Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid




- Publicité -
  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    l’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

  • 08/08/20 | La LPO Aquitaine cherche des "rapatrieurs"

    Lire

    Face au grand nombre d'animaux retrouvés en détresse par des particuliers, la Ligue de protection des oiseaux vient de lancer un appel à bénévoles pour transporter ceux-ci dans leur véhicule personnel. Leur mission : aller du lieu où a été trouvé l'animal jusqu'au centre de soins d'Audenge. La LPO cherche des volontaires en particulier sur les secteurs du Médoc, de Blaye, Libourne ainsi qu'en Dordogne. Contact : benevolot.cds33@lpo.fr.

  • 08/08/20 | Incendie d'Anglet: un adolescent mis en examen

    Lire

    C'est le procureur de la République qui l'a annoncé: un jeune apprenti de 16 ans, apprenti menuisier et vivant dans un foyer de Bayonne dans le cadre d'une assistance a été mis en examen. Il se serait vanté de son "exploit" à des camarades. Il avait déjà tenté de mettre le feu à sa chambre. S'il n'a pas reconnu les faits, le Procureur l'a mis en examen en raison d'indices graves concordants", mais Jérôme Bourrier insiste: "La présomption d'innocence doit être respectée". La peine maximale pour cet acte de destruction volontaire est de vingt ans de prison.

  • 08/08/20 | L’Open de France Espoirs et 100% filles de Surf annulés et reportés à Lacanau

    Lire

    Initialement prévu du 12 au 16 août, l’Open de France Espoirs et l’Open de France 100 % filles ont été annulés et reportés par les services de l’État, la ville de Lacanau et le Lacanau Surf Club. Cette décision a été prise suite aux conditions sanitaires actuelles, du pic de fréquentation touristique et du brassage géographique des compétiteurs. La Fédération et ses partenaires travaillent actuellement pour trouver une nouvelle date pour l’Open de France 100 % filles.

  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Municipales: une rentrée bordelaise très végétalisée!...

Le paysage politique du pays a tellement été chamboulé depuis 2014 que les prochaines élections municipales, les 15 et 22 mars 2020, vont être à la fois passionnantes et plus que jamais révélatrices des ressorts de l'électorat. En effet, s'il demeure un élu encore assez reconnu pour échapper aux critiques péremptoires et souvent injustes, c'est assurément le maire. Il va donc être intéressant, au delà des extrapolations liées à la décomposition du paysage et aux résultats des élections européennes, de mesurer l'attachement d'une ville, d'un village à une personnalité à une équipe, au travail accompli ou qu'il faut poursuivre. Les exemples ne manquent pas à cet égard partout dans le pays. Et, ici, en Nouvelle Aquitaine il ne faut pas aller loin pour le vérifier. A commencer par Bordeaux...

 

Passé le temps de la sidération liée au renoncement d'Alain Juppé, la capitale régionale a découvert son nouveau maire héritier qui a enfilé l'habit en se multipliant depuis le 7 mars et confirme, dans le " Grand entretien "  qu il nous a accordé ce 29 août, que son parti c'est "Esprit Bordeaux" .. c'est à dire le rassemblement qui avait été imaginé pour mettre sur orbite une nouvelle campagne d'un certain Alain Juppé...

Continuité donc, avec l'annonce de défis à relever où, européenes obligent, il est de plus en plus question d'écologie. Pardon de végétalisation...le dernier mot qui fait fureur, n'est ce pas, monsieur Thomas Cazenave, le candidat de la République en Marche qui se voit bien, mais peut-être un peu vite, dans la peau d'Alain Juppé en 1995. Sacré défi pour ce proche d'Emmanuel Macron à l'Inspection des Finances à qui il faudra certainement plus que le séminaire à grand spectacle d'En Marche et du gouvernement à partir du 6 septembre, à Bordeaux, pour faire  décoller sa campagne. Rappelons, au passage, que l'allié national du parti du président, le Modem, soutient de bon cœur, à Bordeaux, Nicolas Florian...affaire qui avait été rondement conclue entre François Bayrou et Alain Juppé ...
Mais, ayons garde de résumer la bataille de Bordeaux, à venir, à un face à face Florian-Cazenave... Et, puisqu'il est beaucoup question de végétaliser une ville jugée très minérale, il va falloir écouter les propositions de Pierre Hurmic, une figure de la vie municipale et d'EELV dont Yannick Jadot qui aurait tendance, ces temps-ci, à marcher sur les eaux, ne craignait pas de faire, récemment à Toulouse, un possible maire de Bordeaux. L'avocat, conseiller municipal, champion du vélo, fort de premiers sondages encourageants et qui ne peut que se réjouir que le successeur de Juppé vienne de renoncer à l'urbanisation du parc de la Jallère, entend bien jouer sa chance. Et, ceci, dans une conjoncture où on ne sait pas encore qui portera les couleurs du PS et si la gauche aura une approche élargie, y compris à la France Insoumise, ni ne mesure l'impact de la candidature d'une figure de la société civile bordelaise, Pascal Jarty, qui s'avance avec « Servir Bordeaux ». Quant à l'ancien président de la Communauté urbaine, Vincent Feltesse, qui a pris ses distances avec le PS, il s'appuie sur l'Association Bordeaux Métropole des Quartiers pour faire une campagne de terrain.

Bordeaux en ligne de mire de l'Elysée et de Matignon...Sacré challenge à relever dans un contexte où on observe surtout des tensions et renoncements au sein du parti du président qu'il s'agisse de Lille ou de Nantes entre autres et à un moment de notre vie démocratique où les élites ne font pas recette .

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
3906
Aimé par vous
6 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires