Le Fil d'Aqui

17/09/14 : Soixante esquisses de Picasso montrant combien les femmes ont compté dans la vie de cet artiste seront exposées du 18 septembre au 8 décembre 2014 au Musée des Beaux-Arts de Pau. Ces œuvres ont été prêtées par la Fondation Picasso de Malaga.+ d'info

16/09/14 : 269 voix contre 244 : M. Valls a obtenu la confiance lors de son second discours de politique générale mais a perdu le soutien de 37 voix et en premier lieu des socialistes; le nombre des abstentionnistes passant de 11 lors de son entrée en fonction à 32

16/09/14 : L'Agence Régionale de Santé lance une campagne « Réveille-toi, Vaccine-toi ! » pour sensibiliser les 16-25 ans à l’importance de la vaccination. Un stand sera présent à l’événement « Campus Accueil » du 18 septembre.+ d'info

16/09/14 : Parce que la santé est l’affaire de tous et que chacun d’entre nous peut être confronté un jour à une prise en charge en ambulatoire, le CHU de Bordeaux propose une émission spéciale, en direct sur le web, samedi 27 septembre 2014, de 10h30 à 12h.+ d'info

16/09/14 : La campagne de récolte de fonds pour la restitution d’un pont-levis au Château de Bonaguil (Lot-et-Garonne – 47) touche à sa fin. L’association des Amis de Bonaguil lance un dernier appel aux dons.+ d'info

15/09/14 : Eléctions départementales en mars prochain et régionales en décembre 2015: telle est selon notre confrère Le Figaro l'annonce que Manuel Valls fera ce 16 septembre dans on discours de politique générale devant l'Assemblée nationale.

15/09/14 : Matthieu Ricard va donner le 31 octobre au théâtre de Périgueux une conférence exceptionnelle sur l'altruisme au profit de l'association d'aide alimentaire basée à Périgueux La Maison24.+ d'info

15/09/14 : Approbation des plans de prévention des risques vallée du Lot pour 26 communes dont Clairac, Fumel, Trentels Villeneuve/Lot et Bias.

15/09/14 : #BenoîtDelépine aux #Montreurs à Agen le 22 sept. à 18h15 en tant que scénariste pour #Ablations et à 21h en tant que réalisateur pour #NDE

15/09/14 : Le covoiturage a le vent en poupe dans les Pyrénées-Atlantiques. Un site internet lui est consacré par le Conseil général, partenaire de Blablacar. Pour développer ce mode de transport, le département multiplie la réalisation d'aires de stationnement+ d'info

15/09/14 : Une conférence ayant pour thème "Refuser la Grande guerre en France" sera donnée le mercredi 17 septembre à 16 h à l'université de Pau et des Pays de l'Adour(amphithéâtre de la présidence) par Rémi Fabre, professeur d'histoire à Paris XIII. + d'info

12/09/14 : La Maison écocitoyenne relance son cycle de conférences « Jeudi c'est Archi ! ». La première conférence de la rentrée aura lieu le 25 septembre à 18h30. La discussion portera sur les constructions en bois.

12/09/14 : Le combat livré en 1814 entre les troupes napoléoniennes et les Anglais à Cadillon (64) sera évoqué sur place le samedi 13 septembre , de 9 h à 18h, avec défilé de reconstitueurs, salves d'artillerie, simulation de combat, exposition de figurines...

12/09/14 : La commune de Lescar, ancienne capitale du Béarn et voisine de Pau, accueille la fête populaire des Mystères de la cité les samedi 13 et dimanche 14 septembre. Celle-ci est consacrée au Moyen-Age et se déroule dans une ambiance fantastique.+ d'info

10/09/14 : Exploit retentissant de l'équipe de France de basket qui, à Madrid, a battu l'équipe d'Espagne 65-52 en quart de finale de la Coupe du Monde et rencontrera la Serbie en demi-finale.

10/09/14 : Vincent Bouyer est le nouveau directeur Orange Sud-Ouest Aquitaine, Limousin & Poitou-Charentes. Il succède à Brigitte Audy, qui devient directrice déléguée mécénat et solidarité, et secrétaire générale de la fondation du groupe Orange.

10/09/14 : 31e édition des Journées européennes du Patrimoine : Les Archives départementales de la Gironde ouvrent leurs portes du vendredi 19 au dimanche 21 septembre 2014

10/09/14 : Philippe Saux, 49 ans, a été nommé directeur général du pôle semences du groupe Euralis. Avec un chiffre d'affaires de 170 millions d'euros, ce pôle est l'un des principaux semenciers européens multi-espèces : maïs, tournesol, colza, sorgho, soja.


- Publicité -
  • 17/09/14 | Le Grand Périgueux lance le 2e défi familles à énergie positive

    Lire

    Vous êtes une famille de l’agglomération du Grand Périgueux et vous voulez réduire vos consommations d’énergie et d’eau et mettre parents et enfants à contribution ? Le défi familles à énergie positive est pour vous ! L'an passé, cette opération a permis à 21 familles de l'agglomération périgourdine de réduire de 15 % en moyenne leur consommation d’énergie. Inscriptions au 05 53 35 75 15 ou à l’adresse : c.cornut@agglo-perigueux.fr avant le 31 octobre. Plus d’infos sur www.agglo-perigueux.fr

  • 16/09/14 | Testez gratuitement les cars TransGironde

    Lire

    Débutée ce 16 septembre, la Semaine de la Mobilité dure jusqu'au 22 septembre 2014. Une semaine au cours de laquelle les cars TransGironde peuvent être testés gratuitement par les Girondins sur l'ensemble des lignes existantes. Une seule condition: remplir le bon d'essai gratuit en ligne sur transgironde.fr puis de l'imprimer afin de le présenter au conducteur. Le bon d'essai est aussi disponible dans les agences TBC (Gambetta, Quinconces, Buttinière et Gare St Jean) et à la gare routière de Libourne.

  • 16/09/14 | Journée d'animation sur la mobilité « Tous Écomobiles ! » samedi 20 sep. à Agen

    Lire

    Le samedi 20 septembre, l'Association des paralysés de France participe à la journée de l'écomobilité en partenariat avec l'association « Au Fil des Séounes ». Pour l'occasion, un grand jeu itinérant sur l'écomobilité est proposé dans le centre ville d'Agen), de 14h à 19h, place Wilson avec un parcours en fauteuil roulant et un stand de sensibilisation au handicap et à l'accessibilité pour petits et grands.

  • 16/09/14 | Un concours de scénario pour les collégiens de Dordogne

    Lire

    Le dispositif «collège au cinéma» pour la Dordogne, confié à Ciné Passion en Périgord et financé par le Département, permet à plus de 4 200 collégiens de se rendre, 3 fois dans l’année dans une salle de cinéma. L'association organise aussi un concours de scénario sur le thème "10 août 1914. Un(e) adolescent(e) en vacances, apprend que son père est mobilisé." Le prix du meilleur scénario consistera en un tournage au cours duquel l’œuvre choisie sera réalisée par les élèves lauréats en mai 2015.

  • 15/09/14 | Numérique et santé: Les Landes, territoire d'excellence pilote

    Lire

    Le projet landais de Territoire de soins numériques baptisé "XL Ens" fait partie des cinq projets retenus au niveau national par le Premier ministre. Il bénéficiera à ce titre d'un financement du programme d'investissements d'avenir à hauteur de 10 M€. Piloté par l'Agence régionale de santé, avec le soutien des collectivités dont le Conseil général, il concernera le nord et l'est des Landes, soit une population de 226.000 habitants. Ce projet vise à diminuer les inégalités d'accès aux soins en réduisant les distances et délais de prise en charge médicale via la mise à disposition d'un bouquet de services accessibles en mode Web et en mode téléphonique.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Municipales: la sanction amplifiée en Aquitaine comme partout

Point besoin d'attendre la balance définitive des villes gagnées et perdues pour prendre la mesure de la très lourde défaite du parti du président de la République. Non seulement elle se vérifie à travers le basculement de fiefs de la gauche tenus de longue date par le PS - on pense en premier lieu à l'écrasante victoire de François Bayrou à Pau, à la défaite en Bretagne de Bernard Poignant maire de Quimper et proche de François Hollande - mais aussi et surtout par la perte d'un grand nombre de villes moyennes ou petites.

Et, singulièrement, dans cette Aquitaine où le PS entre le Conseil régional et les Conseils généraux dominaient la vie politique régionale. Que des villes comme Périgueux, Bergerac, Marmande, Oloron-Sainte-Marie soient tombées dans l'escarcelle de la droite, que Pessac qui, avec Alain Rousset d'abord puis Jean-Jacques Benoît après lui, s'était convertie à la gauche revienne à droite, témoignent du désaveu de la politique conduite par le président de la République et son gouvernement. Le sentiment que l'équipe au pouvoir est impuissante à régler, en premier lieu, la question qui mine la société française, le chômage, est à la source de tout. Un pays comme le nôtre qui s'installe dans le chômage de masse où, à la fois, les plus jeunes et les séniors ne trouvent pas d'emplois est un pays qui perd confiance dans ceux qui le gouvernent. L'abstention record et le vote sanction, d'une extrême ampleur, sont donc à la mesure de ce profond désarroi.

C'est tout juste s'ils sont à nuancer par l'existence de quelques îlots de résistance ou rares succès souvent favorisés d'ailleurs par des triangulaires, comme c'est le cas à Avignon. Le Front national de son coté n'a pas réussi à conquérir des villes comme Perpignan ou Forbach où deux de ses cadres étaient en lice et il s'est abrité, à Béziers, derrière Robert Ménard pour revendiquer un succès qui doit à la personnalité sulfureuse de l'ancien dirigeant de Reporters sans Frontières.

Ce rapide état des lieux de la carte électorale du pays appelle de toute évidence une réponse appropriée. C'est à dire un électrochoc et, cela, au-delà de toute considération étroitement partisane. Une telle défiance nécessite, en effet, que le chef de l'Etat remanie en profondeur son équipe et que celle-ci, en phase avec lui, donne du crédit à une ligne politique tournée vers une relance de la croissance dont l'absence chronique est à la source du mal français. Oui ou non le pacte de responsabilité va-t-il devenir une ardente obligation? Et si la réponse est positive alors faudra-t-il créer une véritable dynamique qui ne peut être portée que par des responsables à la fois expérimentés et capables de réengager un dialogue social vigoureux.

Pour un François Hollande que l'on sait plus porté à chercher la synthèse au sein de sa famille politique qu'à bouger l'heure n'est plus à tergiverser. C'est le moment de trancher et, même si les marges de manoeuvre d'une France toujours endettée sont faibles, il reste possible de montrer que l'Etat sait montrer l'exemple. Un gouvernement resserré, des économies significatives et un budget offensif pour favoriser le tissu économique qui, seul est capable de relever le défi de l'emploi, celui des PME.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
6595
Aimé par vous
5 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires




03/08/2014 | De Bordeaux à Pau cette A 65 qui reste en panne

De ma Gironde, direction Pau, ce dimanche 3 août. Pau et une promesse de vue sur les sommets depuis le Boulevard des Pyrénées … un espoir de Pic de midi d'Ossau avant de l'approcher de plus près. Choisir d'emprunter l'autoroute A 65 plutôt que de reprendre la Nationale, à Langon, c'est renoncer à une route de sinistre mémoire mais c'est, aussi, vérifier que cette autoroute en période de grand trafic joue son rôle. Attente déçue et c'est peu de le dire. Résumons : pause café chez Léo, à la première grande aire, ce « Coeur d'Aquitaine » - enfin l'Aquitaine d'aujourd'hui encore - cher à l'ami Jean-Luc Gleyze. Et si, de nouveau sur l'autoroute, je reprenais le décompte des voitures en route vers le Sud, histoire de m'assurer de ne pas être, cette fois encore, stupéfait de constater qu'elle est désertée. La tache ne sera guère épuisante...Pendant les quelques 130 kilomètres à accomplir jusqu'au terme de l'A 65, seules 25 voitures me doubleront dont trois immatriculées en Gironde et deux en Pyrénées-Atlantiques ; je n'aurai pour ma part aucun véhicule à doubler le long de ce trajet ! Le loisir me sera ainsi donné de rouler paisiblement, de constater que les maïs, bien verts, n'auront pas eu besoin, comme l'an passé, d'être resemés et que décidément les tournesols, cet été, sont splendides. Arrivé au terme de l'A 65, et empruntant la petite portion de l'A 64 en direction de Toulouse qui me conduit vers Pau Centre vingt voitures doubleront la mienne. Vingt en à peine une poignée de kilomètres... autant dire presque autant que sur le trajet préalable....

Lire la suite


20/07/2014 | Cette Aquitaine taille patron qui fâche le Béarn et soulève la question des moyens

C'est fait mais tout reste à faire... La carte de France née des arbitrages au sein du groupe socialiste, avec la bénédiction d'élus de la droite, est connue. Ne demandez pas à Martine Aubry ce qu'elle en pense, elle qui se voit contrainte d'avaler la Picardie : elle crie à l'absurdité, plaide pour une très grande région englobant la Normandie et en profite pour inviter François Hollande à sauver son quinquennat ! Ambiance... En réalité, la maire de Lille raisonne comme n'importe quel élu qui regarde la situation économique des voisins et se dit : comment s'en sortir ? Additionner des taux de chômage ce n'est pas la meilleure façon de construire une région prospère. Notons, au passage, qu'on ne parle plus guère d'économies, de ces fameuses économies à faire qui avaient été estimées jusqu'à 25 milliards et légitimaient la réforme territoriale. Nous, ici, en Aquitaine, faudrait-il se consoler parce que nous devenons les plus grands, entendons-nous en superficie? On cherche, en vain, la logique d'ensemble qui préside à cette région à douze départements, les cinq actuels d'Aquitaine, les quatre de Poitou-Charentes et les trois du Limousin. Certes, Gilles Savary, le député girondin qui a pris une part active aux choix ultimes, en bonne intelligence avec, notamment, les élus charentais n'a pas tort de rappeler que l'Aquitaine a une façade atlantique et Bordeaux une identité de capitale d'une région Sud Ouest atlantique. Cela ne convaincra pas les Béarnais qui plaident pour une grande région Sud Ouest de l'Atlantique à la Méditerranée, eux que l'A 64 a rapproché de Toulouse plus vite que l'A 65 de Bordeaux.

Lire la suite