aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés


- Multivote -


Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

  • 24/06/17 | La Rochelle fête les 500 ans de son histoire protestante

    Lire

    Capitale huguenote, haut lieu de la Réforme protestante française, la ville de La Rochelle , labellisée Cité européenne de la Réforme participe aux manifestations organisées autour des 500 ans de la Réforme (1517). Les festivités d'été ont été lancées officiellement ce vendredi. De nombreuses manifestations sont au programme : expositions, conférences, visites patrimoniales, concerts... Programmation sur http://www.ville-larochelle.fr/actualites

  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Ni droite, ni gauche? Voire...

A quelques nuances près les promesses auront été tenues, notamment celle hautement symbolique de la parité, avec en figure de proue Sylvie Goulard, ministre des Armées. Et l'appel aux représentants de sa société civile. Mais il n'aura échappé à personne que c'est par le biais de son choix de tête, celui de trois ministres d'Etat, Gérard Collomb le maire socialiste de Lyon, macronien de la première heure à l'Intérieur, François Bayrou à la Justice et Nicolas Hulot à la Transition énergétique solidaire que le président de la République a décidé d'adresser un message aux électeurs qui seraient dans l'embarras pour choisir leurs députés les 11 et 18 juin. Emmanuel Macron a tenté d'illustrer sa volonté de recomposition, un coté ni droite ni gauche qui, pour autant, penche plutôt à droite.

Car si n'était la présence de Jean-Yves Le Drian qui se voit confier l'Europe et les Affaitres étrangères, la gauche socialiste serait réduite à la portion congrue, singulièrement dans les grands ministères, ceux qui seront par définition au coeur du projet économique du tandem Macron-Phillipe....Ainsi en est-il de l'Economie, avec Bruno Lemaire et de l'Action et des Comptes publics avec le maire de Tourcoing, Gérald Darmanin qui fût, jusqu'il y a peu, un des jeunes sarkozystes les plus en vue. Bien sûr, la prise de Nicolas Hulot est destinée à ouvrir le jeu en direction de ceux des citoyens qui pensent que la priorité des priorités c'est de changer de modèle de développement et de société.  La synthèse ne sera pas toujours très simple. Pensons au nucléaire...

Cette nouvelle donne sera-t-elle suffisante pour que le président, ayant réussi à débaucher de jeunes "Républicains", déclenche un mouvement de la droite en faveur des candidats d'En Marche dont nombre d'inconnus et de ceux du Modem que François Bayrou a imposés à son allié? A tout le moins peut-on s'interroger. En effet, la lecture plus attentive du gouvernement met en évidence le cap qu'il a annoncé lors de sa campagne, à savoir celui de la "libération" de l'économie et, notamment, l'aménagement du code du travail. Le temps est venu de charger des femmes et des hommes d'entreprise, au ministère du travail par exemple, de négocier le changement voulu et cela rompt avec les usages...A suivre

Dans ce paysage chamboulé auquel, malicieusement, certains trouvent un coté IV° République, que vont peser les "Républicains" et le PS? Que restera-til de la France Insoumise? Les premiers qui ont exclu, illico, Lemaire et Darmanin vont choisir le registre d'une opposition nette, au moins le temps de la campagne en cours, le second dont les paroles de ses candidats, sur le terrain, allaient ces jours-ci crescendo contre la ligne du nouveau président va puiser, dans le choix des Lemaire et Darmanin, des arguments destinés à remobiliser un électorat qui s'était échappé, coté Mélenchon et la France Insoumise. Et, ce n'est pas la fuite marseillaise de JLM qui convaincra, le plus, les quelques 19,5 % de ses électeurs du premier tour de la présidentielle de rester, forcément,"insoumis".

Dans ces conditions, même si les premiers pas d'Emmanuel Macron, facilement en majesté quand cela est guetté du coin de l'oeil, en Allemagne notamment, ont semblé confirmer sa capacité à épouser la fonction, la bataille décisive de l'Assemblée Nationale, celle d'une majorité qui en soit une, est loin d'être gagnée.

Enfin, on ne perdra pas de vue que la nomination d'un Gérard Collomb, maire de Lyon et chantre de la métropolisation annonce de nouveaux débats autour de la réforme territoriale. On pense, en particulier, au projet de donner aux métropoles le leadership face aux départements, partout où cela est possible; rappelons à ce sujet qu'à Bordeaux Alain Juppé et Jean-Luc Gleyze ont déjà trouvé un accord sur le transfert de compétences du département vers la métropole. Quant à la nomination du maire de Pau à la Justice, elle va se traduire par la mise en chantier, qu'il annonce immédiate, de cette fameuse " moralisation de la vie publique" dont il s'était fait l'ardent défenseur au moment de rejoindre Emmanuel Macron.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
8382
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
nvidil | 21/05/2017

Penche plutôt à droite peut-être mais s'il y avait une tendance à dégager je dirais surtout un penchant élites

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires