aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

Le Fil d'Aqui

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.


- Multivote -


- Publicité -
  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

  • 25/07/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin juin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) était de 295 090 (- 0,6 %/mai et -1,5 % sur 3 mois (soit –4 610 personnes), de - 1,9 % sur un an. France: - 0,3%/mai, - 0,7 % sur 3 mois, -1,0 % sur un an. Le nombre de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), est de 503 950 fin juin. Ce nombre augmente de 1,2 % sur 3 mois (soit +5 750 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,1 % sur un an. France métropolitaine: + 1,1 % sur 3 mois, stable sur un mois, + 2,2 % sur un an.

  • 24/07/17 | Ceva Santé Animale: croissance à deux chiffres

    Lire

    Nouvelle progression de Ceva Santé Animale fin juin 2017: le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a atteint 546 millions d'euros (+20%/2016) et + 6,6% à périmètre et taux de change constants. Toutes les zones ont participé à cette croissance plus forte que le marché, note Marc Prikazsky, PDG de Ceva : « C'est un début d'année très positif avec de nouveau une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et du résultat. Je tiens particulièrement à remercier les nouveaux collaborateurs qui nous ont rejoints lors des acquisitions et à féliciter l'ensemble des salariés de Ceva pour leur formidable engagement."

  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Non le déclin du monde rural n'est pas fatal...

Rural vous avez dit rural ? Qui donc peut bien s’intéresser à ce mot, aux périmètres qu’il décrit dans une France devenue tellement urbaine que le pouvoir politique ne jure plus que par elle, s’apprêtant à la consacrer reine de la décentralisation… Voici venu le temps de la « métropolisation » rêvée, celle qui organise l’espace, concentre les emplois et aspire à en créer beaucoup pour devenir, enfin, millionnaire. Bordeaux est là sous nos yeux qui croit, galope vers son million d’habitants et se fixe un objectif : créer 75.000 emplois. Soit; après tout pourquoi pas, dès lors que la puissance publique, les collectivités résolvent et surmontent les contradictions inhérentes à pareille croissance, trouvent le moyen de conjuguer développement économique, accueil des nouveaux venus dans des conditions de logement accessibles, niveaux de services, équilibre de l’espace. Sans oublier les équipements collectifs, de transport notamment, qui permettront aux néo-ruraux qui sont de plus en plus des rurbains de ne pas connaître le destin des banlieusards parisiens. Le sort celui qui, désormais est celui de nombre de ces « néos » qui travaillent dans la Communauté Urbaine de Bordeaux et vivent à la campagne qui n’est plus celle des paysans d’autrefois.

Dans une France où l’aménagement du territoire n’est plus, politiquement, une ardente obligation, où le monde rural semble devoir être dédié au besoin d’air pur de citadins fatigués, à ressusciter le goût des beaux produits, au contact direct entre producteurs et consommateurs, il revient à ceux qui y vivent encore de prendre les choses en mains. Telle est la leçon essentielle du forum qui s’est tenu, deux jours durant à Langon, sous-préfecture du plus grand département de France, la Gironde.  Son intitulé « Ruralités d’Avenir » indiquait d’emblée l’ambition de ses organisateurs, « les Ateliers de Marianne » . En première ligne des élus connus pour ne pas se réfugier dans la langue de bois, mais aussi les représentants de grands services publics, la SNCF ou La Poste dont le rôle reste primordial pour assurer la vitalité des territoires ruraux. Une ministre déléguée Anne-Marie Escoffier est même venue à Langon défendre le projet de loi de décentralisation et découvrir surtout que les élus de terrain, les purs et durs, n’attendaient pas tout de l’Etat. Elle a pu ainsi découvrir la formidable réussite de cette Maison de Santé Pluridisciplinaire de la Communauté de Communes de Villandraut, 4.500 habitants en sud Gironde. Une création portée sur les fonts baptismaux par une élue, Laurence Harribey, qui honore avec un H majuscule la politique. Maire de Noaillan, Laurence raconte « Tout commence en 2008 avec ce constat : « il n’ y aura plus de médecins à l’échéance de cinq ans car ils seront en âge d’arrêter…Et les jeunes médecins ne veulent plus pratiquer de la même façon que leurs aînés….Alors nous  réagissons, avec une ambition : ne pas construire une  coquille vide, pour cela les élus vont faire le tour des professionnels de santé dans leur ensemble ; beaucoup dépendent des médecins. Ainsi se construit le projet qui rassemble aujourd’hui vingt personnes dont trois médecins, trois cabinets d’infirmières et la palette des professionnels de santé »

L’exemple de cette Maison de Santé, au cœur d’un pôle d’excellence rurale, confirme l’importance d’un leadership local dans la résolution des problèmes. A cet égard, l’Aquitaine a l’ambition d’être un acteur de premier plan dans la nouvelle stratégie de santé qui s’élabore comme Solange Ménival, vice présidente du Conseil régional l’a rappelé. Repenser les soins primaires, combattre l’explosion des maladies chroniques, c’est non seulement contribuer à corriger les inégalités sociales, d’accès aux soins, mais tout autant montrer que la santé est un véritable enjeu de croissance et de développement économique en milieu rural.

 Gilles Savary député et vice-président du Conseil général qui a co-piloté ce forum ne pense pas autrement quand il déclare: aujourd’hui il faut faire des crèches, des EPAHD ». Mais le monde rural a aussi besoin de ces entrepreneurs qui ont l’âme chevillée au pays et démontrent que l’on peut y produire et exporter aux quatre coins du monde. Le témoignage de Jean-Luc Lanoëlle fondateur et PDG de Sotomeca à Bazas (Gironde), une entreprise de pointe dans la chaudronnerie … sonne comme une évidence : « Désormais nous parlons gascon-anglais ; avant nous parlions gascon-landais…Nos clients sont des groupes allemands, autrichiens, japonais … » La seule vraie crainte de Jean-Luc Lanoëlle qui consacre 6% de son chiffre d’affaire à la formation, c’est de ne pas trouver la main d’œuvre formée dont il a besoin. Dès lors pourquoi ne pas imaginer la naissance d’un petit cluster mécanique et chaudronnerie, une structure décentralisée de formation. Gilles Savary s’est engagé à venir à Bazas lui en reparler en compagnie d’Alain  Rousset, le président de la Région. Entreprendre en milieu rural, c’est aussi y ouvrir un « drive » alimentaire sur le mode de ce qui marche très fort, aujourd’hui, à la périphérie de l’agglomération bordelaise. Le prochain verra le jour, justement, à La Réole le 13 septembre prochain. Denis Chaussié nouvel élu en charge des circuits courts à la Chambre d’agriculture de Gironde l’a annoncé lors de ce forum. Le champ des possibles est plus vaste qu'on ne le croit; encore faut-il prendre les problèmes à bras le corps et fédérer les initiatives. Un message à partager et faire vivre, jour après jour, année après année.

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
646
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires