Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.




- Publicité -
  • 01/10/20 | Une trentaine d'agents du ministère de l'économie rejoindront Bergerac en 2021

    Lire

    Entre 25 et 30 agents du ministère de l'Economie vont rejoindre le service des impôts de Bergerac. La décision a été annoncée ce 30 septembre. Ces fonctionnaires appartiennent au service de l'appui à la publicité foncière. Ils rejoindront la Dordogne en septembre 2021. La mairie va les accueillir et favoriser l'intégration des fonctionnaires qui viendront sur la base du volontariat. C'est une décision prise dans un plus large plan de redistribution des moyens de l'Etat dans les villes moyennes.

  • 01/10/20 | Le Championnat de tir aux armes préhistoriques se tient au Musée des Tumulus

    Lire

    Les 3 et 4 octobre, le Musée des Tumulus à Bougon dans les Deux-Sèvres accueille la 32ème manche du championnat européen de tir aux armes préhistoriques. Au programme de ce week-end, le public pourra observer des démonstrations de tir à l’arc préhistorique ou de tir à la sarbacane mais aussi voir l’épreuve de tir au propulseur préhistorique. L’entrée est gratuite le samedi.

  • 01/10/20 | Extension du port du masque à La Rochelle

    Lire

    En juillet, le maire de La Rochelle avait pris un arrêté pour obliger le port du masque en centre-ville - toujours en vigueur. Le préfet du 17 vient de prendre un nouvel arrêté pour étendre la mesure à l'ensemble de l'agglomération rochelaise, à partir du 1er octobre. Sont concernés les marchés, alimentaires ou non; les établissements scolaires et universitaires dans un périmètre de 50 m, entre 7h et 19h ; les centres commerciaux et leurs abords, parking inclus ; tous les lieux publics clos.

  • 01/10/20 | Les rassemblements de plus de 30 personnes interdits en Charente et en Vienne

    Lire

    En Charente et dans la Vienne, les rassemblements de plus de 30 personnes dans des lieux recevant du public sont désormais interdits jusqu'au 12 octobre. La raison? Les deux départements viennent de passer en "zone d'alerte", selon la nouvelle classification Covid de l'Etat, qui signale une forte activité du virus. Les arrêtés préfectoraux ciblent en particulier les "évènements festifs" - fêtes locales, de familles ou étudiantes. L'activité professionnelle ou associative n'est pas concernée.

  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

La démission de François Bayrou: comme un air de crise

Les Palois ne seront dans doute pas mécontents... Ils gardent leur maire. La démission de François Bayrou du gouvernement devenait difficilement évitable dès lors que Sylvie Goulard ministre Modem des Armées avait pris les devants pour "assurer sa défense". L'affaire des possibles emplois fictifs d'attachés parlementaires européens du Modem qui fait, depuis le 9 juin, l'objet d'une enquête préliminaire, rendait aléatoire le maintien du ministre d'Etat, de surcroît porteur à sa demande du premier grand projet de loi sur la moralisation de la vie politique dont il avait fait, lui-même, le thème majeur de son engagement auprès d'Emmanuel Macron. (1)

 

Il reste que malgré les paroles de circonstance du nouveau pouvoir, sur le mode de l'honneur, et la bénédiction parfaitement hypocrite de Corinne Lepage, ce départ sans délai, accompagné de celui de Marielle de Sarnez, faisant suite à celui de Richard Ferrand, l'ordonnateur de la campagne victorieuse du président, est plus qu'un couac: une manière de crise d'autant plus malvenue qu'elle plombe les premiers pas du tandem Macron-Philippe. Au lendemain d'élections législatives sur le mode, en partie trompeur, du succès d'En Marche entaché par le record absolu d'abstentions lors de législatives sous la V° République. Certes, le président et son gouvernement disposent, à eux-seuls, de la majorité à l'Assemblée nationale pour pousser leur calendrier des réformes... Ils n'ont pas besoin de l'apport des députés du Modem. Mais cet épisode, aux contours plus que délicats pour eux, est de nature à compliquer sa mise en oeuvre. Soyons certains que le pays à qui on propose, en permanence, les vertus du renouvellement ne dort que d'un oeil et que les minorités à l'Assemblée nationale, à droite comme à gauche, ne lui feront aucun cadeau. il n'est que voir le premier lot de réactions sur le mode de la crédibilité pour s'en convaincre, en attendant les envolées d'un Jean-Luc Mélenchon, au moment où les sondages font de la " France Insoumise" la vraie opposition.

1. Lors de sa conférence de presse, ce mercredi après-midi, François Bayrou a notamment déclaré: "Je donne plus de prix au but à atteindre qu’à mon rôle personnel. J’en ai donc tiré les conclusions. Je  choisis la liberté de jugement et la liberté de parole. je choisis de préserver la loi de moralisation. Je choisis de ne pas exposer à des campagnes mensongères le gouvernement que je soutiens."

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
48792
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires