Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.




- Publicité -
  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

  • 14/01/21 | Le président de La Rochelle Université réélu

    Lire

    Suite au Conseil d’Administration du 12 janvier dernier, Jean-Marc Ogier a été réélu Président de La Rochelle Université. Président de l’université depuis 2016, Jean-Marc Ogier a été réélu face à Sylvain Marchand, Professeur des universités en Informatique. Le bilan de ces 4 premières années de mandat révèle une croissance des effectifs étudiants, une chute du décrochage en premier cycle universitaire et une augmentation du nombre d’étudiants à statut spécifique.

  • 14/01/21 | Le trophée Inclusif & Citoyen pour Grand Poitiers

    Lire

    Grand Poitiers a reçu fin 2020 le trophée Inclusif & Citoyen qui vient récompenser la Communauté Urbaine pour l’ensemble de ses démarches en matière de numérique et de participation citoyenne au travers de ses multiples initiatives. Il s’agit notamment de la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie territorial qui a réuni 1000 contributions et 4500 votes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Marine Le Pen présidente ? Le gouvernement improbable voire impossible

Patriotes ou mondialistes ? Marine Le Pen ne laisse pas le choix appelant à la rescousse les mots qui résument un discours manichéen malgré l'ambition affichée de nous offrir une « France apaisée ». Il y a belle lurette que nous n'avions pas entendu, ni subi, pareil abus de langage, détournement de sens, exception faite de Jean-Marie Le Pen qui jamais n'avait imaginé devenir président de la République…Comme s'il ne suffisait pas qu'elle assomme des contre-vérités et de folles propositions dans un programme économique qui ne tient pas debout, sauf à considérer que la Banque de France ne se mette à faire marcher la planche à billets, à francs donc. Mais il y a pire encore : l'entrée dans une période de grands troubles politiques.

En effet, et ce ne sera pas un préalable de tout repos, les Français auront d'abord dû décider de sortir de l'Union Européenne et, par voie de conséquence de la monnaie unique. Un scénario qui, sauf triomphe absolu et improbable du Front national aux élections législatives des 11 et 18 juin, après l'élection de Marine Le Pen, n'aurait pas la moindre chance de voir le jour.

Imagine-t-on un gouvernement Front National, sans majorité à l'Assemblée, prendre l'initiative d'organiser de façon unilatérale un référendum sans passer par l'aval du Parlement à pareille consultation ?. Quant à l'hypothèse d'une référendum dit d'initiative partagée, désormais possible entre le parlement et une partie des électeurs, elle semble tellement aléatoire dans les conditions à réunir – un cinquième des parlementaires et dix pour cent du corps électoral - que la présidente élue devrait renoncer à son dessein.

Imagine-t-on un gouvernement par ordonnance, en direct depuis l'Elysée ? Il est également impossible car soumis à un consensus avec la représentation nationale. Trop peu soulignent l'impasse politique, au-delà même des questions de fond, notamment de l'analyse de ces 144 propositions, dans laquelle le pays serait très vite plongé.

Imagine-t-on comme possible un gouvernement de cohabitation avec Marine Le Pen à l'Elysée et un parlement politiquement opposé à sa politique ? C'est assurément la perspective d'entrer dans une période d'une rare instabilité, avec des tensions sociales qui peuvent connaître de graves prolongements au cœur même de la société, avant peut être de nouvelles élections que la présidente pourrait provoquer en décidant de dissoudre l'Assemblée, au bout d'un an.

Ces questions, autour de la gouvernance d'une France aux mains du Front National, doivent être éclairées et débattues car elles sont de la plus haute importance. Ne pas les poser c'est laisser Marine Le Pen, qui joue sa partition sur le mode de plus en plus lisse et « compréhensif », convaincre beaucoup de français qu'elle détient les clés du redressement du pays.

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
9373
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Patrick 86 | 13/02/2017

Le triste visage du débat et des ébats politiques auxquels nous assistons poussent beaucoup d’électeurs à ne pas aller voter du moins à ce que j’entends autour de moi. La montée en puissance de Mme Le Pen voire la possibilité de sa victoire semble pousser ces mêmes électeurs à aller néanmoins voter. Le seul « hic » c’est qu’elles ou ils votent blanc et dans ce cas elle sera quand même élue ! Donc à part le rêve de « demain on rase gratis » lequel des candidats pourrait nous faire rêver un peu….juste un peu ….ce n’est pas beaucoup ce qu’on demande !

rouillé bernard | 18/02/2017

J'ai bien peur que toutes vos préoccupations soient balayées par le souffle des événements;l'imagination me parait une lucarne bien trop réduite pour anticiper l'histoire. Malheureusement l'opinion réagit à la façon de ces grands navires qui mettent des kilomètres et des heures avant de changer de cap poussés par leur force d’inertie et ne change que très progressivement dans un sens comme dans l'autre. Giscard parlait souvent de cette maladie Française de la table rase. J'espère que le bon sens et l’humilité de nos ambitions n'auront pas à souffrir de cette mauvaise habitude.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires