Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.




- Publicité -
  • 09/04/20 | L'épidémie de Coronavirus progresse en Dordogne

    Lire

    94 cas confirmées lundi 6, 102 au 8 avril… L’épidémie de coronavirus progresse en Dordogne même si le département reste l’un des moins touchés, a indiqué le préfet lors d'un point presse. Et encore, "ces chiffres ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville. 23 personnes sont hospitalisées, dont 6 en réanimation et 23 ont rejoint leur domicile. Sur les EPHAD, 30 cas sont confirmés. La Dordogne enregistre 5 décès dont 3 en structures médico-sociales et 1 en EPHAD.

  • 09/04/20 | Covid-19 : de nouveaux transferts de patients en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Ce vendredi, plusieurs transferts de malades atteints de coronavirus, hospitalisés en Île-de-France, seront transférés par train depuis la gare d'Austerlitz vers Bordeaux, Angoulême et Poitiers. En région, les derniers chiffres de l'ARS confirment que la Gironde est le département le plus touché, mais aussi celui où les hospitalisations sont le plus en baisse (-25 en 24 heures). Le dernier bilan fait état de 2663 cas confirmés en Nouvelle-Aquitaine et 165 décès, ce qui en fait, avec la Bretagne, l'une des régions les moins touchées.

  • 09/04/20 | Tous les événements de mai de l'Odyssée à Périgueux annulés

    Lire

    En application des dispositions destinées à freiner l'épidémie, les événements du mois de mai à L'Odyssée sont annulés. La billetterie reste fermée au public. L'Odyssée propose deux formules pour les places déjà réglées : soit le remboursement total pour cela, rendez-vous en billetterie dès la réouverture du Théâtre ou renoncement au remboursement. Pour cela il faut envoyer un mail à : billetterie@odyssee.perigueux.fr. Ce choix permet de contribuer à la solidarité que L'Odyssée déploie envers les équipes artistiques et techniques.

  • 09/04/20 | Près de 3 000 volontaires néo-aquitains inscrits sur Renforts-Covid

    Lire

    Le 30 mars, l’ARS a lancé l’opération #Renforts-Covid pour mettre en relation des professionnels de santé volontaires avec des établissements de santé néo-aquitains en besoin de renfort dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19. En 10 jours: 2 985 professionnels de santé se sont portés volontaires en s’inscrivant sur la plateforme, 336 demandes de missions ont été postées par les établissements de santé, 91 volontaires ont déjà été mis à disposition des établissements en demande de renfort avec majoritairement des aides-soignants (48%) et des agents des services hospitaliers (23%).

  • 09/04/20 | Surveillance sanitaire des troupeaux : les priorités dans le 64

    Lire

    En cette période d'épidémie, la direction départementale de la protection des populations et le Groupement Sanitaire de Défense 64 ont posé comme priorité la surveillance sanitaire des cheptels transhumants qui devront être à jour de leurs prophylaxies annuelles pour monter en estive. Pour les non-transhumants et autres espèces (porcs notamment), les prophylaxies pourront être maintenues sous réserve de disponibilité des vétérinaires et respect des mesures de protection. Selon l’évolution de la situation la fin des campagnes pourra être reportée par la Préfecture, sans pour autant renoncer aux dépistages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

La droite version Bellamy et humanisme chrétien

Et François-Xavier Bellamy de citer un certain Michel Eyquem de Montaigne, maire de Bordeaux, sur le mode entendu : « Rien n'est beau que l'humaine condition » 1. Cette référence à l'auteur de l'indémodable voyage au cœur de « l'humaine condition », venant après cette affirmation « l'humain est humain parce qu'il est vulnérable », a laissé suspendue, quelques instants, la salle du Palais des Congrès de Bordeaux, ce 17 mai. Le chef de file des « Républicains » pour les élections européennes venait d'appeler à la rescousse « la magnifique histoire de la tradition chrétienne » , en guise de point d'orgue à un discours de campagne polissé plus qu'enflammé.

Rappeler ces mots et ce contexte conduit à s'interroger sur ce que pourrait devenir, au lendemain du 26 mai, le corpus idéologique d'une droite française qui a rallié une partie du centre, « le Nouveau », le temps d'une élection, tandis que l'autre partie de ce même centre, la plus importante, le Modem, soutient sans modération La République en Marche, si l'on en croit les transports amoureux de François Bayrou à l'endroit d'Emmanuel Macron,.

Qu'est ce que cette droite qui semble en train de s'extirper de l'abîme consécutif aux présidentielles calamiteuses de 2017, en confiant sa parole à un jeune enseignant agrégé de philo, catholique bon teint, et ...peu enclin à défendre le mariage pour tous, l'IVG  et, encore moins, La Procréation Médicalement Assistée? Tendant l'oreille pour saisir les mots de François-Xavier Bellamy, dont la complicité avec Laurent Wauquiez ne doit pas qu'à la reconnaissance, nous avons cru comprendre derrière l'analyse très construite, et nourrie de culture classique, que le porte-drapeau des Républicains pour les « Européennes » pouvait se rattacher à l'héritage de l'humanisme chrétien cher, par exemple à un Jacques Maritain, ou plus près de nous à un Yves Semen et Philanthropos. Il ne craignait pas de citer Bernanos, ces jours-ci à Angers : « il faut faire la pari de cette espérance qui est la plus grande et la plus difficile victoire qu'un homme puisse remporter sur son âme »

Soit... Sacré pari dans une France qui va de moins en moins à l'Office le dimanche. En tout cas il n'est pas indifférent dans une Europe dont les leaders populistes, les Orban ou les Salvini, entonnent le thème de la chrétienté pour faire démocratie, de suivre avec attention les références d'un homme politique jeune, et nouveau venu sur le devant de la scène, que d'aucuns hésitent à ne classer que comme conservateur, le jugeant notamment plutôt réactionnaire en matière de mœurs.

S'il est, en revanche une certitude, c'est sur le terrain de l'économie et de l'immigration que François-Xavier Bellamy colore son parti pris d'humanisme de préférence nationale, voire communautaire. A Bordeaux, il a fait mouche en citant l'itinéraire de l'agneau de Nouvelle-Zélande qui a fait 18.500 kilomètres pour arriver en France, moins cher que l'agneau Français, ajoutant choisissons de « réapprendre à produire ce que nous consommons ». Sa vision de l'Europe puissance ne va pas sans une vive critique d'une Commission qui interdit le mariage Alstom-Siemens et ne saurait être que protectrice, le seul espace politique et économique capable de négocier et s'opposer aux Etats-Unis ou à La Chine dans cette manière de guerre commerciale qui gagne du terrain chaque jour davantage. Quant à l'immigration elle ne saurait être que choisie aux yeux de l'élu de Versailles : « nous voulons bien accueillir mais pas subir. » A suivre.

 

 

1.  « chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition »

 

 

 

 

 

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
3600
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires