Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.




- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Le geste des adolescentes de Monein envers les SDF n'a pas fait le buzz mais pourtant..

La jolie nouvelle, découverte ce 27 décembre depuis Pau dans les colonnes de notre confrère la République des Pyrénées, a peu de chance de faire le buzz comme le fait le pitoyable épisode des neufs bancs publics d'Angoulême soustraits à la convoitise ( rions très fort pour ne pas pleurer) des SDF de la ville. Et pourtant... Trois jeunes adolescentes de Monein, quatorze ans chacune, après avoir crée l'association « Noël pour tous » et recueilli des fonds ont mené à bien le projet qui leur tenait à cœur. Elles ont confectionné cinquante poches cadeaux forte, chacune, d'un pull, de gants, d'un tee-shirt, d'une paire de chaussettes et d'un baume à lèvres qu'elles ont remis au foyer d'accueil "Le Phare", de Pau, où les attendaient une vingtaine de SDF. Séquence émotion « Certains nous ont pris dans leur bras raconte Graziella. C'était vraiment énorme de les voir tellement heureux, tellement émus. Nous avons pleuré. » . Cette fraternité, dont il existe sûrement quelques autres exemples méconnus, issue de l'engagement et la générosité d'adolescents, mériterait bien de figurer au hit parade des gestes qui font société, par opposition à ceux qui la défont à force de vouloir la protéger.

En tout cas c'est un de ces bonheurs de l'information que nous aimons mettre en exergue, ici, à Aqui en ces jours qui nous font passer d'une année à l'autre. Et qui nous font oublier les digressions sur la couleur du labrador de François Hollande et les allers et retours de la nouvelle municipalité d'Angoulême. Regardons certes le réel, pointons les aberrations mais sachons cultiver l'altérité, la main tendue, la parole salvatrice au lieu et place de l'individualisme, du geste qui désigne, des mots qui catégorisent, comme Geneviève Jacques la présidente de la Cimade le rappelle dans la tribune que nous publions cette semaine...

Notre année nouvelle n'en sera que meilleure, malgré l'adversité et une économie quasiment à l'arrêt. Justement, j'ai choisi de mettre l'accent à l'aube de 2015 sur l'un des drames du chômage dont on parle trop peu, l'explosion du chômage des seniors. Certes, il semble parfois moins nous choquer que celui de beaucoup de ces jeunes, souvent sans perspective et qui doivent vivre chez leurs parents à un âge où nous avions, il y a belle lurette, quitté le port d'attache. N'empêche, à considérer par exemple, les dernières statistiques d'Aquitaine connues, fin novembre, il y avait 11,8 % de demandeurs d'emploi de plus que l'an passé parmi les seniors de plus de 50 ans ; 20 434 hommes et 20 898 femmes sans activité aucune et dont la durée d'inscription au chômage est la plus longue. Beaucoup n'en sortiront d'ailleurs pas. A un moment où la question de l'âge de la retraite refait surface où il semble inéluctable qu'il faille le différer la montée de ce chômage représente un double défi. Humain d'abord parce que des hommes et des femmes, encore jeunes, sont relégués dans un statut d'assisté -quand ils peuvent l'être- qui est plus proche de l'humiliation que de l'encouragement à ne pas renoncer. Economique ensuite parce qu'une classe d'âge qui devrait disposer d'un pouvoir d'achat significatif est amputée de beaucoup de ses membres .

Le contrat de génération, mis en avant par François Hollande, lors de la campagne de 2012 liant l'embauche d'un jeune et d'un senior n'a pas atteint les objectifs espérés ce qui a conduit le gouvernement à doubler la prime proposée aux entreprises. L'idée avait paru séduisante ; elle a permis des réussites mais pas à l'échelle imaginée. Il y a donc urgence à remettre en chantier un projet creusant toutes les pistes de solution, au niveau des entreprises, de l'économie sociale et solidaire, mais aussi facilitant la reprise d'activité de manière autonome à partir des compétences acquises et de formations spécifiques.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
9684
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
tchoo | 29/12/2014

Le bon François aura beau faire tout ce qu'il veut, l'emploi ne se crée pas parmiracle, et ce n'est pas parce qu'il essaiera de favoriser telle ou telle catégories que le nombre de chomeurs diminuera, il n'a qua réfléchir à sa politique austéritaire.
Merci de souligner l'humanité des ces jeunes moneichonnes, qui prouvent que la jeunesse, malgré les épreuves à encore de l'imagination pour inventer le monde de demain

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires