aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

20/02/17 : François Bayrou, président du Modem et maire de Pau, dira mercredi après-midi s'il envisage de se présenter à l'élection présidentielle. Cette annonce sera faite à partir du siège du Modem, à Paris.

20/02/17 : C'est le Californien -et ancien résident d'Anglet- Tom Curren, triple champion du monde WSL et triple champion du monde ISA, 52 ans, qui sera le parrain des championnats du monde de surf des nations(ISA), qui auront lieu du 20 au 28 mai à Biarritz.

20/02/17 : La LGV Tours-Bordeaux sera inaugurée à Villognon, en Charente, le 28 février, sur la base de maintenance de Mesea. Le président François Hollande est attendu sur l'événement, mais son éventuelle venue ne sera confirmée qu'au dernier moment.

19/02/17 : Stupéfaction dans la profession agricole après l'annonce ce dimanche 19 février de la "mort brutale" à 58 ans de Xavier Beulin qui présidait aux destinées de la FNSEA depuis 2010

13/02/17 : Des "journées libertaires" organisées par la section étudiante de la CNT-AIT auront lieu à Pau du vendredi 17 au jeudi 23 février. Elles auront pour thème : "mouvements spontanés contre refondation de la Gauche".+ d'info

13/02/17 : Après avoir débuté en Aragon et être passé par la vallée d'Aspe, dans les Pyrénées-Atlantiques, le carnaval béarnais investira les rues de Jurançon le mardi 14 février. Puis il prendra possession de Pau du jeudi 23 au dimanche 26 février.+ d'info

03/02/17 : Après avoir battu Lens en 16e de finales de la Coupe de France, le Bergerac Périgord FC voit se dresser sur sa route une autre équipe du Nord, cette-fois-ci une Ligue 1, Lille. Le match se jouera le 28 février ou le 1er mars.

31/01/17 : Le prochaine édition du Festival du journalisme vivant, qui se déroulera du 27 au 30 juillet à Couthures-sur-Garonne, se fera en partenariat avec le Groupe Le Monde. Ateliers de Couthures-sur-Garonne.


- Multivote -


- Publicité -
  • 20/02/17 | La Gironde " territoire à énergie positive"

    Lire

    Ségolène Royal vient de reconnaître la Gironde comme «Territoire à énergie positive pour la croissance verte». A la clé une subvention de 100 000 euros en appui à la réalisation du programme d'actions proposé par le Département Parmi les projets proposés pour répondre à l'appel à candidature l'opération Cocon 33, un projet pilote pour l'isolation massive des combles des bâtiments publics permettant de réduire la consommation énergétique, tout en dynamisant la production locale d'isolants biosourcés et l'emploi non délocalisable. 120 communes ont demandé à y participer, soit 600 bâtiments et près de 150 000 m2.

  • 20/02/17 | Biarritz met en contact jeunes et employeurs pour les jobs d'été

    Lire

    Depuis 2007, la Ville de Biarritz avec son Espace Jeunes propose une action consacrée aux jobs d’été en collaboration avec l’UMIH et la Mission Locale Avenir Jeunes Pays Basque tous les jeunes âgés de 17 à 25 ans, étudiants, lycéens ou demandeurs d’emploi, désireux de travailler durant la saison estivale ou les vacances d’été, possédant pour certains d’entre eux, une qualification voire une première expérience. La prochaine session aura lieu ce jeudi 23 février de 14 h à 18 h au casino municipal.

  • 17/02/17 | Plans Digues : le ni oui ni non de la Région à la Charente-Maritime

    Lire

    A l'occasion de la pose de la 1re pierre du chantier du Gabut à La Rochelle, la Région avait envoyé son représentant, le conseiller Vital Baude (EELV). Celui-ci a réaffirmé l'engagement financier de l'APLC dans le plan d'action PAPI 2012-2017 mais est resté sibyllin concernant une aide au plan 2018-2025, pourtant validé par l'Etat. Il a invité les élus locaux à lui faire "remonter les avenants des chantiers les plus urgents". La suite fera "l'objet d'une réflexion", sur la forme et le fond.

  • 17/02/17 | Les saveurs du Périgord ont rendez-vous au Salon de l'Agriculture

    Lire

    Foie gras, canard, noix, pommes, truffes, vins de Bergerac, poulet fermier du Périgord, agneau du Périgord, cabécou... toutes les saveurs du Périgord ont rendez-vous au Salon International de l’Agriculture de Paris, du 25 février au 5 mars. Les nombreux visiteurs pourront découvrir la richesse du Périgord en matière d’activités de pleine nature. Le 28 février, la journée dédiée à la Dordogne proposera des animations culinaires animées par le chef Yves Jasmin.

  • 17/02/17 | H5N8 : la FDSEA 40 pour un abattage total des canards

    Lire

    Avec la démultiplication du virus aviaire, la FDSEA des Landes s'est prononcé jeudi pour un nouveau vide sanitaire, puisque les mesures d'abattage préventif par zones sont "dans l'impasse". Le syndicat demande par ailleurs d'accélérer les indemnisations des éleveurs qui, s'ils n'ont pas été touchés par le H5N8, n'ont pas pu rentrer de nouveaux canards depuis janvier dans les exploitations. "Les banques aussi doivent jouer le jeu" car les producteurs "sont à genoux", selon le président Lesparre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Marine Le Pen présidente ? Le gouvernement improbable voire impossible

Patriotes ou mondialistes ? Marine Le Pen ne laisse pas le choix appelant à la rescousse les mots qui résument un discours manichéen malgré l'ambition affichée de nous offrir une « France apaisée ». Il y a belle lurette que nous n'avions pas entendu, ni subi, pareil abus de langage, détournement de sens, exception faite de Jean-Marie Le Pen qui jamais n'avait imaginé devenir président de la République…Comme s'il ne suffisait pas qu'elle assomme des contre-vérités et de folles propositions dans un programme économique qui ne tient pas debout, sauf à considérer que la Banque de France ne se mette à faire marcher la planche à billets, à francs donc. Mais il y a pire encore : l'entrée dans une période de grands troubles politiques.

En effet, et ce ne sera pas un préalable de tout repos, les Français auront d'abord dû décider de sortir de l'Union Européenne et, par voie de conséquence de la monnaie unique. Un scénario qui, sauf triomphe absolu et improbable du Front national aux élections législatives des 11 et 18 juin, après l'élection de Marine Le Pen, n'aurait pas la moindre chance de voir le jour.

Imagine-t-on un gouvernement Front National, sans majorité à l'Assemblée, prendre l'initiative d'organiser de façon unilatérale un référendum sans passer par l'aval du Parlement à pareille consultation ?. Quant à l'hypothèse d'une référendum dit d'initiative partagée, désormais possible entre le parlement et une partie des électeurs, elle semble tellement aléatoire dans les conditions à réunir – un cinquième des parlementaires et dix pour cent du corps électoral - que la présidente élue devrait renoncer à son dessein.

Imagine-t-on un gouvernement par ordonnance, en direct depuis l'Elysée ? Il est également impossible car soumis à un consensus avec la représentation nationale. Trop peu soulignent l'impasse politique, au-delà même des questions de fond, notamment de l'analyse de ces 144 propositions, dans laquelle le pays serait très vite plongé.

Imagine-t-on comme possible un gouvernement de cohabitation avec Marine Le Pen à l'Elysée et un parlement politiquement opposé à sa politique ? C'est assurément la perspective d'entrer dans une période d'une rare instabilité, avec des tensions sociales qui peuvent connaître de graves prolongements au cœur même de la société, avant peut être de nouvelles élections que la présidente pourrait provoquer en décidant de dissoudre l'Assemblée, au bout d'un an.

Ces questions, autour de la gouvernance d'une France aux mains du Front National, doivent être éclairées et débattues car elles sont de la plus haute importance. Ne pas les poser c'est laisser Marine Le Pen, qui joue sa partition sur le mode de plus en plus lisse et « compréhensif », convaincre beaucoup de français qu'elle détient les clés du redressement du pays.

 

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
2281
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Patrick 86 | 13/02/2017

Le triste visage du débat et des ébats politiques auxquels nous assistons poussent beaucoup d’électeurs à ne pas aller voter du moins à ce que j’entends autour de moi. La montée en puissance de Mme Le Pen voire la possibilité de sa victoire semble pousser ces mêmes électeurs à aller néanmoins voter. Le seul « hic » c’est qu’elles ou ils votent blanc et dans ce cas elle sera quand même élue ! Donc à part le rêve de « demain on rase gratis » lequel des candidats pourrait nous faire rêver un peu….juste un peu ….ce n’est pas beaucoup ce qu’on demande !

rouillé bernard | 18/02/2017

J'ai bien peur que toutes vos préoccupations soient balayées par le souffle des événements;l'imagination me parait une lucarne bien trop réduite pour anticiper l'histoire. Malheureusement l'opinion réagit à la façon de ces grands navires qui mettent des kilomètres et des heures avant de changer de cap poussés par leur force d’inertie et ne change que très progressivement dans un sens comme dans l'autre. Giscard parlait souvent de cette maladie Française de la table rase. J'espère que le bon sens et l’humilité de nos ambitions n'auront pas à souffrir de cette mauvaise habitude.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires