Le Fil d'Aqui

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS


- Multivote -


- Publicité -
  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

L'Europe d'abord!...

Quand on est européen de conviction et de culture et que l'on sait ce que nous devons à des hommes qui ont su dépasser les rancoeurs et éveiller les consciences de leurs peuples respectifs, les De Gaulle et Adenauer mais, avant eux, les De Gasperi, les Monnet, Schumann, Spaak et, après eux, bien après eux, pour entretenir et faire progresser l'idée européenne, les Brandt, les Giscard, les Kohl et les Mitterrand, on doit recevoir le message du nouveau président des Etats-Unis comme une provocation inespérée: L'Amérique d'abord...? La seule vraie réponse à apporter à cet homme de spectacle dont l'entrée en fonction a jeté des centaines de milliers de gens, femmes en premier lieu, dans les rues de l'Amérique et d'ailleurs, c'est, bien entendu, "l'Europe d'abord!". Angela Merkel ne s'y est pas trompée d'ailleurs, elle qu'il a quasiment insultée à propos de son accueil des migrants tandis qu'il se réjouissait que d'autres pays ne manqueraient pas de suivre l'exemple britannique, et sortiraient de l'Union.

L'Europe, Mister Trump c'est presque deux fois les Etats-Unis: 510 millions d'habitants contre vos 320 millions. Et c'est ici, chez nous, qu'a pris racine la démocratie de votre pays. Peut être ne le savez-vous pas, ou à peine, tant votre suffisance saute aux yeux; peut être ceux qui vous ont fabriqué et rêvent de subvertir l'Europe avec leurs idées nauséabondes le savent-ils, eux ?.. Alors, de grâce, faites votre job, à contre courant de ce que le monde entier, a cru devoir faire, à Paris, l'an passé lors de la COP 21 : arrêter la course frénétique à la destruction de notre environnement.

Oui, faite votre job, au nom du peuple que vous voulez sauver et qui ne tardera pas à déchanter. Mais de grâce foutez-nous la paix! Et nous, les Européens réveillons-nous au lieu d'entonner les discours défaitistes ou de croire ceux que l'extrême droite européenne, réunie à Coblence, ce week-end, clame dans une apparente unité. Tiens, au fait, il semblerait que Marine Le Pen soit moins sûre, si elle devait arriver au pouvoir, de devoir abandonner l'euro.

Oui réveillons-nous, d'abord chacun à notre façon, nous citoyen en acceptant le débat. Nous les médias qui ne nous intéressons trop souvent à l'Europe que pour relayer les propos ressassés sur les technocrates de la Commission qui font le boulot que nos politiques oublient de faire, alors que c'est à eux que revient, un peu le Parlement européen mais beaucoup les gouvernements, de faire les choix et d'y consacrer le temps nécessaire.

A cet égard vivement le mois de mai. Espérons que l'espoir déçu renaîtra au lendemain de la présidentielle et que le vainqueur de la course à l'Elysée saura, sans tarder, prendre de fortes initiatives, non seulement avec l'Allemagne mais avec ceux de nos voisins qui ont porté l'Europe sur les fonts baptismaux – le Benelux et l'Italie - ou l'on rejointe avec le retour de la démocratie : on pense à l'Espagne, au Portugal, et aux derniers venus qui sont menacés par un regain de conservatisme, au cœur de la société, mais sont bien contents de faire des affaires grâce au grand marché, on pense à la Pologne, dont les camions déboulent sur nos routes, vers le sud.

N'attendons pas l'Amérique pour aborder, enfin, une Europe de la Défense digne de ce nom; d'ailleurs, sachons saisir l'occasion qui se présente de convaincre l'Allemagne de nous rejoindre, elle qui vient d'oser poser le problème de sa sécurité avec un Livre Blanc inédit et une révision de son engagement budgétaire; le drame qu'elle vient de connaître est nécessairement de nature à vaincre les réticences du peuple allemand.

Ouvrons avec nos voisins un grand chantier pour définir une politique énergétique concertée et mettre en œuvre des investissements massifs dans les énergies renouvelables. Il y a tant à a faire et sachons additionner les atouts technologiques et les réussites économiques des uns et des autres.

Et mettons le paquet sur la culture, les savoirs partagés, la magnifique réussite d'Erasmus qui fête ses 30 ans et dont la rencontre des jeunes qui vivent ces échanges et en témoignent est la meilleure des promotions pour faire naître une vraie fraternité européenne.

Ne lâchons rien et surtout pas parce qu'un milliardaire américain voudrait nous faire peur.

 

 

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
5281
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Roux | 23/01/2017

Bravo Joël Aubert pour votre éditorial lucide et plein d'espoir.

Patrick 86 | 23/01/2017

Une analyse claire et sans faille que je partage. Avec son nouveau Président, s'il tient son programme (?), les US sont une aubaine pour l'Europe. Du moins un signe pour elle de se souder les coudes face au danger du protectionnisme d'outre atlantique. A avoir un projet politique qui nous fasse rêver. Saurons-nous saisir cette chance ?

Joël Aubert | 24/01/2017

Merci pour ces réactions! je crois qu'il faudra aussi mettre la société en mouvement pour faire comprendre aux politiques nos attentes et les enjeux pour les générations à venir...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires