aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

27/07/17 : En Lot-et-Garonne, le tribunal de commerce d'Agen vient de désigner le groupe Lucien GEORGELIN comme repreneur de l'entreprise EUROCER. Cette décision permet de sauvegarder la totalité des emplois restants.

26/07/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (cat. A) a baissé sur un an (-1,9%) et ces trois derniers mois (-1,7%). Le chômage ne recule pas pour autant, avec + 1% d'inscrits, soit 57 140 inscrits dont 33 000 en cat. A.

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.


- Multivote -


- Publicité -
  • 28/07/17 | Royan : le festival Violon sur le Sable fête ses trente ans

    Lire

    C'est devenu un rendez-vous incontournable du pays royannais. Le festival Un Violon sur le Sable attire chaque fin juillet 40 000 spectateurs à chacune de ses trois soirées. Au programme : des grands noms de la musique classique comme Duchâble ou Jaroussky, accompagnés de l'orchestre symphonique de Paris, le tout sur la plage. Pour ses 30 ans, le festival a prévu une soirée bonus dimanche 30 juillet autour des musiques de films, à partir de 22h (gratuit).

  • 28/07/17 | Fête de l’Eau les 29&30 juillet à Villeneuve/Lot

    Lire

    Fête de l’Eau les samedi 29 et dimanche 30 juillet à la base nautique quai d'Alsace à Villeneuve-sur-Lot. Pour cette 3e édition, un programme riche d’animations vous attend. Samedi, de 14h à 18h : animations pêche, exposition sur la faune et la flore, et joutes de 18h à 20h. dimanche, de 10h à 19h : tyrolienne, big air bag, paddle, blob jumps, canoés... jeux pour les tout-petits et de 19h à 20h, courses d'avirons. Plus d’infos auprès de l'Aviron villeneuvois : 06 63 86 84 09.

  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

  • 25/07/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin juin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) était de 295 090 (- 0,6 %/mai et -1,5 % sur 3 mois (soit –4 610 personnes), de - 1,9 % sur un an. France: - 0,3%/mai, - 0,7 % sur 3 mois, -1,0 % sur un an. Le nombre de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), est de 503 950 fin juin. Ce nombre augmente de 1,2 % sur 3 mois (soit +5 750 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,1 % sur un an. France métropolitaine: + 1,1 % sur 3 mois, stable sur un mois, + 2,2 % sur un an.

  • 24/07/17 | Ceva Santé Animale: croissance à deux chiffres

    Lire

    Nouvelle progression de Ceva Santé Animale fin juin 2017: le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a atteint 546 millions d'euros (+20%/2016) et + 6,6% à périmètre et taux de change constants. Toutes les zones ont participé à cette croissance plus forte que le marché, note Marc Prikazsky, PDG de Ceva : « C'est un début d'année très positif avec de nouveau une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et du résultat. Je tiens particulièrement à remercier les nouveaux collaborateurs qui nous ont rejoints lors des acquisitions et à féliciter l'ensemble des salariés de Ceva pour leur formidable engagement."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

La LGV arrive comme une promesse mais encore...

Une semaine avant cette arrivée fêtée comme un événément exceptionnel, Bordeaux, la métropole attendent le TGV à grande vitesse comme la promesse d'un avenir meilleur, pour ne pas dire radieux. Est-ce assez dire que dans ce cher et vieux pays qui est le nôtre la qualité des liaisons entre la capitale et les régions, pour ne pas dire les provinces, reste un marqueur puissant de considération. La preuve que nous sommes pas oubliés du prince et que la monarchie républicaine a encore de beaux jours devant elle. La vérité est quelque peu différente, car en l'occurrence si les collectivités territoriales, les villes, aspirant à être desservies dans de meilleures conditions n'avaient pas mis la main à la poche et répété que le Sud Ouest ne pouvait être abandonné par la "Grande Vitesse" il n'est pas sûr que la mise en route ce 2 juillet, au lendemain d'un voyage inaugural, de ce Paris-Bordeaux en deux heures et des poussières, aurait vu le jour. Et ce d'autant que l'aménagement du territoire n'est plus ce qu'il était, une ardente obligation.

Mais  l'heure n'est pas à la nostalgie. Elle est au constat et à la poursuite d'une réflexion sur l'avenir.

Certes, nous gagnerons du temps depuis Bordeaux pour rejoindre Paris et en revenir.. Et le développement économique espéré pour une agglomération qui persiste dans sa volonté de devenir millionnaire à marche forcée, est à la mesure d'une infrastructure dont il n'y a plus d'équivalent en Europe. L'intérêt de la LGV ne réside d'ailleurs pas que dans le renforcement de l'attractivité de la métropole; il n'est pas moindre dans la faculté qu'il autorise de créer sur l'itinéraire considéré, des relations nouvelles d'une ville à l'autre; il n'est que voir, par exemple, le mouvement d'affaires qui est engagé entre Angoulême et Bordeaux pour vérifier que la LGV, ici comme ce fût le cas dans le Sud Est notamment, peut être un outil au service du dynamisme de l'économie de la Nouvelle Aquitaine. Cependant ce qui est vrai, dans ce cas précis, ne le sera pas de façon égale. Et ce, malgré l'effort important d'acquisitions de matériels de la Région et l'acceptation par la SNCF de la nécessité de renforcer les moyens dévolus aux Trains Express Régionaux qui en bonne logique doivent - devraient - pouvoir assurer la continuité du service dans une région aussi vaste. Car, l'arrivée de la Grande Vitesse ne saurait faire oublier les aléas de dessertes liées à un réseau qui a vieilli et n'a pas bénéficié d'un entretien suffisant.

Ce rappel est inséparable du débat, qui soyons-en certain, ne tardera pas à être relancé sur la poursuite du GPSO, ce projet Grand Sud Ouest, dont l'arrivée à Bordeaux n'a été, dans l'esprit des concepteurs et de la plupart des élus, qu'une étape vers le sud, vers Toulouse qui ne saurait renoncer à la Grande Vitesse, et vers Dax et l'Espagne. L'utilité publique de cet ouvrage, aujourd'hui infinançable, a été rappelée par le dernier gouvernement de la législature, à l'encontre des conclusions de l'énquête publique. Et l'hostilité d'une partie des territoires concernés n'est pas prête de s'estomper, se nourrissant de la priorité à accorder au renouveau du réseau existant. Quelle attitude le nouveau pouvoir adoptera-t-il? ... En attendant, il va falloir observer de près, pour commencer, les conséquences de cette liaison, et de celles améliorées sur le territoire girondin, pour  la métropole bordelaise, et les relations domicile-travail, face au défi chaque jour plus évident de la congestion automobile. Les enjeux économiques, sociaux et politiques de la saturation qui gagne sont, en effet, beaucoup plus importants que ce que l'on accepte de voir....

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
3512
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
semin claude | 26/06/2017

Ce que vous dites est tout a fait exact. Ayant énormément voyagé dans ma vie entre toutes les capitales régionales européennes je ne puis dire le contraire.Aller vite c'est bien. Toutefois, j'y mettrais un gros bémol, le tissus économique et humain ne doit être pas seulement que le développement des métropoles, mais doit l'être aussi pour les villes intermédiaires et les zones rurales. Plusieurs raisons, trop longues à décrire ici: les couts sociaux, urbanistiques, environnementaux des métropoles, versus ceux de la désertification et de l'humanitaire de ces régions intermédiaires

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires