Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

18/02/18 : La Rochelle : le dessinateur de presse Plantu sera présent ce lundi dans le cadre de l’exposition itinérante Tous migrants de Cartooning For Peace, dessins pour la paix, installée à la Médiathèque Michel-Crépeau du 19 au 28 février.+ d'info

18/02/18 : La Rochelle : ce 19 fevrier à midi, le public est convié au lancement du voyage de L'Hermione 2018, sur le thème Libres Ensemble de l’Atlantique à la Méditerranée, quai Senac de Meilhan. Le globe de la Francophonie, tout juste restauré, sera dévoilé.

16/02/18 : Samedi, Colère 24 signe son retour sur les routes de Dordogne. Le mouvement organise une opération escargot sur la RN 21 et un défilé dans le centre-ville Périgueux. Le premier rassemblement, le 27 janvier, avait mobilisé près de 600 manifestants.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

15/02/18 : Armel de la Bourdonnaye, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé recteur de l'Académie de Poitiers hier lors du Conseil des ministres. Diplômé de Polytechnique, il a été à la tête de l'ENPC et de Centrale à Nantes.

15/02/18 : Charente-Maritime: la ville de Jonzac a inauguré hier un nouveau concept de passage piéton réalisé en 3D sur la chaussée. L'illusion d'optique donnant un effet de volume aux bandes blanches doit inciter les automobilistes à ralentir,espère la mairie.

14/02/18 : Les agriculteurs béarnais ne décolèrent pas quant à la réforme des zones défavorisées. Après avoir bloqué l'agglomération paloise jeudi 8 et mardi 13 février, 150 tracteurs mènent de nouveau une large opération escargot ce 14 février.+ d'info

14/02/18 : Dans le cadre du partenariat entre la Région et le Bezirk de Moyenne-Franconie (Land de Bavière Allemagne), 20 entreprises néo-aquitaines de l'agriculture bio participent du 14 au 17 février, au grand salon européen «Biofach» à Nuremberg en Allemagne

14/02/18 : Charente-Maritime : Jean Baptiste Dagréou a été réélu à la présidence de la fédération de l'hôtellerie de plein air du département.

13/02/18 : Réforme des zones défavorisées: la FDESA 64 organisera toute la journée du mardi 13 février, une opération escargot dans l'agglomération paloise. "Un mode d'action qui symbolise la rapidité de réaction de l'Etat", commente le syndicat.

13/02/18 : Un bus GNV -Gaz Naturel pour Véhicule- en expérimentation dans l’Agglo d’Agen. Après le bus électrique en avril 2017, cette nouvelle expérimentation « permet de préparer la transition énergétique et répondre aux enjeux environnementaux.

13/02/18 : Quelle Europe pour la jeunesse ? Tel est le titre du café citoyen qu’organise la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne – CIED, le 15 février à 18h30, au Blue Fox Coffee, rue Montesquieu, à Agen. L’entrée est libre.




- Publicité -
  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

  • 16/02/18 | En Dordogne, le rapport Spinetta sur l'avenir de la SNCF inquiète

    Lire

    Le rapport sur l’avenir de la SNCF préconise la fin des petites lignes ferroviaires. En Dordogne, toutes les lignes seraient peu ou prou concernées. Périgueux-Agen, Périgueux-Brive sont les plus menacées. Les Périgueux-Limoges et Périgueux-Bordeaux le sont moins, affichant des fréquentations honorables. Le président du Département appelle "les élus à se mobiliser contre un projet qui, s’il devait se concrétiser, contribuerait à aggraver l’isolement de la Dordogne et à détériorer les perspectives de développement."

  • 16/02/18 | Internet: 16 collectivités de la région récompensées

    Lire

    Le 8 février dernier, dans le cadre de la 19ème Cérémonie de remise du label national Territoire, Villes et villages internet, la Nouvelle-Aquitaine a vu 16 de ces collectivités récompensées pour leur action dans des politiques publiques numériques engagées. Six d'entre elles se sont particulièrement illustrées en matière de production de services publics numériques locaux, décrochant les 5 @, la plus haute des récompenses. Il s'agit d'Agen (47), de la communauté de communes de Parthenay-Gâtine (79), de Bassens (33), Bayonne (64), Boé (47) et Mérignac (33).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

La présidentielle c'est dans 32 mois!...

Octobre 2014-Mai 2017: à considérer la tournure que prend le débat politique, en ces jours d'automne ensoleillés; on se dit qu'il va falloir tenir la distance. Car, au fond, à droite comme à gauche il n'est plus question que de cela ou presque. Nicolas Sarkozy qui n'y tenait plus s'est lancé un défi inédit et plus compliqué qu'il n'y paraît : repasser par la case reconquête du parti qui l'avait porté au pouvoir en 2007 pour briguer de nouveau la présidence. Le voilà bien obligé, contrairement à sa pensée profonde, d'accepter que des primaires aient lieu à droite pour choisir son candidat en 2016.

Alain Juppé qui continue à marquer des points auprès des Français l'avait pris de vitesse en en faisant un possible casus belli. On aurait tort pour autant de penser qu'il existe sur cette question un vrai consensus. Parions, au contraire, que cette question des primaires à droite - quelle droite au fait, celle de Laurent Wauquiez porte parole de la Manif pour tous dans les rues de Paris qui sait très bien que le mariage pour tous ne sera pas aboli ? - risque d'entériner en son sein une vraie fracture. Alain Juppé ratissant très large vers le centre et au-delà, quand Sarkozy aura bien du mal à récupérer une partie de la famille démocrate chrétienne qui, moins que jamais, semble prête à se reconnaître en lui.

A gauche, la rentrée des virés du gouvernement Valls ne laisse aucun doute sur le centre de gravité à venir du débat politique: la présidentielle en passant par la case des primaires. Arnaud Montebourg dans le Gard et Benoît Hamon à Vieux Boucau, avec l'aide de Pierre Laurent et surtout d'une Cécile Duflot plus remontée que jamais ont, ce week-end, bien savonné la planche du premier ministre et donc de François Hollande. Montebourg qui n'avait pas un instant cessé « d'y penser » se lance dans la bataille des primaires tandis que Hamon pense qu'enfin il va pouvoir réaliser son rêve : prendre la direction du PS. Quant à Cécile Duflot, elle embarque dans la famille socialiste avec l'idée que cela ne peut que servir son ancrage écologiste.

Cette rentrée a donc des allures surréalistes au regard de l'état actuel du pays. Une croissance en berne, des déficits que les efforts demandés aux français n'ont pas permis d'atténuer, un chômage de masse qui fait de plus en plus peur, un ministre des finances qui, méthode Coué aidant, affirme pour calmer Bruxelles que le déficit de la France sera repassé sou les 3% en 2017... mais un débat politique qui se polarise sur une élection qui n'aura lieu que dans 32 mois ! Est-ce assez souligner que le gouvernement actuel de ce pays, à commencer par le tandem de l'exécutif Hollande-Valls, ne trouve pas les mots, le ton, les arguments susceptibles de recentrer ce débat sur la mobilisation générale que requiert pourtant notre situation économique ?...Faut-il incriminer le quinquennat, comme ici et là, on l'entend dire chaque jour davantage ? Il serait en quelque sorte inadapté à la France et le parlement serait privé de véritables pouvoirs. La question va monter en gamme au fil des mois, les tenants d'une VI° République étant de plus en plus nombreux, sans d'ailleurs vraiment remettre en question le quinquennat lui-même. Pour autant personne ne songe à renoncer au choix du président par le seul suffrage universel direct; quant à la durée de son mandat elle ne saurait désormais être reposée. Cinq ans comme le souligne Roland Cayrol c'est quand même plus démocratique; ça doit mieux faire respirer la démocratie. Encore faut-il que tout nouveau président, et toute nouvelle équipe aient fait les bonnes analyses lorsqu'ils arrivent au pouvoir. Pas une seule fois depuis 2002 et l'instauration du quinquennat l'état des lieux de la maison France n'a été fait avec la hauteur de vue nécessaire et le souci de dire la vérité aux Français. Alors si les primaires doivent vraiment servir à préparer 2017 le temps d'un débat de fond ne sera peut être pas du temps perdu.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2839
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires