Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid




- Publicité -
  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Les masques en nombre dans la Grande distribution: A-t-on joué avec la santé des Français?

Il est à craindre que le feuilleton français se termine très mal. Oui celui des masques comme arme de défense universelle contre le Covid19. Ne parlons même pas des déclarations qui se sont succédé depuis le mois de janvier : elles ont à tout le moins pêché par incohérence et le mot est faible puisque l'on a pratiquement tout entendu et son contraire: ne pas en porter, les réserver aux personnels soignants pour, enfin, découvrir l'obligation d'en porter dans l'espace public", en particulier dès que l'on emprunte un moyen de transport. A la limite, en faisant un grand effort, on pourrait admettre que les autorités sanitaires aient changé d'avis au gré de l'évolution de la maladie et, maintenant, en décidant un dé-confinement dont le pays a compris qu'il était avant tout guidé par l'effondrement constaté de l'économie. Et, ceci, tout en maintenant l'état d'urgence sanitaire.

 Las ! Le dernier épisode connu, celui de l'accès aux masques, en grand nombre, dans les enseignes de la grande distribution fait beaucoup de bruit et fait désordre. Ne demandez pas aux pharmaciens ce qu'ils en pensent : ils sont vent debout, comme ce témoignage de l'un d'entre eux le souligne : « Considérons les faits, juste les faits ....Depuis près de deux mois, chaque jour, chaque pharmacien d’officine a dû expliquer qu’il n’avait aucun masque disponible, à chaque médecin qui faisait une ordonnance pour tel ou tel patient, chaque membre de sa famille, chaque ami proche, chaque patient diabétique, asthmatique, sous traitement anticancéreux, chaque patient confiné avec un membre de sa famille atteint du COVID, chaque élu, chaque chef d’entreprise, "chaque représentant de forces de l’ordre (gendarmerie, police, pompiers…)"
" La vérité des chiffres!! Ces derniers jours, les annonces se sont succédé dans les médias. Intermarché le premier a donné un chiffre : 70 millions de masques en stock. Puis, Leclerc s’est vanté d’en avoir 170 millions. Ensuite, Alexandre Bompard, PDG de Carrefour ne voulant rester en reste a affirmé sur BFM TV sa position de leader avec 225 millions. Ceci, sans compter les autres centrales : Casino, Cora, etc.. Donc on peut raisonnablement estimer à plus de 750 millions la quantité de masques détournés de leur usage médical.... » Ramené à l’échelle de chacune des 12 régions métropolitaines, cela fait un stock pour chaque région de 62,5 millions de masques.

La présidente nationale du Conseil de l'ordre, Carine Wolf-Thal, dans une déclaration à France Info, ce 2 mai, se dit « triste et affligée" : "Nous sommes toujours en manque de masques [chirurgicaux] pour nous-mêmes, pour les soignants mais surtout pour les patients... L'Etat nous a demandé depuis le début de bien contingenter ces masques, un par un, pour bien les réserver aux professionnels de santé, rappelle-t-elle. Le message a été reçu et scrupuleusement respecté." Elle demande "un état des lieux" sur les masques chirurgicaux. "Faisons un inventaire, estimons quels sont les besoins des professionnels de santé, et voyons ce qu'il reste à mettre dans les grandes surfaces" où, rappelons-le, ils seront vendus à partir de lundi 4 mai

Une profession en première ligne, proche des élus locaux eux aussi remontés parce qu'ils font au mieux pour trouver des solutions avec, désormais, le doute difficilement supportable. En tout cas, il est assez fort dans l'esprit de Nathalie Delattre la sénatrice UDI de la Gironde pour que, dans un courrier au président du Sénat, elle demande, en ces termes, la création d'une commission d'enquête : « A peine le décret autorisant la vente de masques chirurgicaux publié, la grande distribution indique disposer de centaines de millions de masques prêts à être vendus.  De deux choses l'une : soit la grande distribution a une puissance de frappe infiniment supérieure à celle de l'Etat et a réussi à se procurer autant de masques en si peu de temps, et dans ce cas-là la commission devra faire toute la lumière sur les insuffisances de la chaîne de décision nationale. Soit la grande distribution se moque de la santé du peuple français, et devra répondre à cette question : combien de vies auraient pu être épargnées si ces stocks avaient été distribués plutôt que d’être stockés en attendant d’être vendus. " Les réactions de la GMS à travers quelques unes de ces figures, tel Michel Edouard Leclerc, disent " avoir sécurisé " 170 millions de masques mais ne pas les avoir... Il ne sera pas inutile, en tout cas, de bien s'assurer du poids des mots et, par voie de conséquence, de dissiper l'idée qu'un vrai business aurait pu ainsi prospérer, sans état d'âme face à la crise sanitaire, en ces temps si rudes pour les gens de première ligne.

 

 

 

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
4786
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires