : 7ème édition du festival Les Campulsations qui se tiendra du 25/09 au 4/10, en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur de Bordeaux, les collectivités locales, les structures et associations culturelles et étudiantes de la CUB.

25/09/14 : Mérignac: Cérémonie autour du maire des autorités religieuses et militaires ce vendredi sur le parvis de l'hôtel de ville en hommage à Hervé Gourdel, la population étant conviée à ce rassemblement.

25/09/14 : Drapeaux en berne au Conseil régional d'Aquitaine en hommage à Hervé Gourdel "Face à la mort tragique de notre concitoyen, lâchement assassiné, la France est en deuil.  Face à la barbarie, elle doit prendre sa juste part aux côtés des autorités irakiennes


Colloque aqui.fr le 3 coctobre 2014
- Publicité -
  • 01/10/14 | Gironde: Quand la gauche rejette la gauche

    Lire

    Une proposition, déposée le 29 septembre dernier par le courant « Maintenant la Gauche », demandait la tenue d’un congrès national du parti socialiste. Le courant avait également appelé les militants à se rassembler pour donner au parti l’occasion de «mettre en œuvre la politique pour laquelle le Président a été élu». Après consultation de la demande, la direction de la fédération du Parti socialiste de la Gironde a refusé de la soumettre au vote des membres élus du Conseil Fédéral.

  • 30/09/14 | 12e week-end des motards à Agen et Montayral le 5 octobre

    Lire

    Opération de sécurité routière destinée à tous les motards ayant la volonté de s’inscrire dans une démarche pédagogique, le but de ce w-e est de faire évoluer les comportements de conduite. Des ateliers de perfectionnement à la conduite seront donc proposés. Cette animation est organisée par la préfecture, le CG47, la gendarmerie et Assur Association. Enfin, au 31 juillet 2014, les accidents impliquant un deux-roues représentaient près de 41 % de la totalité des accidents du département.

  • 29/09/14 | "La Grande Guerre" une expo au pôle mémoire de Villeneuve/Lot (47)

    Lire

    Le Pôle Mémoire de Villeneuve/Lot présente, jusqu'au 3 novembre, « La Grande Guerre », une exposition d'uniformes, d'équipements et d'armements utilisés par les soldats français en 1914. Conçue par le Fantassin Landais, association de collectionneurs œuvrant pour la sauvegarde du patrimoine culturel militaire, cette exposition reconstitue un hôpital militaire et recrée la vie d'une tranchée à l'aide de mannequins grandeur nature et d'objets issus de l'artisanat des tranchées.

  • 28/09/14 | Biarritz : Julie Gayet victime de la grève d'Air France

    Lire

    La comédienne et productrice Julie Gayet devait supporter "La voz en off", réalisé par Cristian Jiménez qu'elle co produit avec Nadia Tunicef en compétition au Festival Biarritz Amérique latine et participer à l'ouverture ce lundi à 20h.En raison de la grève d'Air France, les jeunes femmes ne pourront être présentes à Biarritz. Deux films argentins,"Ladonna" et "Relatos salvajes" ouvriront ce festival, Gare du Midi, dont le jury sera présidé par Atiq Rahimi, né à Kaboul, réfugié en France et réalisateur d'une première fiction en 2004, "Terre et cendres".

  • 27/09/14 | Dimanche, la Fête de la Corniche, de Ciboure à Hendaye

    Lire

    Les six kilomètres de corniche qui relient Ciboure à Hendaye seront fermés dimanche, de 10 h à 18 h pour célébrer la 9eme édition de la Fête éponyme qui, l'an dernier, avait rassemblée 25 000 personnes. Ce site exceptionnel de falaises ouvert aux piétons et cyclistes, qui domine l'océan jusqu'à la frontière comptera 15 sites aux cinquante animations. Pilotée par le Département en partenariat avec les communes de l'agglomération, cette journée a pour but de montrer que ce lieu protégé n'en demeure pas moins vivant.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

L'Aquitaine en pointe pour contribuer à une nouvelle politique de santé

L'Aquitaine région pionnière en matière de santé publique ? La question paraîtra quelque peu saugrenue lorsque l'on sait que depuis la loi de décentralisation de 2004 les Conseils régionaux ne disposent que d'une compétence limitée en ce domaine, se bornant à élaborer un schéma des formations sanitaires et sociales. Pour autant, au moment où le pouvoir jette les bases d'une nouvelle loi de décentralisation, ce fameux acte 3 dont on commence à beaucoup débattre ici et là, comment ignorer que le contexte économique et social a tellement changé, mettant à mal l'organisation du système de santé de notre pays, dont les déficits vont croissants. Les Régions à côté de l'Etat peuvent donc devenir, comme c'est le cas dans la plupart des pays européens, le cadre d'une politique de santé innovante et plus économe. Et ceci, au moment où la pauvreté atteint de plus en plus de citoyens, jeunes notamment et où la carte des soins possibles contraint le gouvernement à prendre des décisions urgentes pour lutter contre la désertification médicale.

Ce constat ne donne que plus de relief à la journée qui vient de se tenir ce 12 décembre au Conseil régional, en présence des professionnels de santé et du social, avec la participation de la vice-ministre de la santé d'Euskadi, Olga Rivera Hernaez, venue témoigner de la réforme mise en œuvre au Pays basque espagnol.
L'Aquitaine a pris, de son côté, l'initiative d'une étude prospective, en avril dernier, dont les conclusions ne font que souligner l'urgence d'une nouvelle politique de santé, d'une stratégie véritable dans laquelle les soins primaires, les solutions de proximité et le retour de l'hôpital à ses missions premières pour traiter les affections aigues, les pathologies lourdes, seraient les points forts. Dans cette nouvelle donne les Régions tiendraient le rôle éminent de définition et coordination en liaison avec l'Agence Régionale de Santé, et l'ensemble des collectivités.

L'opportunité d'une nouvelle politique ressort pleinement de l'étude pilotée par Roland Michel qui a tiré les conclusions d'entretiens réalisés auprès des acteurs les plus compétents dans l'hexagone. Des trois scénarii alternatifs étudiés -continuité, transformation, rupture - celui dit de transformation s'impose si l'on veut, à la fois combattre la montée des inégalités de santé, souvent très grandes d'un territoire à l'autre, trouver des réponses à la prise en charge défaillante des maladies chroniques en allégeant les taches de l'hôpital.
La preuve a été faite au Pays basque espagnol depuis trois ans que l'on peut, à la fois améliorer la qualité des soins et abaisser les coûts de santé, plutôt que de tenter de financer, en vain, des dépenses que l'Assurance maladie ne sait plus comment assumer, autrement que part les déremboursements, d'ailleurs sans grand résultat final, sauf à accroître le nombre de gens qui renoncent à se soigner. C'est donc bien l'offre médicale et son organisation qu'il faut revoir, en particulier le regroupement des professionnels du sanitaire et du social, dans le but d'améliorer les soins primaires et de le faire dans la proximité. Déjà, on voit les réussites liées à des solutions mises en œuvre par les départements par le maintien à domicile et les soins de suite.
Les tenants de ces évolutions ont trouvé dans les propos de François Hollande au congrès de la mutualité, en octobre, des raisons d' espérer ; une loi de santé publique est annoncée pour 2013. Le chantier est ouvert et, pour changer de cap, il ne fait pas de doute que le cadre régional semble pertinent. Sera t-il retenu ? En tout cas une nouvelle donne, un véritable New Deal s'impose si l'on veut sortir d'une politique au fil de l'eau qui ne s'attaque à aucun des défis auxquels la société française doit faire face si elle veut faire évoluer son modèle de protection sociale à bout de souffle.

Lire le rapport sur le site du Conseil Régional d'Aquitaine

SOUHAIT DE REDACTEUR EN CHEF : Prenez s'il vous plaît, vous qui venez à la rencontre d'aqui.fr, cinq minutes pour répondre au questionnaire "En quête d'opnions" que vous trouverez sur le site; vos réponses nous aideront à mieux être en phase avec nos lecteurs.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
3169
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Solange MENIVAL | 17/12/2012

En effet, les Régions ont la capacité d'agir sur l'environnement des politiques de santé. Elles contribuent déjà à favoriser le décloisonnement des professionnels en maillant le territoire de maison de santé qui leurs permettent de repenser leur pratique à la lumière des autres disciplines, ce qui exige de développer la fluidification de l'information et l'expertise par la e santé. Cette approche pluriprofessionnelle est un premier pas pour répondre au défi des maladies chroniques, passant d'un système organisé pour l'aiguë, à un système de suivi continu. Il faut maintenant exiger un plan de santé publique agissant en amont du système de soin. Pour cela il faudra renforcer les moyens d'observation et de prévention, et passer de la médecine pasteurienne, orientée vers les maladies infectieuses, à "la marée montante des maladies chroniques" qui demande de repenser le système dans son approche globale et environnementale. Il y va de la soutenabilité du système et de le rendre durable, si l'on veut que nos enfants aussi bénéficient de la solidarité nationale, c'est bien là que la nation a besoin des Régions.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires




03/08/2014 | De Bordeaux à Pau cette A 65 qui reste en panne

De ma Gironde, direction Pau, ce dimanche 3 août. Pau et une promesse de vue sur les sommets depuis le Boulevard des Pyrénées … un espoir de Pic de midi d'Ossau avant de l'approcher de plus près. Choisir d'emprunter l'autoroute A 65 plutôt que de reprendre la Nationale, à Langon, c'est renoncer à une route de sinistre mémoire mais c'est, aussi, vérifier que cette autoroute en période de grand trafic joue son rôle. Attente déçue et c'est peu de le dire. Résumons : pause café chez Léo, à la première grande aire, ce « Coeur d'Aquitaine » - enfin l'Aquitaine d'aujourd'hui encore - cher à l'ami Jean-Luc Gleyze. Et si, de nouveau sur l'autoroute, je reprenais le décompte des voitures en route vers le Sud, histoire de m'assurer de ne pas être, cette fois encore, stupéfait de constater qu'elle est désertée. La tache ne sera guère épuisante...Pendant les quelques 130 kilomètres à accomplir jusqu'au terme de l'A 65, seules 25 voitures me doubleront dont trois immatriculées en Gironde et deux en Pyrénées-Atlantiques ; je n'aurai pour ma part aucun véhicule à doubler le long de ce trajet ! Le loisir me sera ainsi donné de rouler paisiblement, de constater que les maïs, bien verts, n'auront pas eu besoin, comme l'an passé, d'être resemés et que décidément les tournesols, cet été, sont splendides. Arrivé au terme de l'A 65, et empruntant la petite portion de l'A 64 en direction de Toulouse qui me conduit vers Pau Centre vingt voitures doubleront la mienne. Vingt en à peine une poignée de kilomètres... autant dire presque autant que sur le trajet préalable....

Lire la suite