Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.




- Publicité -
  • 06/04/20 | Géolocalisation des commerçants, artisans et autres services à Villenave d'Ornon grâce à une carte interactive

    Lire

    Pour venir en aide aux Villenavaises et Villenavais dans l'organisation de leur quotidien pendant la période de confinement la Ville de Villenave d'Ornon lance une cartographie spécifique à la gestion de crise solidaire : www.villenavedornon.city. Elle permet de géolocaliser les commerçants, artisans et services ouverts ou en fonctionnement, en précisant si ceux-ci proposent des horaires spécifiques pour le personnel soignant, les personnes âgées ou vulnérables ainsi que toute autre disposition prise face à la période de crise sanitaire, telle que la possibilité de livraison à domicile ou de commande à emporter.

  • 06/04/20 | Manger local, frais et sain dans le Grand Villeneuvois

    Lire

    Ils sont fermiers, producteurs, maraîchers, agriculteurs, éleveurs ou artisans alimentaires du territoire. Pour faire face à la crise sanitaire que nous vivons, ils ont décidé de proposer leurs produits en vente directe, points relais ou livraison. La liste s’enrichit chaque jour et les informations sont mises à jour au quotidien par chacun, en fonction de ses stocks. Retrouvez-les sur : www.producteursvilleneuvois.com

  • 06/04/20 | Landes : 100 000 € pour les projets solidaires

    Lire

    Dans le cadre de la crise du Covid-19, le Département des Landes lance un appel à projets solidaires qui s’adresse aux associations voulant s’engager dans la lutte contre l’isolement des personnes vulnérables (personnes âgées à domicile, personnes en situation de handicap, personnes vivant dans la rue, personnes vivant seule, familles en difficulté….). Doté de 100 000€, ce nouveau dispositif permettra d'attribuer 2000 € maximum par structure. Pour candidater, les associations sont invitées à adresser une présentation succincte de leur action à l’adresse : covid19projet@landes.fr.

  • 06/04/20 | Charente-Maritime : un service de téléconsultation à Royan

    Lire

    Dans le but de décharger les médecins de ville, un service de téléconsultation pour des soupçons de Covid-19 est mis en place à partir du lundi 6 avril jusqu’au 31 mai. Les patients pourront appeler un numéro de téléphone dédié, le 05 46 76 58 52 (9h-12h et 14h-17h). Ils seront alors en contact avec un secrétariat qui pourra leur fixer un rendez-vous et les aider dans la démarche de prise de rendez-vous en ligne.

  • 06/04/20 | La Rochelle : un drive pour dépister le corovanirus

    Lire

    Le laboratoire d’analyses médicales de Mireuil à La Rochelle installe lundi 6 avril, à proximité de ses locaux sur le parking de l’espace Giraudeau, un drive pour effectuer les tests de dépistages du COVID19 dans les conditions de sécurité sanitaires des tests de dépistages. La zone sera délimitée afin de garantir la sécurité de chacun. Ce dispositif s’adresse uniquement aux personnes envoyées par les médecins ou par l’hôpital disposant d’une ordonnance médicale et sur rendez-vous.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Lendemain d'un orage dévastateur

Une fois n'est pas coutume : laissons de coté les débats, d'ailleurs non terminés sur le projet de loi agriculture et alimentation…. Qui, faisant suite aux fameux « états généraux de l'alimentation » doit inscrire, dans le marbre, le postulat que les agriculteurs vont enfin pouvoir vivre du revenu de leur travail !... maintenant que les distributeurs vont être tenus par le chiffre de 10% en tant que seuil de revente à perte. De toute façon, cela n'a de sens que lorsque l'agriculteur n'est pas ruiné, en l'espace de six minutes par un orage destructeur... Comme ce fût le cas ce 26 mai en début d'après-midi. Reportage en manière d'édito.

8h30 : petit matin blême sur la campagne du Nord Gironde. Du sol gorgé d'eau s'échappe une vapeur pesante qui semble porter, en elle, le lourd fardeau de l'orage dévastateur qui s'est abattu, avec ses tonnes de grêlons et la force de la mitraille, sur le vignoble qui s'étend du Haut-Médoc au Cognaçais. Un corbeau planté sur une culée d'acacia semble contempler le désastre et croasse comme si on lui avait arraché, sans sa permission, son vaste domaine d'envol et de nourriture, un troupeau de limousines s'est allongé sur la prairie qui longe la départementale, comme s'il fallait se resserrer, au lendemain du déluge, pour vérifier que personne ne manque à l'appel...La nature, comme à chaque lendemain d'une manière de cataclysme, semble encore pétrifiée par la force des éléments. Me reviennent ces sensations du petit matin de ce 27 décembre 1999 quand la tempête a pris en écharpe et anéanti la forêt, du Médoc à la Charente. Souvenir de ces grands pins brisés et vrillés jusqu'au cœur des fibres...

Je traverse Saugon, paisible bourgade du Blayais dont je sais qu'elle a été meurtrie ; la chaussée n'est qu'un tapis vert de feuilles d'arbres écrasées ; le long de la route qui conduit au petit village de Verdot les parcelles de vignes sont dépouillées de toute feuille et les puissances conjuguées de la grêle et de l'eau ont aplati, et comme enterrées, les feuilles au pied des ceps.

Hélas, il y a pire encore : l'immense étendue de vignes du château « Les Bertrands » à Reignac dont il ne reste, à perte de vue, que les ceps nus, les bois de taille au destin rompu, liés à leur fil comme si nous étions au cœur de l'hiver avec, ici et là, quelques verts rameaux sectionnés. Image terrible d'un désastre qui interdit, quasiment, d'ores et déjà, une taille porteuse d'une possible récolte en 2019. En route vers Marcillac, le fief des Vignerons de Tutiac, désormais plus grande cave coopérative girondine. Mêmes images de désolation et les premiers pulvérisateurs qui entrent en action pour traiter ce qu'il reste de végétation et quelques petites mannes qui allaient fleurir. J'ai décidé d'aller saluer les Camus, au Domaine de « Tout l'y faut », pour prendre la mesure des dégâts qui les frappent et leur témoigner de mon soutien. Nous supputons, Véronique Camus et moi, les si faibles espoirs de sauver quelques grappes accrochées à des chicots de rameaux. Comment, après le gel d'il y a un an, faire face à une nouvelle récolte sans ? Et la saison des asperges qui a été délicate, en dents de scie, et a démarré avec un mois de retard mais se prolonge heureusement; d'ailleurs les Camus ont fait exceptionnellement la cueillette le matin de ce samedi d'épouvante.

En route vers Mirambeau et une partie de ce vignoble charentais. Chamouillac, Courpignac, Soubran : autant de villages où l'orage a dévasté les parcelles, à perte de vue, en s'enfuyant vers l'est et Jonzac. Deux couples, parents et enfants, sortent des rangs de vigne, tête basse, au bord des larmes et je n'ai pas la force d'aller à leur rencontre. Sur cette belle départementale qui relie Montendre à Mirambeau, en remontant vers l'ouest, les traces du passage monstrueux s'estompent progressivement, non sans que l'on s'interroge sur l'état de champs de blé ou de colza battus par la pluie et la grêle. Le bilan sera très lourd. Mais il y aussi une autre forme d'urgence : une mobilisation solidaire pour conjurer de possibles drames humains.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
4988
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires