aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

26/03/17 : Dordogne : le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité est en baisse au mois de février. 20 900 personnes sans activité sont inscrites à Pole emploi. Cette diminution concerne les moins de 25 ans (-1 %) et les plus de 50 ans (-1,4 %).

26/03/17 : Philippe Poutou, candidat à la présidentielle pour le NPA, tiendra un meeting à Terrassion Lavilledieu, le lundi 3 avril. Il est le deuxième candidat à venir battre la campagne en Dordogne, après Jean-Luc Mélenchon.

26/03/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 56 720 à la fin février, soit +0,6% d'inscrits en un mois. En revanche, le nombre de demandeurs sans aucune activités (cat.A) a baissé de 5% ces douze derniers mois.

25/03/17 : Charente-Maritme : lors de la session de printemps le 24 mars, les élus du Département ont adopté une motion à l'intention de la Région, concernant leurs inquiétudes vis-à-vis du transfert de la gestion des transports et du sort des salariés.

24/03/17 : La Rochelle : "victime" du succès de son équipe en tête du Top 14 : le stade Marcel-Deflandre affiche complet sur tous ses matchs jusqu'à la fin de saison. Le Stade Rochelais prévoit d'ouvrir 1000 places de plus pour la saison prochaine, dès avril.

21/03/17 : Promotion remarquée pour le marmandais Matthias Fekl qui succède à Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur poussé à la démission par F.Hollande et B.Cazeneuve à la suite des révélations sur l'emploi de ses filles à l'assemblée entre 2009 et 2016

20/03/17 : Le vélo-tourisme de Charente-Maritime a reçu 3 récompenses au salon Destination Nature ce week-end à Paris : la VélOdyssée et la route du Canal des 2 Mers pour les trophées "Itinéraires" et le 1erPrix "Destination Vélo" pour l'ensemble du département


- Multivote -


- Publicité -
  • 27/03/17 | " Les Républicains" veulent ester contre l'ex Poitou-Charentes

    Lire

    Au nom du groupe LR de la Région, Virginie Calmels, Yves d'Amécourt, Olivier Chartier accompagnés de leurs conseils ont remis au président Alain Rousset un mémoire "aux fins d'engager des procédures judiciaires" eu égard à " la responsabilité de l’exécutif de l’ancienne région Poitou-Charentes ainsi que de toutes autres personnes responsables des graves irrégularités commises." Actions proposées: la saisine du procureur financier près la CRC et le dépôt d’une plainte auprès du procureur de la République en raison des conventions signées sans délégation de signature

  • 27/03/17 | Six représentants des candidats devant le MEF33

    Lire

    Ce sera ce 30 mars, salle Point du Jour-Pierre Tachou, 44 rue Joseph Brunet à Bordeaux (Bacalan) à 19h00. A l'invitation du Mouvement Européen et des Jeunes Européens de bordeaux 6 représentants de candidats présenteront les grandes lignes de leur programme européen et débattront ensuite entre eux et l'assistance. Il y aura là Yves d'Amécourt (LR), Tanguy Bernard (En Marche), Stéphane Saubusse (EELV), Alain Vergniault (UDI), Fabien Robert (Modem), Cyril Fonrose (PS) . L'actualité récente: Versailles, Livre Blanc de la Commission, Rome nourriront cet échange

  • 26/03/17 | Légère hausse du chômage en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté en Nouvelle-Aquitaine de +0,5% entre janvier et février, avec 500 470 inscrits, toutes catégories confondues, soit +1,1% en un an. La Gironde enregistre le plus grand nombre de chômeurs, avec 147 880 chômeurs, soit une hausse de +2,6% en un an. La Creuse enregistre le plus forte baisse d'inscriptions, avec -2,6%. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a baissé en Corrèze (-8%), Charente (-6,6%) et Charente-Maritime (-5%) en 12 mois.

  • 21/03/17 | Ford: deux groupes de travail

    Lire

    Le comité de suivi du site Ford Aquitaine Industries (FAI) de Blanquefort réuni en préfecture en présence de la direction, des représentants du personnel et des collectivités a fait un point d’étape sur la situation et décidé la création de 2 groupes de travail l'un visant à rechercher des pistes d’améliorations de la compétitivité du site en vue de l’obtention de nouveaux produits, l'autre à aborder la diversification de l’usine vers l’électrification des véhicules. Les activités d'entreprises implantées dans la région et spécialisées dans ce domaine ont été présentées à Ford Europe.

  • 21/03/17 | Le premier ministre salue une rénovation urbaine à Pau

    Lire

    Bernard Cazeneuve, le premier ministre, a été accueilli lundi à Pau pour accompagner le lancement d'un important projet de rénovation urbaine. Celui-ci concerne le quartier populaire de Saragosse où 127 millions d'euros vont être investis sur 8 ans, dont 39 millions accordés par l'Etat. 1448 logements seront requalifiés et 1468 résidentialisés. 258 logements étant créés ainsi que 78 logements sociaux. Bernard Cazeneuve a également salué le dynanisme de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, labellisée I-Site pour ses spécialités dans l'énergie et l'environnement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

L'Europe d'abord!...

Quand on est européen de conviction et de culture et que l'on sait ce que nous devons à des hommes qui ont su dépasser les rancoeurs et éveiller les consciences de leurs peuples respectifs, les De Gaulle et Adenauer mais, avant eux, les De Gasperi, les Monnet, Schumann, Spaak et, après eux, bien après eux, pour entretenir et faire progresser l'idée européenne, les Brandt, les Giscard, les Kohl et les Mitterrand, on doit recevoir le message du nouveau président des Etats-Unis comme une provocation inespérée: L'Amérique d'abord...? La seule vraie réponse à apporter à cet homme de spectacle dont l'entrée en fonction a jeté des centaines de milliers de gens, femmes en premier lieu, dans les rues de l'Amérique et d'ailleurs, c'est, bien entendu, "l'Europe d'abord!". Angela Merkel ne s'y est pas trompée d'ailleurs, elle qu'il a quasiment insultée à propos de son accueil des migrants tandis qu'il se réjouissait que d'autres pays ne manqueraient pas de suivre l'exemple britannique, et sortiraient de l'Union.

L'Europe, Mister Trump c'est presque deux fois les Etats-Unis: 510 millions d'habitants contre vos 320 millions. Et c'est ici, chez nous, qu'a pris racine la démocratie de votre pays. Peut être ne le savez-vous pas, ou à peine, tant votre suffisance saute aux yeux; peut être ceux qui vous ont fabriqué et rêvent de subvertir l'Europe avec leurs idées nauséabondes le savent-ils, eux ?.. Alors, de grâce, faites votre job, à contre courant de ce que le monde entier, a cru devoir faire, à Paris, l'an passé lors de la COP 21 : arrêter la course frénétique à la destruction de notre environnement.

Oui, faite votre job, au nom du peuple que vous voulez sauver et qui ne tardera pas à déchanter. Mais de grâce foutez-nous la paix! Et nous, les Européens réveillons-nous au lieu d'entonner les discours défaitistes ou de croire ceux que l'extrême droite européenne, réunie à Coblence, ce week-end, clame dans une apparente unité. Tiens, au fait, il semblerait que Marine Le Pen soit moins sûre, si elle devait arriver au pouvoir, de devoir abandonner l'euro.

Oui réveillons-nous, d'abord chacun à notre façon, nous citoyen en acceptant le débat. Nous les médias qui ne nous intéressons trop souvent à l'Europe que pour relayer les propos ressassés sur les technocrates de la Commission qui font le boulot que nos politiques oublient de faire, alors que c'est à eux que revient, un peu le Parlement européen mais beaucoup les gouvernements, de faire les choix et d'y consacrer le temps nécessaire.

A cet égard vivement le mois de mai. Espérons que l'espoir déçu renaîtra au lendemain de la présidentielle et que le vainqueur de la course à l'Elysée saura, sans tarder, prendre de fortes initiatives, non seulement avec l'Allemagne mais avec ceux de nos voisins qui ont porté l'Europe sur les fonts baptismaux – le Benelux et l'Italie - ou l'on rejointe avec le retour de la démocratie : on pense à l'Espagne, au Portugal, et aux derniers venus qui sont menacés par un regain de conservatisme, au cœur de la société, mais sont bien contents de faire des affaires grâce au grand marché, on pense à la Pologne, dont les camions déboulent sur nos routes, vers le sud.

N'attendons pas l'Amérique pour aborder, enfin, une Europe de la Défense digne de ce nom; d'ailleurs, sachons saisir l'occasion qui se présente de convaincre l'Allemagne de nous rejoindre, elle qui vient d'oser poser le problème de sa sécurité avec un Livre Blanc inédit et une révision de son engagement budgétaire; le drame qu'elle vient de connaître est nécessairement de nature à vaincre les réticences du peuple allemand.

Ouvrons avec nos voisins un grand chantier pour définir une politique énergétique concertée et mettre en œuvre des investissements massifs dans les énergies renouvelables. Il y a tant à a faire et sachons additionner les atouts technologiques et les réussites économiques des uns et des autres.

Et mettons le paquet sur la culture, les savoirs partagés, la magnifique réussite d'Erasmus qui fête ses 30 ans et dont la rencontre des jeunes qui vivent ces échanges et en témoignent est la meilleure des promotions pour faire naître une vraie fraternité européenne.

Ne lâchons rien et surtout pas parce qu'un milliardaire américain voudrait nous faire peur.

 

 

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2563
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Roux | 23/01/2017

Bravo Joël Aubert pour votre éditorial lucide et plein d'espoir.

Patrick 86 | 23/01/2017

Une analyse claire et sans faille que je partage. Avec son nouveau Président, s'il tient son programme (?), les US sont une aubaine pour l'Europe. Du moins un signe pour elle de se souder les coudes face au danger du protectionnisme d'outre atlantique. A avoir un projet politique qui nous fasse rêver. Saurons-nous saisir cette chance ?

Joël Aubert | 24/01/2017

Merci pour ces réactions! je crois qu'il faudra aussi mettre la société en mouvement pour faire comprendre aux politiques nos attentes et les enjeux pour les générations à venir...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires